Rien ne va plus au Venezuela ! Le dollar s’échange désormais contre plus d’1,1 million de bolivars sur le marché noir

Sur le marché noir (l’endroit où la plupart des Vénézuéliens acquièrent des dollars dans le pays autoritaire), il faut aujourd’hui plus d’1,1 million de bolivars pour acheter un dollar. Voilà qui représente une perte de valeur de plus de 99,9% depuis le taux de change officiel de 2013. Le FMI s’attend à une inflation de 13.000 % cette année ainsi qu’à une contraction de 15% du Pib. Pourtant, le taux d’inflation annuel vient d’atteindre 20.186%, un record historique ! Rappelez-vous que lors des fêtes de fin d’année, les vénézuéliens décoraient leurs arbres de Noël avec leur monnaie. Aujourd’hui, les bolivars servent également à fabriquer des sacs à main !

Venezuela: un pays au bord de la faillite… “Le Kilo de riz, c’est 2 euros, soit 2 semaines de travail” Planche à billets à gogo, inflation record: les Vénézuéliens peinent à remplir leur panier d’épicerie

Voltaire: « Une monnaie papier, basée sur la seule confiance dans le gouvernement qui l’imprime, finit toujours par retourner à sa valeur intrinsèque, c’est à dire zéro. »

Source: Prof. Steve Hanke

A l’intention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

8 commentaires

  1. Réponse à laurent vialatte :

    Merci pour ton message et ta franchise…

    J’ai parlé d’inventer des complots US permanents pour tout, je n’ai pas dit qu’il n’y en avait jamais eu nulle part !!! Nuance.

    Oui, je sais comment ils ont foutu le Venezuela par terre, et ce n’est pas dû à quelques « erreurs ».

    Je te donne un exemple. Un ami travaillait pour une multinationale dans le ciment. Monsieur Chavez, sûrement bien renseigné, a décidé que la fabrication de ce ciment était une affaire de sécurité nationale tout comme un énorme pourcentage des nationalisations opérées à ce moment-là ! Suite donc à cette nationalisation, la production a baissé les mois suivants, accroche-toi car je retire l’échelle, de 80 % !!!
    L’étatisme Sud-américain n’apporte malheureusement pas toute les solutions en matière d’efficacité productive…
    Et combien d’exemples comme cela pour nous emmener tout droit dans le gouffre ! Décourager l’initiative privée et la remplacer par une collectivisation dépassée, changer les mentalités en faisant de beaucoup de gens des assistés, installer une bureaucratie absurde, lourde et inutile pour y caser tous les petits copains.

    En fait, ils ont dégouté combien d’entreprises étrangères avec leur mesures tatillonnes stupides et purement idéologiques… Sans parler de la pénurie qui à chaque fois se fait plus sentir.

    On s’est fait en plus des ennemis pour rien ; si pour s’excuser et les culpabiliser de notre propre médiocrité…

    Je ne vais pas commercer à te parler des libertés, du vote ici, ce serait trop long…

    Tu cites Maduro. Tu crois que c’est lui, le roi de l’orthographe qui a autant de sens de l’humour qu’une vieille cuillère rouillée, qui gouverne !? Nonnnn : L’armée, les caciques du parti, une nomenclature qui se partage le peu de gâteau qu’il y a, la haute fonction publique toute à la solde du socialisme Bolivarien !

    Et après tout cela, tu me parles d’erreurs !!!!!!

    Allende, puisque tu le cites. J’ai parcouru avec mon sac à dos le Chili du nord au sud et inversement durant 3 mois. C’était à l’époque où on retenait Pinochet en Angleterre (Fin des années 90). Parlant de ce thème avec les chiliens, je te jure que les avis étaient très partagés sur le général. Et les partisans de Pinochet étaient loin d’avoir tous un hélicoptère pour survoler leurs plantations ! Ces pays sont souvent plus compliqués que notre farce droite gauche en France (Je parle des hommes politiques, pas de la conviction des gens).

