Egon Von Greyerz: « L’effroyable crise de 2008 s’apprête à revenir en force ! »

Embrassez l’incertitude – Quiconque ne suit pas cette maxime dans les prochaines années risque d’enchaîner les mauvaises surprises. Car la progression stable de l’économie mondiale depuis la Seconde Guerre mondiale touche à sa fin. Au lieu d’atteindre un sommet cyclique normal au cours des deux prochaines années, nous allons plutôt assister à l’implosion massive d’une bulle remplie de dettes et d’actifs gonflés. Le système est manipulé avec succès depuis des décennies par les banques centrales, certaines banques commerciales, la BRI et le FMI, et ce, au profit d’une petite élite.

L’écart de revenu – Catalyseur de troubles sociaux

Il suffit de regarder le graphique ci-dessous pour voir que l’écart salarial aux États-Unis ne cesse de grandir entre les 5% du haut et les 50% du milieu depuis 1973. Les salaires de la classe supérieure ont augmenté de 51%, tandis que ceux de la classe moyenne ont baissé de 4%. De quoi alimenter les mouvements contestataires. Les troubles sociaux sont clairement l’une des incertitudes auxquelles nous devons nous préparer.

La plupart des prédictions seront éronnées

J’ai appris très tôt à embrasser l’incertitude, car dans certaines périodes, tout devient incertain. Les vies personelles peuvent changer très rapidement, tout comme l’économie mondiale et la situation politique. Il y a des moments où les projections et les probabilités sont correctes, mais les prochaines années seront très différentes.

La plupart des investisseurs croient que la trajectoire historiquement prévisible des marchés boursiers se poursuivra. Pourquoi pas, puisque la tendance est à la hausse depuis aussi longtemps qu’on s’en souvienne. Les corrections de 1973, 1987, 2000, 2007 ont été rapidement effacées par de nouveaux sommets.

L’investisseur moyen se sent toujours très confiant au sommet du marché. Il ne s’inquiète pas du risque, et même si les valorisations sont en surchauffe, « le marché boursier monte toujours ».

L’investissement est une question de risque et le risque économique est aujourd’hui plus grand que jamais, si l’on regarde les actions, les obligations ou l’immobilier.

Mais l’incertitude s’étend aujourd’hui bien au-delà des différentes classes d’actifs. C’est beaucoup plus grave que cela. Les actions des banques centrales et du système bancaire de réserve fractionnaire ont créé un système financier monstrueux qui a peu de chance de perdurer.

Pire qu’en 2007-2009

En 2007-2009, le système bancaire est passé à deux doigts de l’effondrement. Cela se reproduira, mais cette fois les banques centrales ne se contenteront pas d’injecter 10 000 milliards $ pour résoudre le problème. Quand la bulle des produits dérivés éclatera, elles créeront, à partir de rien, des milliers de milliards de dollars et probablement même des quadrillions.

Ce n’est pas le genre d’incertitude que n’importe qui pourrait embrasser. Mais il est heureusement possible de s’assurer contre le risque d’effondrement bancaire, de chute de la plupart des classes d’actifs et de destruction finale du système monétaire. Alors, comment s’assurer contre un système financier de plusieurs quadrillions de dollars ?

« Il n’y a aucun moyen d’éviter l’effondrement final d’un boom provoqué par une expansion du crédit. L’alternative est de savoir si la crise doit arriver plus tôt, par l’abandon volontaire d’une expansion supplémentaire du crédit, ou plus tardivement, comme une catastrophe finale et totale du système monétaire affecté. » – Ludwig von Mises

Assurance patrimoniale

La solution est si simple que plus de 99% des investisseurs et des gens ordinaires n’y penseraient même pas. Mais ce qui est encore pire, c’est que si on leur parlait d’une « assurance-vie » qui pourrait les sauver de la misère, ils ne l’envisageraient toujours pas. C’est exactement ce qui s’est passé au Venezuela. Le régime socialiste a totalement détruit l’économie et appauvri le peuple. Si les gens avaient acheté cette assurance il y a 10 ans ou même à la fin 2017, cela aurait pu les sauver. Veuillez consulter mon article de la semaine dernière.

