Saignés par la crise, les vénézuéliens n’ont plus de quoi s’acheter à manger

Le Venezuela toujours plus loin dans le chaos et cela affecte aussi les fêtes de fin d’année. Pas de jambon de porc sur les tables et comme un symbole de la crise économique et politique qui saigne le pays, les vénézuéliens sont privés de leur plat traditionnel, ce qui les a poussé dans la rue pour crier leur ras le bol des pénuries alimentaires mais aussi des coupures d’eau et de courant.

Venezuela: pour s’acheter de la nourriture, les femmes vendent leurs cheveux ! Au Venezuela, on se croirait carrément dans Mad Max

Leur monnaie ne vaut plus rien mais grâce à elle, il reste au moins aux vénézuéliens de quoi décorer leurs arbres de Noël.

Inflation à 4 chiffres au Venezuela: bienvenue dans le monde de l’hyperinflation Le Venezuela aux abois financièrement émet un billet de 100 000 bolivars: les hausses des salaires ne suffisent plus

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la crise


Egon Von Greyerz: « Les raisons d’investir dans l’or et l’argent physique »

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physiqueUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

12 commentaires

  1. Qui a intérêt à faire chuter les prix du pétrole pour mettre en faillite le pays qui a les plus grosse réserves de pétrole au monde?

  2. Pas à dire, le socialisme en roue libre et le collectivisme forcené, c’est toujours aussi fascinant à observer in vivo. Et pendant ce temps, Hidalgo rend « hommage » au Che… Y’a des baffes qui se perdent, quand même.

    1. Oui, avec une différence notoire tout de même : Du Venezuela, des millions de gens se barrent car le socialisme Bolivarien du bien vivre, c’est trop de bonheur pour eux (Même pas un slip in vivo à se mettre sous la dent !) …

      Alors qu’à Los Angeles, on y arrive et immigre par centaines de milliers tous les ans.

    1. Oui, sûrement.

      Cependant vous m’excuserez car je ne vois pas ce que cette citation de Kissinger (qui date maintenant) a à voir avec la situation économique désastreuse du Venezuela en 2018 !!!

      Comme on dit cavalièrement : Aucun rapport avec la choucroute…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page