Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Egon Von Greyerz: L’or est la seule monnaie à dire la vérité

L’or est détesté par les gouvernements du monde entier car il révèle leurs actions trompeuses qui détruisent l’économie. Ce n’est pas un hasard si l’or est la seule monnaie a avoir survécu pendant 6000 ans. C’est la seule monnaie à dire la vérité. L’or est la monnaie naturelle, ce qui signifie qu’il ne peut pas être détruit, ni fabriqué.

Les gouvernements ne peuvent vivre avec l’or comme monnaie que pendant de courtes périodes. Parce qu’avec le temps, les gouvernements dépensent toujours plus que ce que le pays gagne. À un certain point, leur survie ne peut être assurée qu’en achetant des votes. Imprimer de l’argent est un bon moyen d’acheter des votes. Cela ne coûte rien quand vous possédez les machines à imprimer (ou les ordinateurs) et c’est très efficace à court terme. Le problème est quand le petit garçon se met à crier : “L’empereur est tout nu !”. À moment-là, tout le monde se rendra compte que nous vivons dans un monde basé sur le mensonge et la dette.

Dans les prochaines années, plusieurs pays vont découvrir un empereur nu et des coffres vides. L’irresponsabilité et l’incompétence des gouvernements n’ont pas de frontières. Prenez un pays comme le Venezuela qui a touché le jackpot en étant assis sur les plus grandes réserves de pétrole du monde. Malgré cela, le Venezuela est aujourd’hui dans la misère économique.

C’est ce que Charles Dickens a écrit dans “David Copperfield” :

“Revenu annuel vingt livres, dépense annuelle dix-neuf livres et six shillings. Bilan : le bonheur. 
Revenu annuel vingt livres, dépense annuelle vingt livres zéro six. Bilan : la misère.”

Le socialisme fonctionne uniquement avec l’argent des autres

Mais cette recette du bonheur semble aujourd’hui impossible à appliquer. Presque tous les pays du monde sont dans la misère, le déficit étant compensé par la dette ou l’impression monétaire. Margaret Thatcher l’a dit mieux que quiconque: “Le problème avec le socialisme, c’est que, tôt ou tard, vous êtes à court de l’argent des autres”. C’est exactement ce qu’il se passe. En empruntant plus et en imprimant plus, le socialisme n’est pas rampant, mais il envahit la plupart des pays occidentaux ainsi que le reste du monde.

Le graphique ci-dessous montre les dépenses totales du gouvernement en pourcentage du PIB. Dans dix pays, le gouvernement dépense 50% ou plus du PIB. Cela inclut notamment tous les pays nordiques, la Finlande étant le pays le plus pauvre avec près de 60 %, ainsi que la France, la Grèce, la Belgique, l’Italie, l’Autriche et la Hongrie. Les États-Unis se situent à un peu moins de 40 %, mais ce chiffre augmentera considérablement au cours des prochaines années, car l’économie vacille et le gouvernement ouvre les vannes à billets. Quand un gouvernement dépense entre 40% et 60% du PIB total, ce n’est pas seulement le socialisme. Non, c’est le gaspillage des ressources d’un pays. Cela revient à voler 40-60% de ce que les gens produisent pour ensuite le gaspiller en bureaucratie et autres dépenses irresponsables. Il y a cent ans, les impôts sur le revenu étaient minimes ou inexistants dans la plupart des pays occidentaux et, aujourd’hui, le gouvernement charge la population à 50% ou plus dans de nombreux pays.

Le monde suivra le Venezuela vers l’hyperinflation

Le Venezuela est l’exemple parfait d’un pays prospère, avec des ressources naturelles (pétrole), dont la mauvaise gestion et le socialisme ont provoqué l’effondrement de l’économie. En 1935, le Venezuela avait le PIB par habitant le plus élevé d’Amérique du Sud. Après la corruption et un certain nombre de crises économiques dans les années 1980 et 1990, Hugo Chavez a été élu président en 1999 et est resté à ce poste jusqu’à sa mort en 2013. Maduro a pris la relève. L’économie du pays s’est détériorée progressivement. En dépit de ses énormes réserves de pétrole, la corruption, la mauvaise gestion, l’inflation, l’effondrement de la monnaie, les dettes et le socialisme ont conduit le Venezuela à la ruine. Il y a aujourd’hui un contrôle des changes, d’importantes pénuries de produits alimentaires et même des pénuries de carburant. Caracas a le taux de meurtre le plus élevé de toutes les capitales du monde.

En 2016, le vénézuélien moyen a perdu 8,5 kilos à cause du manque de nourriture. Cela aurait pu avoir quelques bienfaits aux États-Unis ou dans certains pays européens… Mais les pauvres Vénézuéliens n’étaient pas en surpoids à la base, ce qui affecte clairement la population et surtout les jeunes enfants.

