Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
USA: Le secteur du transport routier de marchandises vit un véritable bain de sang au moment où l’activité s’effondre !!
 

Le secteur américain du transport routier de marchandises n’avait pas connu un ralentissement aussi sévère depuis la dernière crise économique et ce fort déclin prouve que l’économie américaine subit de plein fouet une gigantesque crise économique. Lorsque l’activité économique est en croissance, l’industrie du camionnage reçoit davantage de commandes et les taux de fret ont tendance à augmenter également. C’est exactement ce que nous avons vécu en 2018, et les routiers s’attendaient plus ou moins à la même chose en 2019. Mais lorsque l’ensemble de l’économie s’écroule, eh bien c’est tout le contraire qui se passe dans ce secteur du transport routier de marchandises. Malheureusement, les chiffres actuels dans ce secteur s’effondrent littéralement. En glissement annuel, cela fait six mois d’affilée que les taux de Fret sont en baisse, et selon « Business Insider », rien que sur le mois de mai, les chargements sur le marché ont chuté de 62,6% ce qui fait froid dans le dos, si on compare ce chiffre à celui de l’an dernier à la même époque…

Cette année a été très mouvementée pour l’industrie du camionnage qui pèse 800 milliards de dollars.

Après une année 2018 très rythmée, les détaillants et les constructeurs sont plutôt atones en 2019, selon l’indice de fret Cass. Les taux de fret ont carrément plongé six mois d’affilée. Comme les chargements sont dépendants des commandes des commerçants et des constructeurs qui sollicitent leurs services, ils ont chuté de 62,6 % en mai dernier par rapport au même moment de l’année précédente.

Le marché spot permet d’avoir une vision instantanée et plus précise des changements en termes de demande, et nous voyons que nous sommes déjà dans une récession au niveau du transport de marchandises.

Ce constat est presque trop gentil si nous tenons compte de la réaction de l’un des entrepreneurs qui parle carrément de « bain de sang »…

Les bénéfices des petites ou grosses entreprises vont être sévèrement impactés si l’activité manufacturière continue de baisser. Un entrepreneur, Chad Boblett, basé à Lexington dans l’état du Kentucky a parlé de « bain de sang » dans leur secteur.

Il y a eu une avalanche d’entreprises de transport de marchandises par camion qui ont fait faillite cette année. La plus importante était la ‘New England Motor Freight’, qui était classée 19ème dans le secteur du camionnage. Falcon Transport a également fermé ses portes cette année, licenciant brusquement près de 550 salariés en avril.

Si la demande ne repart pas sous peu, alors nous verrons de plus en plus de sociétés de camionnage faire faillite.

Et bien entendu, cela ne concerne pas uniquement les sociétés de camionnage qui sont obligées de panser leurs plaies maintenant. Tous les modes de transport sont en baisse comparativement à la même période de l’année précédente, et ceci montre de manière précise qu’une grave période de crise économique se profile. Selon « Wolf Richter », l’indice de fret Cass vient de subir sa plus forte chute depuis novembre 2009…

Le volume de fret dans le transport américain a chuté de 6% au mois de mai 2019, par rapport à la même période de l’année précédente. C’est le 6ème mois de baisse d’affilée et ce mois de Mai constitue également la plus forte chute depuis novembre 2009, selon les données fournies par l’indice de Fret Cass.

Cet indice suit les expéditions de marchandises destinées aux secteurs de la consommation et de l’industrie et ce dans tous les modes de transport – camion, train, avion et barge.

Il est incroyable de voir un tel retournement en une seule année.

Ces 18 points clés montrent que l’économie américaine commence à s’effondrer rapidement Je vous mets au défi de me dire que l’économie US est florissante après avoir lu cette liste de 19 faits alarmants !!

