Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le « shutdown » commence à peser sur l’économie américaine

Le shutdown, soit la fermeture partielle des services fédéraux américains qui a débouché sur la mise au chômage technique de plus de 800.000 fonctionnaires, est désormais le plus long de l’histoire des États-Unis. Son impact économique, dans un premier temps minimisé, est aujourd’hui l’objet de davantage d’inquiétudes : il pourrait déboucher sur une croissance nulle, voire une récession.

Comme le montre le graphique ci-dessus de Zero Hedge, avant ce shutdown la plus longue interruption des services publics s’élevait à 21 jours. C’était en décembre 1995. Le 15 janvier, nous étions déjà à 25 jours de fermeture, tandis qu’un accord sur le budget ne semble pas à portée de main. Le coût du blocage est déjà supérieur au budget requis par Trump pour la construction de son mur à la frontière mexicaine. Mais outre ces querelles idéologiques entre républicains et démocrates, qui sont en train de coûter cher au pays — qui n’a vraiment pas besoin de cela maintenant, la prochaine récession pointant son nez vu l’état d’avancement du cycle économique en cours —, il y a un autre problème, à savoir l’impact sur la croissance.

L’Amérique se dirige droit vers la plus grande crise d’endettement de l’histoire ! Observez la spectaculaire courbe ascendante du coût de la dette US ! Nouveau sommet historique atteint au 3ème trimestre 2018 !!

Comme le note Zero Hedge, les analystes et la Maison-Blanche ont, dans un premier temps, minimisé l’impact du shutdown. L’administration Trump vient de doubler ses estimations concernant le coût de ce blocage, qui s’élèverait à désormais 0,1 % de croissance par semaine. Cela s’explique par la prise en compte de l’impact global sur l’économie provoqué par la mise au chômage technique de 800.000 personnes. Mais aussi par l’impact sur les fournisseurs et les sous-traitants d’un gouvernement qui ne dépense plus.

Lire la suite sur or-argent.eu

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Pascal Laurent Lesauvage
1 année plus tôt

l’empire américain est en cour d’effondrement sauve qui peut le Titanic américa est en train de sombrè les plus malin ce débarrasse du dollars pour de l’euro du yuan du rouble ou de l’or physique

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x