    Je te laisse donc déguster cette analyse qui va peut-être nuancer tes certitudes angéliques, et j’en suis bien désolé. .
    Tu pourras y noter au passage quelques similitudes avec le Venezuela…

    https://blogthucydide.wordpress.com/2011/10/16/le-chili-dallende-au-dela-du-mythe-45-la-crise-economique/

    « -En politique, une vérité indiscutée n’est souvent qu’une erreur suffisamment répétée ».
    Gustave Le Bon

    Bonne nuit

  2. A moins qu’à cause de votre soumission et votre incapacité à voir plus loin que votre nez ou votre nombril, ce qui se passe actuellement au Vénézuéla est très intelligent, mais vous dépasse totalement. Le pays est effectivement dépendant de ses revenus pétroliers. Revenus qui sont réalisés en dollars, mais seront bientôt réalisés, suite à un accord passé avec la Russie et la Chine, en pétroYuan et en Pétrorouble, tous deux convertibles en or ou en cryptobolivar. Or, le Bolivar est actuellement rendu insolvable par les banquiers centraux occidentaux, du fait de leurs sanctions unilatérales, et il n’a donc plus cours, il perd logiquement toute sa valeur à l’importation. Comme ceux qui en vivent, c’est à dire principalement les grandes entreprises, sont les seules à payer des impôts, les autres étant parfaitement insolvables, c’est le retour de flammes. Les revenus pétroliers servent à payer les denrées achetées chez les russes et les Chinois, les produits occidentaux sont progressivement bannis des étalages, et le troc et le marché noir suffisent à compenser l’économie locale, les revenus de l’Etat étant essentiellement supportés par les revenus pétroliers et des plus riches. Ou comment se débarrasser de la peste en sacrifiant sa monnaie, sans pour autant et au contraire sacrifier son économie. Bref, tu piges rien, et ça n’étonne que peu de gens ici à comment on mène une guerre économique à l’épuisement.

    1. Mais tu te fous du monde ou quoi ?!

      Parle intelligemment des causes, et pas seulement des conséquences avec des jolis mots et réflexions que tu ne dois même pas comprendre d’ailleurs toi-même !!!

      Vas-y : Raconte à tout le monde pourquoi on en est à avoir une monnaie qui vaut tripette, et des gens qui crèvent tous les jours à la pelle dans les hôpitaux faute de médicaments.
      Et tu oses défendre ses incapables qui gèrent pourtant le pays le plus riche du monde en pétrole, mettant en avant un désir de souveraineté qui serait mal perçu !

      Je me retiens d’être plus incisif dans mes paroles…

  3. Le Venezuela se portait très bien du temps de Chavez, car il avait le talent de tenir tête aux USA ; la ou la Mafia mondialiste arrive à passer le pays trépasse, ce fut le cas en Irak, en Libye, etc., etc. .

  4. Il va comprendre quand que le bolivar n’est plus utilisé au Vénézuéla, le gars de Businessbourse, du fait des sanctions occidentales ?
    Que c’est du même acabit que comparer le PIB de deux pays différents en dollars et non en parité de pouvoir d’achat et que le marché noir bat son plein, et ne rentre plus dans les statistiques officielles ?

    1. D’abord je ne suis pas un mytho, tu me comprends !?

      Deuxièmement, si tu n’es pas content du contenu de cet excellent site, tu restes te faire mousser sur Sputnik, et tu ne viens pas nous faire chier avec tes idées bornées et stupides ici !

      Troisièmement, vamos. A moi, comme tu connais parfaitement la situation du Venezuela, c’est que tu y vis ou y vas plus que régulièrement, donc tu me parles en espagnol, ok ?

      ¿Explícame donde tienes tus informaciones, tus certidumbres que te permiten ser tan seguro y prepotente?

      ¿Estas encargado de hacer la propaganda de esta tontería de gobierno en Francia o qué?

      « -¡El dólar no entra en las estáticas oficiales! ¿Porque crees que tenemos todavía estáticas oficiales aquí, y una línea de conducta equilibrada y pensada? »

      ¡Voy a evitar de pasar a los insultos, yo!
      ¡Pero tus comentarios a 2 pesos, no a mí! Te acordaras de eso, entendido…

      Salut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page