Olivier Delamarche dans C’EST CASH: « Les monnaies actuelles ne valent rien et le Bitcoin pas grand chose non plus ! »

Cette célèbre crypto-monnaie fait souvent parler d’elle, notamment à la fin de 2017 où sa valeur a atteint presque 20 000 dollars. Comment fonctionne le Bitcoin ? Menace-t-il nos monnaies traditionnelles ?

Est-il aujourd’hui un bon investissement ? Olivier Delamarche et Estelle Farge reçoivent, cette semaine, Philippe Herlin, économiste.

La banque centrale russe envisage la possibilité d’adosser une crypto-monnaie à l’Or Vols de crypto-monnaies: 2019, une année record avec déjà 1,2 milliard de dollars dérobés….

Suivre Olivier Delamarche

Suivre Olivier Delamarche sur les Econoclastes
Suivre Olivier Delamarche sur Facebook
Suivre Olivier Delamarche sur Twitter
Suivre Olivier Delamarche sur Linkedin

Source: RT FranceVoir les précédentes interventions d’Olivier Delamarche

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

4 commentaires

  1. Entre investir dans le bitcoins et la banane… vu les risques, et les problèmes pratiques d’ utilisation dans la vie de tous les jours moi je préfère investir chez Mugabé… 😕

  2. Le problème des bitcoins et des monnaies actuelles sont les memes !!!

    Ils ne sont tous les deux aucunement garanties sur du tangible …reste la parole des états et des petits malins à l’origines des bitcoins.

    Hors pour moi la confiance seule comme garantie ça ne vaut rien!

    Pour moi la monnaie c’est pas un but en soi c’est un outils de travail et pour travailler en paix …je veux des garanties solides!

    Evidemment l’idéal sera que l’état produise lui meme la monnaie en fonction des nécessités:

    Besoin de la population
    Capacité de production des états
    Emprunt prioritaire aux entrepreneurs créateurs de biens et de services réels.
    Vélocité de la monnaie.
    Utilité des services publics et infrastructures.

    La monnaie doit etre régulé comme le flux sanguin dans les artères et si nécessaire détruit par les impots… ni trop ni pas assez…

    Les rapports de force entre les monnaies doit représenter la puissance réelle et la capacité de production des peuples.
    Le change entre les monnaies doit etre renégocié honnetement à intervalle régulier.

    Il doit y avoir des étalons de garantie et pas forcément l’or ou que l’or mais du tangible, pas une simple ligne d’écriture dans un disque dur d’ordinateur; c’est hors de question.

    On pourrait aussi mettre en place dans chaque zone géographique cohérente une monnaie supranationale en plus de la monnaie nationale mais celle ci serait destinée uniquement aux états et aux grosses entreprises afin de faciliter les échanges car un marché totalement fermé relève de l’utopie.

    1. Vous avez raison.
      Avant tout, c’est de stabilité que l’économie mondiale a besoin aujourd’hui, cette stabilité des prix, des taux de change, des salaires, etc qui était encore assurée avant 1971 par le système de Bretton Woods et la convertibilité du dollar.
      Aujourd’hui, le dollar est devenue une monnaie « caoutchouc » qui s’étire ou se contracte au gré de la spéculation et des interventions de la Fed qui ne sait plus trop bien où elle en est.
      L’absence de régulation par étalon monétaire se fait cruellement sentir.
      Le bitcoin et les autres cryptos présente le même défaut que les monnaies bancaires, mais à la puissance mille.
      En effet, comme le souligne avec raison Delamarche, la valeur de ces cryptos est extrêmement volatile, pouvant varier de 50 % ou plus en quelques jours, c’est à dire autant que les monnaies bancaires en 25 ou 30 ans !
      Un défaut rédhibitoire qui n’est pas prêt de se corriger en l’absence d’organisme émetteur- et régulateur.
      Pour prétendre au statut de monnaie (unité de compte), un actif doit avant tout être une réserve de valeur stable.
      Ou irions nous si le mètre ou le kilogramme pouvait varier de 50% en quelques jours ?
      Il est impossible d’établir une comptabilité sérieuse sans unité de compte stable.
      Or qu’est ce qu’un système monétaire, sinon une grande comptabilité inscrivant dans des livres les flux de capitaux, les transactions, les soldes commerciaux, bilans, etc ?
      Comment un système décentralisé comme le bitcoin ou autre crypto pourrait il se stabiliser tout seul,en l’absence de tout contrôle ?
      Pour moi, un émetteur de monnaie doit être une entité morale identifiable, responsable, soumis à des règles législatives et réglementaires strictes, doit tenir une comptabilité,être soumis à la concurrence, et pouvoir faire faillite. ( le « too big to fail » ne doit pas exister dans un système capitaliste).
      Avant 1971, on arrivait bien à stabiliser le système monétaire international, nous avons connu les « trente glorieuses » et pratiquement le plein emploi.
      Pourquoi on n’y arrive plus aujourd’hui ?
      Je termine en soulignant que l’adoption éventuelle des cryptos en tant que monnaie reviendrait à transformer, encore plus, le monde en un gigantesque Casino de jeux, d’où le rationnel aura disparu pour laisser place au chaos et à une spéculation effrénée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page