Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Charles Sannat: “Privatisations, piège à cons ! Française des jeux, ADP et Engie, tout doit disparaître !”
 

« La future loi Pacte, qui permettra la vente d’actions détenues dans ces trois entreprises, sera présentée en conseil des ministres lundi 18 juin »… Et c’est un pacte scélérat qui s’apprête à être scellé entre le gouvernement et de bons intérêts privés qui seront très heureux de mettre la main sur des rentes de situation.

La communication du Palais glandsidentiel sera millimétrée comme d’habitude, et la presse, fort aimable, ne proposera pas la seule privatisation qui serait éventuellement audible en termes de justice sociale et d’intérêt public !

Parce que ce n’est pas aux Français et au peuple que l’on va vendre ces superbes entreprises qui aujourd’hui gagnent de l’argent et pas qu’un peu et alimentent les caisses de l’État !

Nous allons brader ces entreprises à des grands groupes privés.

Nous pourrions évidemment choisir de privatiser en réservant les actions aux citoyens français et, pour plus encore de justice sociale, uniquement aux citoyens français payant des impôts en France parce que résidents fiscaux en France !

Nous pourrions faire des actions plus nombreuses pour que les sommes soient modiques. Nous pourrions même faire une action de la Française des jeux à 2,50 €, ce qui le prix d’une grille d’EuroMillions !!!

Tout le monde pourrait en acheter et tout le monde serait sûr et certain cette fois de gagner en tentant sa chance à la bourse de la privatisation.

Sa sainteté le Glandsident renflouerait les caisses de l’État : objectif 1 atteint.

Sa sainteté le Glandsident ne verrait plus l’État gérer des entreprises, ce qu’il n’aime pas…  objectif 2 atteint.

Pierre Jovanovic: Si Macron est élu, la France n’existera plus. Officiel: vers une vague de privatisations “importantes”

Sa sainteté le Glandsident ferait plaisir à ses manants de sans-dents et leur permettrait de gagner 4 sous, ce qui serait sain… et très juste. Mais cela n’est pas dans l’objectif de notre Glandsident.

Les privatisations sont donc un piège à cons…

Ils diront ce qu’ils veulent, ils le présenteront comme ils veulent, la seule privatisation audible est celle qui commence par rendre les citoyens actionnaires, ce qui en plus permet à chacun de s’approprier les mécanismes économiques.

Mais ils ne le feront pas. C’est votre pognon, mais il sera donné à des privés.

Pourquoi ??

Pourquoi ???

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Poujade51
Poujade51
2 années plus tôt

La seule chose que je vois c’est que pour boucler ses fins de mois, notre cher président vend les bijoux de famille : Dans le privé , quand une entreprise fait ça, l’étape d’après c’est le dépôt de bilan avec très souvent un mandat d’arrêt international pour les responsables qui se sont “évanouis” dans la nature, à l’étranger dans des paradis sans conditions d’extradition avec le pays d’origine !

Esprit de contradiction
Esprit de contradiction
2 années plus tôt
Reply to  Poujade51

Les dirigeants sont au dessus des lois, c’est ce qui fait de notre pays également une république bananière. Je crois que l’on a oublié depuis longtemps, la signification du mot EGALITE.

leducmichael
leducmichael
2 années plus tôt

NB: seules celles qui font de benefices seront vendues, celles qui creusent des dettes resteront étatiques, cf SNCF ….

Dick Butt
Dick Butt
2 années plus tôt

Chuuuut c’est la coupe du monde, le cerveau des français est en mode veille. :hmm:

https://www.youtube.com/watch?v=SyB8VPufB-s

joseph
joseph
2 années plus tôt

Au delà des privatisations dont il est toujours possible de débattre, surgit le problème des conditions d’icelles, et l’état, fidèle à ses habitudes, cédera ce qu’il est convenu de nommer des rentes de situations pour 2 sous espagnols. Le récent revers sur le dossier Alstom, un de plus à l’actif de Jupiter, car à l’époque il était en charge de cette privatisation, est que Général Electric ne tient évidemment pas ses engagements, du reste, GE étant un groupe privé, on ne voit pas bien comment le contraindre en quoi que ce soit ? Il faut également rappeler que Bruno Le… Read more »

Esprit de contradiction
Esprit de contradiction
2 années plus tôt
Reply to  joseph

On a formaté les humains à croire au père noël ; et malheureusement ça continue à fonctionner une fois adulte.

Esprit de contradiction
Esprit de contradiction
2 années plus tôt

On accusait Pétin de trahir la France en se soumettant à l’ennemi, mais il avait une excuse, c’était la guerre et l’ennemi était plus fort, en attendant la libération; aujourd’hui c’est la soi disant paix, et comme le disait si bien Hollande « l’ennemi c’est la finance », et nos dirigeants continuent de se soumettre à l’ennemi pour trahir les intérêts français.
Il y en a un qui a été jugé, et pourquoi pas les autres ???

Stocco Laurent
2 années plus tôt

France : pièges à cons ?

Porte_tambour
Porte_tambour
2 années plus tôt

Revolving doors, revolving doors, Quand tu nous tiens !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Porte_tambour_(politique)

9
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x