Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La récession est déjà là ! De grosses sociétés américaines partout aux Etats-Unis, publient des résultats financiers désastreux !!
 

Si l’économie américaine était vraiment en plein essor, alors les bénéfices des entreprises augmenteraient. Mais ce n’est pas le cas. En réalité, nous n’avons pas vu les bénéfices des entreprises baisser comme cela depuis la dernière récession. Ils ont chuté au cours du premier trimestre de cette année, et selon les derniers résultats que nous venons de recevoir, il semble que les bénéfices des entreprises sont à nouveau en forte baisse au deuxième trimestre 2019. Quand les bénéfices des entreprises baissent deux trimestres d’affilée, on considère cela officiellement comme une « récession des bénéfices » et cela arrive normalement juste avant que l’ensemble de l’économie ne plonge en récession. Comme la situation se tend pour les grosses sociétés américaines, il faut s’attendre à beaucoup plus de licenciements dans les mois à venir et à un taux de chômage qui devrait augmenter très brutalement. En d’autres termes, il semble que nos problèmes économiques sont sur le point de s’accélérer grandement.

Cette semaine, certaines des grosses entreprises américaines, ont annoncé leurs résultats pour le second trimestre 2019 et nous avons été témoins de très très lourdes déconvenues.

Commençons par Boeing

Le constructeur d’avions aurait perdu près de 3 milliards de dollars au second trimestre 2019 à cause de son modèle vedette défectueux qui avait fait 346 morts entre 2018 et 2019.Les crashs des Boeing 737 Max de Lion Air et d’Ethiopian Airlines qui ont 346 morts planent toujours sur Boeing.

Mercredi, le constructeur américain d’avions a annoncé une perte nette record de 2,94 milliards de dollars au deuxième trimestre 2019 après une baisse de 37 % de ses livraisons au premier semestre. Sa plus lourde perte était jusque-là de 1,6 milliard au troisième trimestre 2009.

Bien sûr, Boeing a construit un mauvais avion et donc ses résultats désastreux sont sans doute très certainement liés à cela.

Mais qu’en est-il de Netflix ? Autrefois l’un des chouchous de Wall Street. L’entreprise Netflix a été complètement désavouée ces derniers jours…

Le trimestre décevant de Netflix, publié mercredi dernier, a mené le chouchou de Wall Street à perdre plus de 24 milliards de dollars en six jours en termes de capitalisation boursière, étant donné que l’action a chuté de 15%.

Le titre Netflix a chuté ces neufs derniers jours de bourse, l’action ayant même commencé à baisser avant la publication de son rapport financier trimestriel, ce qui indiquait la perte d’abonnés américains pour la première fois depuis le lancement de son service de diffusion en streaming il y a presque dix ans.

Oui la société Netflix peut être considérée comme un cas à part, car ils doivent faire face à de nouveaux concurrents. En décembre dernier, j’avais écrit un article complet anticipant ce qui allait arriver, et nous sommes juste au début des problèmes de cette entreprise.

D’autre part, l’avenir devait censé être infiniment prometteur pour « Tesla » mais l’entreprise affiche des pertes importantes et depuis 24 heures, le cours de l’action a considérablement plongé

Même après avoir fourni un nombre record de véhicules au deuxième trimestre, Tesla (TSLA) continue de perdre de l’argent. Tesla a déclaré mercredi qu’elle avait perdu 408 millions de dollars au cours des 3 derniers mois clos au 30 juin 2019, ce qui est bien pire que ce à quoi Wall Street pouvait s’attendre. L’action Tesla a baissé de plus de 10% au cours des heures qui ont suivi la publication des résultats.

La perte a été légèrement moins douloureuse que le trimestre précédent, au cours duquel Tesla avait perdu 702 millions de dollars.

Mais Elon Musk a le don de trouver des investisseurs prêts à mettre des tonnes de dollars sur la table, donc Tesla va s’en sortir pour le moment.

Pendant ce temps-là, le reste de l’industrie automobile est vraiment en train de souffrir. En réalité, Ford vient d’annoncer des résultats très décevants et réduit considérablement ses prévisions pour le reste de l’année 2019…

L’action de l’entreprise Ford a plongé mercredi après que le constructeur ait annoncé des résultats inférieurs aux attentes au deuxième trimestre et qu’il a publié des estimations décevantes à venir.

Ford, qui a supprimé des milliers d’emplois cette année, a aussi investi 11 milliards de dollars jusqu’en 2022 dans les véhicules électriques et hybrides afin d’essayer de suivre la cadence dans un secteur en perpétuelle mutation.

Alors ? Vous commencez à comprendre ce qui se passe ?

Peter Schiff: “Une gigantesque récession arrive tandis que le retour à l’étalon Or se profile !” Olivier Delamarche: “La récession se généralise et on revient à un risque systémique partout !”