La plupart des gens comprendront maintenant que je parle d’or physique. C’est une solution simple et évidente pour se protéger contre les risques actuels, mais moins de 1% des gens la prendront en considération.

E.V Greyerz: “Les investisseurs devraient placer une partie importante de leurs actifs en Or physique” Egon Von Greyerz: “Voici les 10 facteurs qui multiplieront le prix de l’Or par 10 !”

Comme les fonds spéculatifs détiennent un nombre record de positions vendeuses à découvert, le prix de l’or en dollars est actuellement à son plus bas annuel. L’investisseur et spéculateur moyen sort de l’or ou est très nerveux. Mais l’investisseur qui recherche la préservation de patrimoine n’est pas du tout inquiet, car il détient de l’or pour se protéger contre les risques massifs du système financier. Nous observons actuellement un intérêt accru de la part de ce type d’investisseurs.

Certains lecteurs critiquent notre point de vue sur l’or et nous accusent de prêcher notre propre paroisse. Mais je ne suis pas dans le marché de l’or pour mon intérêt personnel. En 2001, j’ai identifié que les risques du système financier étaient si élevés qu’il devenait indispensable de détenir une assurance sous forme d’or, avec stockage en dehors du système bancaire. Début 2002, nous avons acheté d’importantes quantités d’or pour notre propre compte et pour les investisseurs de l’époque. Le prix était alors de 300 $. Nous avons recommandé à nos investisseurs de détenir une part significative de leurs actifs financiers en or. Nous considérions alors que 25% était un minimum mais que des pourcentages plus élevés étaient appropriés.

Investir dans des actifs mal aimés et sous-évalués

À l’époque, en 2002, l’or à 300 $ n’était pas apprécié et sous-évalué. C’est toujours le meilleur moment pour réaliser un investissement. Matterhorn Asset Management était alors une société d’investissement privée. En raison de l’intérêt croissant à travers le monde pour la préservation de patrimoine, nous avons transformé MAM en une société réglementée suisse facilitant la propriété d’or et d’argent stockés dans des coffres-forts privés ultra-sécurisés, situés en dehors du système bancaire.

L’or a atteint 1 900 $ en 2011 et s’est mis ensuite à baisser. Entre-temps, le risque a augmenté de façon exponentielle et les raisons de détenir de l’or en tant qu’actif de préservation du patrimoine sont désormais plus fortes que jamais.

Les investisseurs qui ont acheté de l’or entre 2011 et 2012, aux alentours du sommet, ne sont pas « dans le vert » actuellement. Mais ceux qui ont investi pour préserver leur patrimoine ne sont pas inquiets. Ils savent pourquoi ils détiennent de l’or et que ce n’est qu’une question de temps avant que le prix de l’or ne reflète la valeur réelle des devises sans valeur.

Si nous regardons le graphique trimestriel de l’or en dollars, la tendance est clairement à la hausse. La correction s’est achevée à la fin 2015. L’or est prêt pour une hausse majeure qui devrait commencer au début de l’automne.

L’or est proche du sommet dans de nombreuses monnaies

En regardant l’or dans d’autres monnaies comme le dollar australien, le prix se situe autour du sommet de 2011-2012.

En dollars canadiens ou en livres, la correction est beaucoup plus petite qu’en dollars américains. L’appréciation temporaire de la devise américaine pèse sur le cours de l’or. Lorsque le dollar débutera son prochain mouvement vers sa valeur intrinsèque de zéro, l’or augmentera dans toutes les devises, y compris en dollars américains. À noter que le dollar, même avec prix de l’or à 1 220 $, a perdu 80% de sa valeur au cours de ce siècle.

L’Or, corrigé de l’inflation, est à des niveaux historiquement bas

L’or à 1 220 $, ajusté en fonction du taux d’inflation réel, est presque aussi bon marché qu’en 1999, à son plus bas de 250 $. Plus important encore, l’or corrigé de l’inflation est maintenant très proche du creux de 300 ans enregistré en 1999. En ce moment, l’or est bonne affaire car il est de nouveau mal-aimé et sous-évalué. Sur une base ajustée en fonction de l’inflation, le sommet de 850 $ atteint en 1980 serait aujourd’hui de 16 650 $. Bien avant de voir les prix de l’or hyperinflationnistes, ce niveau de 16 600 $ devrait être facilement atteint.