Le Venezuela possédait 367 tonnes d’or en 2015 et en détiendrait encore 187 tonnes. Malheureusement, cela ne suffit pas pour sauver le pays. Le peuple n’a pas d’or. La plupart des gens au Venezuela n’ont pas eu assez d’argent pour acheter de l’or. Mais s’ils avaient mis une fraction de leur revenu dans l’or, cela aurait pu les sauver. Aujourd’hui, 13 millions de Vénézuéliens ont un salaire minimum de 7 $ par mois. Avec l’hyperinflation, ce montant s’effondre rapidement. Il y a 20 ans, certains Vénézuéliens auraient pu épargner suffisamment pour acheter une once d’or à 300 $. Cette once d’or équivaudrait aujourd’hui à 5 ans de salaire minimum. Mais très peu l’ont fait. C’est pourquoi je recommande aux gens qui n’ont pas beaucoup d’argent de mettre un peu de côté chaque mois, pour acheter de l’or. Un gramme d’or coûte 43 $. La plupart des occidentaux peuvent se le permettre. Si vous faites ça pendant 32 mois, vous aurez une once d’or.

L’histoire nous dit le futur

Pour déterminer l’état d’un pays, pas besoin d’examiner la balance des paiements, les déficits budgétaires, les dettes, etc. Il suffit de regarder la valeur de l’or dans la monnaie du pays. J’ai souvent utilisé ce graphique, mais cela vaut la peine de le montrer encore et encore, car il est la clé de ce qui va se passer au cours des prochaines années. Si nous ne comprenons pas l’histoire, nous ne comprendrons ni le présent ni l’avenir. Le graphique montre que sur une période de 100 ans, toutes les principales devises ont baissé de 97% à 99% par rapport à l’or.

Les gouvernements des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, du Japon et d’autres pays ont détruit la valeur de leur monnaie en créant des dettes et en imprimant de l’argent. Les monnaies ne valent que 1 à 3 % de ce qu’elles valaient il y a 100 ans. Ces gouvernements ont reçu mandat de gérer l’économie, mais pas de la détruire. L’or révèle la vérité, comme démontré dans le graphique ci-dessus.

Face à l’Or, le dollar a perdu plus de 98 % de sa valeur d’origine 1971: 100$ permettaient d’acheter un lingot d’Or de 100g – 2016: ces 100$ permettent d’acheter 3g de ce même lingot

Le graphique indique quelque chose d’encore plus important pour l’avenir : il est garanti que ces ces devises perdront encore 1-3% pour atteindre leur valeur intrinsèque de zéro. Il n’y a absolument rien qui puisse arrêter les devises dans leur chute finale. Tous les banquiers, les économistes et les lauréats du prix Nobel diront que c’est impossible et qu’un effondrement total de l’économie ou de la monnaie n’aura pas lieu. Mais pas besoin de comprendre quoi que ce soit à l’économie pour anticiper ce qui va se passer. Si vous demandez à un enfant de regarder le graphique, il vous dira que nous allons tout droit vers zéro. La prochaine étape de cette course vers le bas est lancée.

300 millions pour une once d’Or

Pour comprendre ce qui se passe réellement lorsque l’hyperinflation s’installe, ce qui est pratiquement garanti d’arriver dans la plupart des pays, il suffit de regarder l’or en bolivars vénézuéliens.

Le premier graphique (trimestriel) montre l’or en Bolivars de 2000 au T1 2017 (en raison du mouvement très raide, j’ai dû couper le graphique en deux.) Début 2000, le prix officiel était de 200 VEF (Bolivar Vénézuélien Fuerte) l’once. Au 1er trimestre 2017, le prix est passé à 12 765 VEF l’once, soit une multiplication par 64.

Le deuxième graphique montre le comportement de l’or en période d’hyperinflation : le prix explose. Aujourd’hui, le prix officiel d’une once d’or est de 38 millions VEF. Mais ce n’est pas le prix réel car le prix du Bolivar sur le marché noir est 8 fois plus élevé que le prix officiel. Ainsi, le prix réel d’une once d’or est de 300 millions VEF. Cela signifie que l’or a augmenté de 150 millions % depuis 2000. 300 millions VEF pour une once d’or peut sembler beaucoup, mais rappelez-vous que pendant la République de Weimar le prix a atteint 100 000 milliards de marks.

