Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
USA: Avant même le début officiel de la récession, les grandes entreprises US suppriment des milliers d’emplois
 

Si l’économie américaine est « en plein essor » et que de meilleurs jours sont à venir, alors pourquoi de grandes sociétés américaines suppriment-elles des milliers d’emplois ? Les licenciements s’accélèrent et s’enchaînent à un rythme infernal actuellement et cela se produit alors même que la nouvelle récession n’a pas officiellement commencé. Beaucoup de personnes sont convaincues que nous sommes déjà en pleine récession aujourd’hui. En réalité, selon John Williams de « shadowstats.com », si le gouvernement ne trichait pas, les chiffres indiqueraient la preuve que nous sommes déjà en récession depuis un certain temps. Mais la rhétorique des médias mainstream ne cesse de vouloir nous faire avaler que l’économie se porte bien et que l’horizon est favorable. Si cela est effectivement le cas, pourquoi alors les grandes sociétés licencient-elles autant en ce moment ?

Parlons tout d’abord de l’entreprise « Ford Motor Company ». Ils ont annoncé, lundi, qu’ils licencieront environ 7000 employés

Lundi, Ford Motor, a dit qu’ils licencieront presque 7000 salariés, soit environ 10% de ses effectifs, en expliquant que ce plan de restructuration permet de sauver le numéro 2 des constructeurs auto américain, au chiffre d’affaire annuel de 600 million de dollars.

Les licenciements, dont certains avaient déjà été annoncés précédemment par l’entreprise, seront définitifs en août, a expliqué John Hackett, PDG de Ford dans un mail adressé à tous les employés.

Si l’économie américaine est sur le point de décoller telle une fusée, alors tous ces licenciements n’ont aucun sens.

Mais si en revanche nous fonçons droit vers une récession, ces mises à pied ont bien du sens.

USA: le nombre de licenciements s’est envolé de 117% en Février. Du jamais vu depuis 3 ans et demi ! Je vous mets au défi de me dire que l’économie US est florissante après avoir lu cette liste de 19 faits alarmants !!

« Nestle », une autre grande société américaine, licencie des milliers d’employés

Le groupe Nestle SA Etats-Unis va remercier environ 4000 employés, car elle n’effectuera plus de livraisons de pizzas congelées ou de glaces vers les grandes surfaces, mais va acheminer ses produits vers des entrepôts de marchandises. Cette démarche est en train de devenir la norme pour les grands groupes de l’industrie alimentaire qui fait tout pour réduire les coûts.

Et nous venons également d’apprendre que l’entreprise 3M projette de se débarrasser d’environ 2000 salariés

3M projette 2000 licenciements en tout, comme faisant partie d’un plan de restructuration, dû à un ralentissement de l’activité économique prévue en 2019.

Le fabriquant de « post-it», secteur du revêtement céramique, a dit jeudi que toutes ses réductions de postes font économiser entre 225 et 250 million de dollars par an. L’entreprise basée à St Paul dans le Minnesota, anticipe une imputation avant impôts d’environ 150 million de dollars, soit 20 cents par action, cette année.

Avez-vous compris le fait que ces licenciements étaient dû à une année 2019 moins prospère q’attendue ?

Malheureusement, il y a un ralentissement pour beaucoup d’entreprises aux Etats-Unis.

« MGM Resorts » est une autre entreprise qui va se débarrasser de nombreux employés…

MGM Resorts International MGM, – 2,09% de chiffre d’affaires, projette de remercier 1000 salariés à la fin du trimestre, en pleine réduction de coûts et de révision d’exploitation, ce qui nécessite bien moins de managers sur les différents sites.

Ce chiffre englobe quelques 254 postes que l’entreprise a déjà supprimé la semaine dernière.

En plus de cela, « Dressbarn » vient d’annoncer la fermeture de l’ensemble de ses magasins

Dressbarn ferme tous ses magasins.

Ce détaillant de vêtements pour femmes a annoncé lundi qu’il prévoyait de réduire progressivement son activité et envisageaient la fermeture d’environ 650 magasins.

Je ne sais pas exactement combien d’employés travaillent dans leurs magasins, mais même s’il n’y en a qu’une poignée par magasin, il s’agit de milliers de pertes d’emplois.

L’économie américaine ralentit depuis des mois et la rupture complète des discussions avec la chine, est une menace qui nous plonge radicalement dans cette guerre commerciale qui risque d’être longue. Comme je l’ai souligné dans un autre article, quelques études ont conclu qu’un prolongement de cette guerre commerciale allait entraîner des millions de pertes d’emplois.

Et à partir du moment où l’on commence à perdre des emplois, c’est comme un effet boule de neige. Nous avons connu cela en 2008, et il faut peu de choses pour que cela recommence.

Dimanche, un lecteur m’a envoyé un article concernant une usine qui ferme dans son coin du pays en Pennsylvanie. Un employé qui vient d’être licencié a dit que la fermeture du site faisait mal au cœur…

Robert and brooks Gronlund, les propriétaires de « Wood-Mode Inc » ont écrit un message à leurs employés vendredi, en leur disant combien ils avaient apprécié leurs engagements et leurs dévouements. Les propriétaires de l’entreprise ont ensuite confirmé tous les licenciements car ils n’avaient plus aucune retombée économique.

« Cela fait mal au cœur » a dit Michele Sanders, après avoir travaillé 22 ans dans l’entreprise.

Une société privée à Kreamer, qui produit des meubles en bois, a fermé lundi, et presque 1000 personnes se retrouvent sans emplois. Cette fermeture brutale a surpris aussi bien les employés que les dirigeants locaux.

Donc aujourd’hui, presque 1000 personnes n’ont plus les moyens de subvenir à leurs besoins ainsi qu’à ceux de leurs propres familles.

Nous parlons ici de personnes sérieuses et impliquées qui ont des rêves et de l’espoir.

Kreamer est une toute petite ville. Selon Wikipedia, la population est de 773 personnes et apparemment il n’y a que très peu d’offres d’emplois dans la ville.

Ces employés sont comme la plupart du reste des employés américains, à savoir qu’ils vivent d’un chèque de paie à l’autre.

J’encourage régulièrement mes lecteurs à se constituer un coussin financier d’urgence afin de pouvoir faire face à des périodes difficiles, car on ne sait jamais qui sera le prochain sur la liste à perdre son emploi. Je connais personnellement plusieurs personnes qui viennent juste de perdre leurs emplois et je peux vous dire qu’il y a parfois des situations qui peuvent être absolument dramatiques.

Malheureusement, ce à quoi nous assistons sous nos yeux n’est qu’un début. Tous les chiffres nous montrent que l’activité économique ralentit et nous devrions nous préparer à faire face à une détérioration probable de notre environnement économique, surtout vers la fin de l’année 2019.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des