Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
La FED est-elle aux ordres des marchés financiers ou de Trump ?

La FED aux ordres du Dow Jones ?…

C’est sous cette fausse question et cette fausse naïveté que le cercle des économistes acte lui aussi qu’il n’y a pas le choix et que la FED et le monde entier sont définitivement tombés dans le piège des taux bas.

Une trappe, un trou noir dont personne ne peut plus désormais ressortir, car l’endettement de tous est hors de contrôle.

Alors… cela donne, sous la plume de Jean-Paul Betbeze, membre du Cercle des économistes, « pas le choix ».

C’est d’ailleurs même la conclusion de son article :

« Alors la FED baissera ses taux, puis le Congrès augmentera le plafond de la dette. Ce qui permettra encore aux États-Unis de s’endetter sans hausse des taux longs, pour autant que les fonds américains de pension et de retraite poursuivent leurs achats. La FED aux ordres du Dow Jones ? Pas le choix. »

Oui, il n’y a pas le choix que de poursuivre toujours plus dans la même direction.

Mais vous noterez que comme à chaque fois, on vous donne l’information, mais on évite de vous donner ses implications !

C’est assez remarquable.

On vous dit quoi. On ne vous dit pas ce que cela va impliquer.

On arrête le raisonnement.

Dans cet article, on va juste continuer comme avant. Plus de dettes, plus d’argent imprimé. Plus de taux bas. Mais quelles seront les conséquences ?

Les conséquences sont déjà anticipées par tous ceux qui se sont engagés dans la seconde bataille de l’or et vous avez plusieurs articles que je consacre à ce sujet.

Les conséquences seront donc évidemment monétaires.

Egon Von Greyerz: “L’effroyable crise de 2008 s’apprête à revenir en force !” Greyerz: “Nous sommes à la veille du plus grand effondrement financier et économique de l’histoire !”

Et je vous le répète.

On échappe à une crise boursière en n’ayant pas d’action.

On échappe à une crise économique en gardant son travail.

On n’échappe jamais à une crise monétaire, car nous sommes tous détenteurs de monnaie !

Êtes-vous prêts ?

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
evain
evain
1 année plus tôt

La FED est aux ordres des fondateurs du cartel bancaire du 23 décembre 1973.

Il suffit de lire la liste de ses fondateurs pour comprendre qui dirige. 😐

evain
evain
1 année plus tôt
Reply to  evain

pardon pas 1973 mais 1913

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x