Il ne faut pas croire que nous sommes à l’abri d’un scénario vénézuélien. Ce serait une attitude extrêmement arrogante et dangereuse à adopter. Il suffit de regarder l’explosion de la dette mondiale au cours des 100 dernières années et en particulier depuis 1971. La croissance de la dette mondiale est dorénavant hors de contrôle et a doublé au cours des 11 dernières années. La dette plus les instruments dérivés et le passif non capitalisé atteignent 2 quadrillions $. Cela garantit que les devises finiront à zéro et que l’or augmentera de façon exponentielle. Pour ceux qui croient que c’est alarmiste, je demande: “Avez-vous le moindre doute sur l’état précaire de l’économie mondiale ? Si c’est le cas, ne serait-il pas judicieux de posséder de l’or physique pour s’assurer contre ce risque. “

Ceux qui plaident contre la détention de cette assurance sont très, très courageux.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservés


A tous ceux qui sont lucides, pragmatiques et sérieux, je vous conseille vivement d’écouter la sévère mise en garde d’Egon Von Greyerz ci-dessous.

Fabrice Drouin Ristori: Egon, pouvez-vous nous dire comment vous voyez la situation évoluer à l’avenir ?

Egon Von Greyerz: “Il n’y a pas de solution à ce problème. Le problème est trop grave, comme je l’ai dit; les gouvernements sont en faillite, les dettes augmentent maintenant à un rythme exponentiel, et il n’y a aucune possibilité de réduire les dettes. Tout gouvernement qui essaie de lancer des plans d’austérité se fait immédiatement renvoyer, et même s’il pouvait instaurer ces mesures d’austérité, il est aujourd’hui trop tard. Alors la prochaine étape que je vois, et je crois que cela commencera très bientôt, est que les déficits vont s’accélérer, et donc l’impression monétaire va s’accélérer, et on sera en route vers une dépression hyperinflationniste.

La dette mondiale vient d’atteindre un nouveau sommet historique à 233.000 milliards de dollars Egon Von Greyerz: d’ici peu, les banques centrales vont paniquer et commencer à imprimer plus de monnaie que jamais

Bien sûr, cela pourrait prendre des années, mais je crois que cela va aller plus vite que prévu, parce que le système est très fragile… alors l’impression monétaire, comme je l’ai dit, détruira les monnaies, qui sont toutes à la baisse depuis cent ans; elles ont perdu 97 à 99% par rapport à l’or ces cent dernières années, et elles ont perdu 80% par rapport à l’or ces douze dernières années. Il ne reste plus beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre 100%, ce qui arrivera, et alors l’impression monétaire aura entièrement détruit la valeur des monnaies papier, et c’est ce qui créera de l’hyperinflation.

Egon Von Greyerz: « L’état réel de l’économie mondiale est inquiétant ! » 1971: 100$ permettaient d’acheter un lingot d’Or de 100g – 2016: ces 100$ permettent d’acheter 3g de ce même lingot

Fabrice Drouin Ristori: Dans ce contexte, peut-on dire que l’Or est dans une bulle ?

Egon Von Greyerz: L’or n’est pas dans une bulle. Tout ce que fait l’or, c’est refléter la destruction des monnaies papier. Vous devez regarder la courbe à l’envers : alors, au lieu de voir l’or monter, vous verrez les monnaies se déprécier. Ce n’est pas l’or qui monte, c’est le dollar, l’euro et la livre sterling qui baissent. Et cela va continuer.

Face à l’Or, le dollar a perdu plus de 98 % de sa valeur d’origine Egon Von Greyerz: « L’Amérique doit se réveiller – le dollar va vers zéro ! »

Seulement 1% des actifs mondiaux sont alloués à l’or aujourd’hui, presque personne ne possède de l’or en réalité, et l’or a quand même monté ces douze dernières années, il a quintuplé, sextuplé, selon la monnaie. Et, comme je l’ai dit, à peine 1% des investisseurs possèdent de l’or. Cela va changer dans les années à venir, ce qui signifiera que la demande d’or va augmenter et, vu qu’il n’y a pas assez d’offre, cette offre additionnelle ne peut se manifester qu’avec des prix plus élevés. Et c’est ce qui va arriver.

Réveillez-vous !!!!

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Crisispreparado Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Crisispreparado
Invité
Crisispreparado

Le cours du papier est à 1320 $ l’once, remarquez, cela doit être du joli papier… Imaginez ce que doit valoir une once d’or de nos jours !!!

Attendez… Attendez… Un spécialiste m’informe que c’est une arnaque, il n’y a pas de papier, pour ce prix là vous avez une once de bits informatiques.
Bon d’accord, mais alors combien faut-il de bits pour faire une once ? Je lance un concours avec pour le gagnant une prime d’une once de remerciements. J’attends la bonne réponse.
J’adore cette époque d’humanité dégénérée… Qu’est-ce qu’on rigole… jaune… d’or?