Même « Paypal » donne des résultats bien en deçà des attentes. Ce qui suit provient de CNBC…

L’action du service de paiements en ligne PayPal a chuté de 6% hors clôture après avoir fait part jeudi d’un chiffre d’affaires pour le second trimestre 2019 inférieur aux attentes et avoir révisé à la baisse ses prévisions pour l’ensemble de l’année.

Tout ce que j’ai partagé avec vous est tout à fait logique concernant l’économie américaine, d’autant que cette économie est en train de plonger dans une nouvelle récession.

D’autres chiffres économiques continuent de nous signaler exactement les mêmes choses.  Par exemple, nous venons de recevoir les pires chiffres relatifs aux PMI manufacturiers américains qui sont les pires en 118 mois. C’est une très mauvaise nouvelle, mais comprenez que le secteur manufacturier Européen se porte encore moins bien.

L’activité manufacturière ralentit dans le monde entier, et une des raisons principales est que les échanges commerciaux à travers le monde sont en train de s’effondrer à un rythme jamais observé depuis la dernière grande crise financière.

Entre-temps, nous venons d’apprendre qu’en glissement annuel, les ventes de maisons existantes aux Etats-Unis chutent depuis 16 mois d’affilée.

Après une chute sur 16 mois d’affilé, nous pourrions imaginer que nos experts décèlent une certaine tendance « à la baisse », mais beaucoup d’entre eux continuent d’exprimer leur optimisme dès qu’ils évoquent le secteur de l’immobilier.

De plus, les annonces de fermeture de magasins continuent de tomber à un rythme hallucinant. Cette semaine, nous apprenons que GNC a l’intention de fermer jusqu’à 900 magasins d’ici la fin de l’année 2020.

Nous étions déjà sur le point de battre tous les records de fermeture de magasins sur une seule année, et même avant cette annonce, l’expression « l’apocalypse du commerce de détail » ne semble presque pas assez puissante pour décrire ce à quoi nous assistons.

C’est exactement comme je l’avais décrit, le paysage des Etats-Unis est truffé de boutiques fermées et de centres commerciaux abandonnés, et c’est tout particulièrement le cas dans nos régions les plus pauvres.

La planche à billets qui ne s’arrête carrément plus, décision prise par la réserve fédérale qui émet des billets en surabondance en suivant les orientations du gouvernement fédéral, nous a peut-être donné un bref sursis, mais aucun des problèmes fondamentaux identifiés lors de la dernière récession n’a jamais été résolu.

Maintenant, il y a une nouvelle crise financière qui est arrivée et nous en sommes juste aux premiers chapitres.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
2 Comment threads
5 Thread replies
5 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
gérardbeverlyOcramMarcosqualchess Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Marco
Invité
Marco

Facile de prendre des cas isolés, beaucoup d’entreprises ont vu leur bénéfices augmenter

Ocram
Invité
Ocram

Mais celles-ci tu n’en entendra jamais parler ici

beverly
Invité
beverly

Bien sur ceux où les actionnaires profitent un max. Mais faut être réaliste et voir tout ce qu’il y a autour.

squalchess
Invité
squalchess

Visiblement vous avez ratez de nombreux épisodes de cette descente cataclysmique vers l’effondrement. Trump ne fait qu’hériter de toute la suite de mauvaises décisions de ces prédécesseurs. Mais à la différence de ceux-ci il prend en considération l’état lamentable ou se retrouve l’industrie américaine qui a fait la grandeur du pays. C’est si vrais que l’armée américaine se trouve en prise avec de grandes difficultés à créer de nouvelles armes et à entretenir les anciennes. Il n’est pour rien non plus dans la déliquescence des infrastructures ponts, aéroports, routes, ports et usines de traitement de l’eau de son pays. Alors… Read more »

beverly
Invité
beverly

Trump a eu combien de faillites de ses sociétés ? il a eu besoin de papa et Rothschild pour en arriver là. c’est un ancien de la télé réalité poubelle avec des apparitions dans les series. En fait un parfait bouffon. Plus on regarde ses gesticulations plus on se rencontre qu’il joue bien son rôle d’acteur. Les plus naifs suivent aveuglement.

gérard
Invité
gérard

Allons,si Trump a failli faire faillite c’est qu’il a pris des risques!Pas vraiment le cas du banquier socialiste Obama:regardez ce que lui et sa bande ont fait de Chicago:un enfer fiscal ou les maisons sont saisies tellement les impots locaux ont augmenté.Et pourquoi ils ont augmenté?Pour payer les retraites de 10000§ par mois des fonctionnaires locaux(flics profs).Je préfère de loin Trump et sa gestion économique:il est l’un des rares dirigeants a avoir baissé massivement les impots,quel sacrilège pour un Français nourri grassement aux mamelles de l’état.

beverly
Invité
beverly

Actuellement il y a des millions de gens qui perdent emplois et maisons, combien ont des double triple emplois et ceux qui vont au bons alimentaires. faut être aveugle.