Détenir de l’or physique à des fins de protection du patrimoine est un secret bien gardé en Occident. Dans cette partie du monde, pratiquement personne n’a de l’or. Parallèlement, les sages de l’Est continuent d’acheter tout l’or produit annuellement. La Chine, l’Inde, l’Iran, la Turquie, la Russie connaissent l’histoire et l’économie. C’est pourquoi ils accumulent autant de réserves d’or.

Si vous comprenez pourquoi l’or est la seule monnaie à avoir survécu pendant 5 000 ans, vous devriez suivre l’exemple de l’Est.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservés


Je vous conseille vivement d’écouter ci-dessous la mise en garde d’Egon Von Greyerz sur la situation actuelle et sur l’énorme crise qui se profile.

Fabrice Drouin Ristori: Egon, pouvez-vous nous dire comment vous voyez la situation évoluer à l’avenir ?

Egon Von Greyerz: « Il n’y a pas de solution à ce problème. Le problème est trop grave, comme je l’ai dit; les gouvernements sont en faillite, les dettes augmentent maintenant à un rythme exponentiel, et il n’y a aucune possibilité de réduire les dettes. Tout gouvernement qui essaie de lancer des plans d’austérité se fait immédiatement renvoyer, et même s’il pouvait instaurer ces mesures d’austérité, il est aujourd’hui trop tard. Alors la prochaine étape que je vois, et je crois que cela commencera très bientôt, est que les déficits vont s’accélérer, et donc l’impression monétaire va s’accélérer, et on sera en route vers une dépression hyperinflationniste.

La dette mondiale vient d’atteindre un nouveau sommet historique à 233.000 milliards de dollars Egon Von Greyerz: d’ici peu, les banques centrales vont paniquer et commencer à imprimer plus de monnaie que jamais

Bien sûr, cela pourrait prendre des années, mais je crois que cela va aller plus vite que prévu, parce que le système est très fragile… alors l’impression monétaire, comme je l’ai dit, détruira les monnaies, qui sont toutes à la baisse depuis cent ans; elles ont perdu 97 à 99% par rapport à l’or ces cent dernières années, et elles ont perdu 80% par rapport à l’or ces douze dernières années. Il ne reste plus beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre 100%, ce qui arrivera, et alors l’impression monétaire aura entièrement détruit la valeur des monnaies papier, et c’est ce qui créera de l’hyperinflation.

Egon Von Greyerz: « L’état réel de l’économie mondiale est inquiétant ! » 1971: 100$ permettaient d’acheter un lingot d’Or de 100g – 2016: ces 100$ permettent d’acheter 3g de ce même lingot

Fabrice Drouin Ristori: Dans ce contexte, peut-on dire que l’Or est dans une bulle ?

Egon Von Greyerz: L’or n’est pas dans une bulle. Tout ce que fait l’or, c’est refléter la destruction des monnaies papier. Vous devez regarder la courbe à l’envers : alors, au lieu de voir l’or monter, vous verrez les monnaies se déprécier. Ce n’est pas l’or qui monte, c’est le dollar, l’euro et la livre sterling qui baissent. Et cela va continuer.

Face à l’Or, le dollar a perdu plus de 98 % de sa valeur d’origine Egon Von Greyerz: « L’Amérique doit se réveiller – le dollar va vers zéro ! »

Seulement 1% des actifs mondiaux sont alloués à l’or aujourd’hui, presque personne ne possède de l’or en réalité, et l’or a quand même monté ces douze dernières années, il a quintuplé, sextuplé, selon la monnaie. Et, comme je l’ai dit, à peine 1% des investisseurs possèdent de l’or. Cela va changer dans les années à venir, ce qui signifiera que la demande d’or va augmenter et, vu qu’il n’y a pas assez d’offre, cette offre additionnelle ne peut se manifester qu’avec des prix plus élevés. Et c’est ce qui va arriver.

