La plus grosse bulle obligataire de l’histoire clôture une année 2017 record !

La folie continue: Les marchés boursiers et obligataires ont clôturé une année 2017 record. Le marché obligataire mondial a progressé de 5200 milliards de dollars en 2017, ce qui équivaut au PIB du Japon. Au 31 Décembre 2017, la capitalisation obligataire mondiale atteint près de 50.000 milliards de dollars. Cette progression du marché obligataire a été stimulée par un récit Goldilocks, une inflation étonnamment faible et par l’impression monétaire des banques centrales.

Selon Alan Greenspan, la plus grande bulle obligataire de tous les temps est sur le point d’éclater ! Michael Pento: « L’éclatement de cette énorme bulle obligataire aura des conséquences dévastatrices »

Le gonflement de la plus grande bulle obligataire de tous les temps se poursuit pendant que les bilans des principales banques centrales (Fed,BCE,BOJ) continuent d’enfler.

David Stockman: « Nous nous dirigeons vers un choc extrêmement violent sur le marché obligataire » Charles Sannat: « Voilà pourquoi le krach obligataire va avoir lieu et pourquoi il est inéluctable. »

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la crise

Source: Holger Zschaepitz


Egon Von Greyerz: « Les raisons d’investir dans l’or et l’argent physique »

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physiqueUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page