O. Delamarche: Trafic de drogue dans le Pib: « Je vous l’annonce, à chaque fois que l’on arrive au fond, on creuse ! »

Olivier Delamarche: « Je viens vous parler d’une annonce qui a été faite jeudi 1er février par L’INSEE. L’INSEE va désormais rentrer l’argent de la drogue, le commerce de la drogue dans le Pib ! Alors, il est vrai que le Pib, c’est la somme des valeurs ajoutées et que bien sûr, la drogue en fait partie. On pense à chaque fois qu’on a touché le fond, eh bien non ! Je vous l’annonce, à chaque fois que l’on arrive au fond, on creuse ! Alors, ça n’est pas une surprise pour les économistes puisque l’Espagne le fait, l’Italie le fait, le Royaume-Uni le fait…. et donc, ça n’est pas une surprise que la France s’y mette mais je pense quand même que quand on en est réduit à ça, c’est que vraiment ça va mal ! […] Cette décision va surement provoquer quelques emplois puisqu’on va être obligé d’embaucher quelques fonctionnaires qui vont déterminer ce qu’ils attribuent dans le nouveau calcul du Pib… au pif je suppose… en ce qui concerne la drogue. Bientôt vous verrez que vous aurez une autre méthode de calcul, un autre pan de l’économie qui sera intégré dans le Pib et qui est « la prostitution » ! …

Enfin, la reprise se profile. Le trafic de drogue sera intégré dans le calcul de la croissance et du PIB !! Depuis 2014, l’Espagne intègre dans son Pib, les chiffres de la prostitution et de la drogue.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la crise

Source: le-vaillant-petit-economiste.comVoir les précédentes interventions d’Olivier Delamarche


Je vous conseille vivement d’écouter ci-dessous la mise en garde d’Egon Von Greyerz sur la situation actuelle et sur l’énorme crise qui se profile.

Fabrice Drouin Ristori: Egon, pouvez-vous nous dire comment vous voyez la situation évoluer à l’avenir ?

Egon Von Greyerz: « Il n’y a pas de solution à ce problème. Le problème est trop grave, comme je l’ai dit; les gouvernements sont en faillite, les dettes augmentent maintenant à un rythme exponentiel, et il n’y a aucune possibilité de réduire les dettes. Tout gouvernement qui essaie de lancer des plans d’austérité se fait immédiatement renvoyer, et même s’il pouvait instaurer ces mesures d’austérité, il est aujourd’hui trop tard. Alors la prochaine étape que je vois, et je crois que cela commencera très bientôt, est que les déficits vont s’accélérer, et donc l’impression monétaire va s’accélérer, et on sera en route vers une dépression hyperinflationniste.

La dette mondiale vient d’atteindre un nouveau sommet historique à 233.000 milliards de dollars Egon Von Greyerz: d’ici peu, les banques centrales vont paniquer et commencer à imprimer plus de monnaie que jamais

Bien sûr, cela pourrait prendre des années, mais je crois que cela va aller plus vite que prévu, parce que le système est très fragile… alors l’impression monétaire, comme je l’ai dit, détruira les monnaies, qui sont toutes à la baisse depuis cent ans; elles ont perdu 97 à 99% par rapport à l’or ces cent dernières années, et elles ont perdu 80% par rapport à l’or ces douze dernières années. Il ne reste plus beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre 100%, ce qui arrivera, et alors l’impression monétaire aura entièrement détruit la valeur des monnaies papier, et c’est ce qui créera de l’hyperinflation.

Egon Von Greyerz: « L’état réel de l’économie mondiale est inquiétant ! » 1971: 100$ permettaient d’acheter un lingot d’Or de 100g – 2016: ces 100$ permettent d’acheter 3g de ce même lingot

Fabrice Drouin Ristori: Dans ce contexte, peut-on dire que l’Or est dans une bulle ?

Egon Von Greyerz: L’or n’est pas dans une bulle. Tout ce que fait l’or, c’est refléter la destruction des monnaies papier. Vous devez regarder la courbe à l’envers : alors, au lieu de voir l’or monter, vous verrez les monnaies se déprécier. Ce n’est pas l’or qui monte, c’est le dollar, l’euro et la livre sterling qui baissent. Et cela va continuer.

Face à l’Or, le dollar a perdu plus de 98 % de sa valeur d’origine Egon Von Greyerz: « L’Amérique doit se réveiller – le dollar va vers zéro ! »

Seulement 1% des actifs mondiaux sont alloués à l’or aujourd’hui, presque personne ne possède de l’or en réalité, et l’or a quand même monté ces douze dernières années, il a quintuplé, sextuplé, selon la monnaie. Et, comme je l’ai dit, à peine 1% des investisseurs possèdent de l’or. Cela va changer dans les années à venir, ce qui signifiera que la demande d’or va augmenter et, vu qu’il n’y a pas assez d’offre, cette offre additionnelle ne peut se manifester qu’avec des prix plus élevés. Et c’est ce qui va arriver.

Réveillez-vous !!!!

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservés

19 commentaires

  1. Alors que l’Etat prétend nous faire gober que ses dépenses seraient une création de richesse alors qu’il s’agit de charges, c’est en toute décontraction qu’il ajoute le trafic de drogue et la prostitution dans le calcul du PIB. Les fake stats, les élections truquées, les sondages délirants et les études bidons sur des faux problèmes pour apporter toujours plus de mauvaises solutions, c’est une vieille manie chez les responsables publics. C’est ainsi qu’ils justifient quotidiennement leur parasitisme.

  2. Quand je vois tout ce que les trafiquants de drogues achètent comme biens immobiliers dans mon département (garages, bars et restaurants, boucheries et markets, ferme avec élevage ovins (à vérifier) , etc),tout en cash ou presque, rien de plus normal.

  3. J’avoue que j’ai la même vision également … A chaque fois que je pense voir le pire, ce monde me démontre que j’ai encore rien vue !.
    Bon … plus qu’une 30aine d’année à vivre, je plains les enfants 🙁

  4. En réalité, il s’agit juste de se plier aux injonctions de l’Union européenne, car chaque pays verse un %age de son PIB pour la parasitocratie européenne alors tous les moyens sont bons pour gonfler artificiellement leurs fameux indicateurs auxquels plus personne ne croit…..

    1. Ce sera sans doute un calcul approximatif selon ce que les douanes et les flics intercepteront, ça doit être entre 1 à 5% de ce qui transite réellement sur le territoire, le PIB va grimpé 😆

  5. Comment une société d’état de droit peut-elle intégrer dans le produit intérieur brut de son économie réelle le produit d’un commerce qu’elle juge en droit, illégal ?
    Sur le plan éthique et moral nos grands intellectuels n’y trouvent rien à redire ?

  6. C’est pas pour rien que des quartiers sont ignorés par les forces de l’ordre, ordre de la hiérarchie.
    La délinquance et tout ce qui s’en suit, les gouvernements en ont toujours eu besoin, et ça l’est encore plus aujourd’hui car la raison économique est désormais entrée dans l’équation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page