Réveillez-vous !!!!

A l’intention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservés

47 commentaires

  1. Le problème c’est qu’à force de crier régulièrement au loup sans qu’il montre sa queue, les gens n’auront plus de réaction le moment venu.

    1. De toute façon le moment venu cela risque bien d’être trop tard… 😉
      Voir au Venezuela par exemple, on limite la possibilité de reprendre l’argent des comptes en banque à quelques cacahuètes par semaine… En cela il n’a pas tort d’insister sur le fait que c’est maintenant qu’il nous faut agir et s’assurer.

      1. Le principal du peu qu’il restait sur le mien, je l’ai envoyé sur Coinbase. Toutes les peines du monde : ma banque a bloqué le virement des jours : « Mais c’est en Estonie Monsieur ! », « Oui et alors ? » « En Estonie ! » J’ai perdu patience et tout transféré vers un autre de mes comptes dans une autre banque. Ensuite là cela s’est mieux passé sauf question temps à cause des limites à débloquer pour pouvoir sortir… Pas prêt de rentrer !

    2. Il y a longtemps que le socialisme est mort en France ; Hollande a tué le vrai socialisme.
      Le règne de Hollande ou Macron, est tout sauf du socialisme.

  2. L’or ou l’argent c’est bien mais ça ne se mange pas.
    En effet, les monnaies mondiales risquent, pour la plupart, de disparaître, elles furent infiniment trop produite et cette production s’intensifiera, je me demande même ce qui remplacera le dollar.
    Je vais, sur mon blog, refaire le tour des risques que cet effondrement économique nous fera traverser, ils sont nombreux.
    Mais le pire sera l’arrêt, plus ou ou moins total, plus ou moins long, du commerce international, là se situe le réel danger que nous devrons affronter.
    C’est pourquoi il serait bon que chacun d’entre-vous fasse des réserves de nourriture et conseilliez à vos proches, si vous êtes entendus, de faire de même.
    A l’or, ajoutez-y aussi des matières premières (de l’acier, du cuivre, du caoutchouc etc…), des terrains arables, des outils agricole, même un élevage de chevaux si vous le pouvez, l’essence risquerait fort de nous manquer, en revanche, fuyez l’immobilier, l’arrêt du commerce international et européen signera celui de la fourniture de la majorité des médicaments, ce qui fera exploser la mortalité des personnes fragiles et en maladie chronique, là encore, si vous le pouvez, faites vos réserves.
    Il s’agira d’un effondrement systémique bien plus large que le seul système économique, le fait politique, aussi bien organisationnel qu’idéologique, sera touché violemment, préparez-vous y.
    Sans compter que le W.E.B. et dès lors internet pourrait bien cesser de fonctionner, ad minima ralentira fortement, ceci dû à ce que les U.S.A. exploseront.
    Il faudra que le pays se refasse un tissu industriel et agricole rapidement, recompose une monnaie, réorganise l’état, rouvre des mines, forme des jeunes à des métiers parfois oubliés…
    Enfin bref, la conjoncture sera extrêmement difficile et complexe et tout, je dis bien tout, doit dès maintenant se penser en amont, et dites-vous bien que la France n’est pas, en Europe et dans le monde, la plus mal lotie, loin de là.

  3. Ben non, il suffira aux banques nationales de biffer la même somme aux crédit/débit.Mais ça sera une belle excuse pour tondre les mougeons.

    1. Impossible sans défauts massifs vu l’intérêt et surtout la non redistribution de la monnaie qui abouti en fin de chaîne chez le très faible pourcentage des plus riches au monde…

  4. Ouai mon Egon, je te conseil de regarder les marchés boursiers actuels, dont les américains qui mènent le monde entier dans son sciage, ils vont bientôt enregistrer de niveau record de hausse et même je crois qu’ils vont atteindre les 30 000points sur le Dow Jones. Au lieu d’inventer des analyses à la con pour vendre ton Or au petit peuple sachant que les riches sont devenus des vendeurs et non des acheteurs. De plus, sache que les marchés boursiers existent un peu plus de 200 ans et toi tu sorts des stupidités de 300 ans et de 6000ans. Tu dois être celui qui prêt à vendre sa propre mère pour satisfaire ton égo sans scrupule.