Rappelez-vous qu’à cette même époque l’année dernière, nous étions en plein essor économique dans le secteur du camionnage et les commandes pour les gros poids lourds augmentaient fortement et atteignaient même des records…

Vers la fin de l’année 2017 et au début de l’été 2018, les taux de fret grimpaient en raison d’une saturation en termes de capacité dans l’industrie du camionnage et la panique s’étendaient parmi les affréteurs – ainsi que les grands détaillants ou les entreprises industrielles qui devaient faire acheminer leurs marchandises à travers le pays – et les sociétés de camionnage n’arrivaient plus à répondre à la demande.

Pour répondre à la demande, les camionneurs avaient dû investir rapidement et avaient commandé des camions de classe 8 qui sont maintenant entrés en service.

Mais maintenant que le plein essor s’est transformé en un véritable fiasco, les commandes pour les gros poids lourds sont en chute libre.

En fait, selon Zero Hedge, le nombre des nouvelles commandes pour les gros poids lourds en mai a plongé de 70% en glissement annuel…

Au préalable, la commande des classes 8(Gros poids lourds) pour l’Amérique du nord (d’après les données de « ACT Research ») montre bien que l’industrie n’a réservé que 10.800 unités en mai, une chute de 27% d’un mois sur l’autre mais cela représente un plongeon de 70% sur une base annuelle. Les commandes sont en baisse de 64% sur les 5 premiers mois de l’année par rapport à la même période de l’année 2018.

Croyez-moi ou pas mais cela ne se serait jamais passé ainsi si nous étions en plein essor économique.

L’année dernière, l’indice de Fret Cass montrait des hausses robustes mois après mois, parce que l’activité économique augmentait vraiment.

Mais c’est tout le contraire désormais, les chiffres montrent bien une chute sur six mois (sur une base annuelle) depuis que l’activité économique plonge.

Comme je l’ai signalé hier, personne ne devrait essayer d’affirmer que l’économie américaine se porte bien actuellement. Tous les chiffres sont dans le rouge et nous montrent tout le contraire.

Alors qu’est-ce que cela signifie pour les consommateurs américains ?

Cela veut dire que nous devrions nous préparer à traverser une gigantesque et brutale crise économique. Je connais personnellement des personnes qui ont déjà perdu leur travail et bien d’autres emplois vont aussi disparaître. Peu importe si vous avez travaillé dure pendant des années ou si vous avez été le meilleur employé de tout le pays. Quand il s’agit de licencier, c’est rarement les cadres supérieurs des entreprises qui sont visés en premier.

Bientôt, vous serez appelé dans le bureau du responsable et sans aucune mise en garde, vous serez dirigé vers la sortie en quinze minutes.

C’est vraiment comme ceci que cela peut se passer.

Quand la situation se dégradait en 2008, les dominos économiques tombaient les uns après les autres et à un rythme extrêmement rapide.

Il va falloir s’attendre à ce même genre de scénario bientôt.

La prochaine crise économique est déjà là, et je vous promets que cela va être très intéressant à suivre.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
3 Comment threads
4 Thread replies
4 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
bigmac29ChannyGarofulaPatricia LengrandmOI Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
mOI
Invité
mOI

Excellent pour le climat !

Garofula
Invité
Garofula

Le climat est insensible au nombre de petits camions.

Channy
Invité
Channy

Pas de soucis les pays émergents avec leurs camions hors d âge et leurs règlementations environnementales quasi inexistantes se chargent de polluer pour les USA–

bigmac29
Invité
bigmac29

lol wink

Patricia Lengrand
Invité

Tient sois disant que l’économie se portait bien maintenant le gag

Jnl Sofala
Invité

Le transport est le meilleur thermomètre pour mesurer l’économie d’un pays

Channy
Invité
Channy

Bof c est très cyclique- pour le transport maritime l aactivité augmente à partir du 3 ème trimestre–pour moi la grande distribution est le meilleur des baromètres-le transport routier est aussi dependant de ce secteur et quand je vois en France-carburant à prix coûtant il est clair que cela ne va pas bien-