Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Charles Sannat: « Des chiffres du chômage qui ne veulent plus rien dire ! »

Pôle emploi publie les derniers chiffres de 2017 du chômage qui ne veulent strictement plus rien dire, ce qui était globalement l’objectif recherché par nos gentils mamamouchis qui partent du principe assez juste d’ailleurs que pour que quelque chose n’existe pas, il suffit de ne pas en parler.

Pour être encore plus clair, un problème qui ne passe pas au JT de TF1 de 20 heures (mais cela fonctionne aussi avec France 2) est globalement un problème qui n’existe pas !!

“Le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi à fin décembre sera publié ce mercredi. Ce seront les dernières statistiques diffusées sur une base mensuelle. Les chiffres seront désormais trimestriels.”

Des chiffres contradictoires

“Le gouvernement dévoile mercredi 24 janvier le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi à fin décembre, dernière publication d’une année 2017 où les hausses ont succédé aux baisses, sans qu’aucune tendance ne se dessine clairement. Après 2016, année de l’inversion de la courbe du chômage, 2017 n’aura pas été l’année de la confirmation.

Si l’indicateur de Pôle emploi a atteint, fin novembre, son plus bas niveau depuis fin 2014, il n’a connu qu’une baisse minime (-13 000, -0,4 %) depuis début 2017. Au 30 novembre, l’opérateur recensait 3,45 millions de chômeurs (catégorie A) en métropole, 3,71 millions en incluant l’outre-mer. La petite baisse n’a, en outre, pas profité à toutes les classes d’âge. Les jeunes ont vu leur situation s’améliorer (-4,8 % de janvier à novembre), mais pas les seniors (+1,7 %).

Par ailleurs, si le nombre de chômeurs a légèrement baissé, le nombre de demandeurs d’emploi exerçant une activité a, lui, nettement augmenté. Sur les 11 premiers mois de l’année, 160 600 personnes supplémentaires (+8,0 %) étaient inscrites à Pôle emploi tout en travaillant. Résultat : au total, le nombre de demandeurs d’emploi, avec ou sans activité, a augmenté de 147 600 personnes (+2,7 %). Dernier point noir : le chômage de longue durée a lui aussi augmenté (+4,7 %) sur 11 mois.”

C’est un peu un jeu de Bonneteau. Il est où mon chômage ? Il est là ? Pas là ?

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Stocco Laurent
2 années plus tôt

En marche vers le chômage de masse

josepha
josepha
2 années plus tôt

c’est pour tout pareil ! les crétins qui nous gouvernent et leurs médias complices qui ne font que dire ce qu’on veut qu’ils disent, bref tous ont compris que dans tous les domaines pour qu’il n’y ait pas de débat sur la place publique, il suffisait de ne pas en parler dans les médias…… Par contre quand ils veulent toucher un large public alors là ça balance en direct sans arrêt dans le même sens pour être bien sûr que tout le monde dira la même chose ! on l’a bien vu sur l’affaire fillon qui est tombé pile poil… Read more »

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x