    1. « mènent le monde entier dans son sciage »

      C’est toi qui nous scie !! Comme Léonard car
      c’est à force de nous « scier » que Léonard devint scie.

      1. Si toi, tu as choisi la stupidité comme nourriture, ça te regarde, après tout, toute le monde ne peut-être parfait. Dont, continue à adorer cet individu tordu à rêver aux lingots d’Or à 176000$/on

    2. euh… le down jones n’arrête pas de glisser vers le bas depuis 2 mois et personne n’en parle il est passé de 27000 à 25000 …. alors les 30000 il faudra voir!!! Pour ce qui est de l’or, nous verrons bien

  5. « effroyable crise » : quelle emphase ! Oui, les marchés sont surcotés de 70% au moins, peut-être de 90% pour les actions, tout le monde le sait, et tout le monde attend que le voisin dégaine, parce qu’en face, il y a encore les banques centrales qui injectent comme des malades. Mais tous les actifs sont surcotés à cause des injections monétaires, y compris l’immobilier, l’or, les cryptos…

    La clé : deviner quel actif est plus ou moins surcoté, pour perdre moins que le voisin. L’or (l’argent) est peut-être le moins surcoté des actifs en ce moment. Quand il baissera comme les autres actifs, le pari c’est qu’il baissera comparativement moins que les autres.

    1. Je sais pas si vous avez remarqué, mais la baisse a déjà commencé depuis longtemps, on a retouvé le précédent plus bas (euro), et je doute que ça aille encore plus bas même en dollar, sinon les mines ferment par centaines et le prix remonterait très vite.

      1. La grande leçon de la récente chute du prix du pétrole, c’est que les pétroliers disaient pareil à propos du baril quand il était à 120 dollars. Pourtant, ils ne se sont jamais aussi bien portés depuis qu’il varie entre 30 et 70 dollars. Pour connaître le véritable coût d’extraction, faite la moyenne des déclarations des professionnels, puis divisez par deux, trois ou quatre. Je ne leur jette pas la pierre : c’est humain de défendre sa petite affaire et préférer vendre ses barils ou ses kilos deux, trois ou quatre fois plus chers.

        1. Les barils sont vendus et consommés, les métaux sont stockés dans les banques centrales, pas certains que le pétrole soit bien choisit comme comparaison, regardons justement le prix des métaux lors du baril à 120 dollars et leur baisse jusqu’au baril à 30 dollars, la baisse des métaux est donc bien finit si l’on compare jusqu’au bout.

          Cela dit moi je ne vend pas de métaux et je ne prédis pas des cours à 4 chiffres comme Egon, alors chacun fait comme il veut 😎

    1. lol sympa la pub, tranquille, rien de tel que de rincer les idiots de leur or quand le cours est bas. :chuckle:

      Je ne vend pas, j’achète.

      1. Je varie, ça va de lingot de 10 once du canada, du 500gr cook island, à des 50 francs hercules, en passant par des tubes de kangourou, des libertad, j’essaie toujours de prendre pour 80% de mes achats, des pièces au plus prêt du spot, j’hallucine toujours quand je vois des gens acheter en masse des pièces de type lunar I et II.

        Ils ont pas compris qu’on revendra au poids, donc ils y perdent beaucoup.

        1. lol pas vraiment, si vous achetez des lingotins vous les payez parfois 3 fois le prix au kilo, donc privilégiez les 500gr et le kilo. 😀

            1. oui de nom, mais comme je vie en France, je préfère tout de même des fondeurs très connus quand ils sont pas Européens, à part ceux de la royal canadian je prend essentiellement des suisses, autrichien ou Allemand.

            2. C’est fou on a parlé ensemble des lingots pièces cook-islands bien moins chers sur des sites allemands, et oups censurés tous les deux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page