Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Bill Bonner: Des vertus de l’humilité en bourse

L’ignorance et l’humilité, ça rapporte ! Il suffit d’avoir un peu de temps… et d’appliquer un système très simple.

Ces derniers jours, nous parcourons la très courte liste de choses que nous pensons savoir. A première vue, notre deuxième leçon, décrite hier, ne semble pas très utile.

« Personne ne sait rien » est peut-être une vérité d’évangile… mais cela ne vous dit pas quel film aller voir ou quelle action acheter.

Pourtant, c’est probablement la chose la plus importante que nous ayons apprise ces 20 dernières années. Elle établit une fondation solide comme le roc pour l’investisseur, le parent ou l’entrepreneur. On construit ainsi sur une chose sur laquelle on peut toujours compter – l’ignorance.

L’investisseur se trompe

Evidemment, un père de famille n’a pas vraiment besoin qu’on lui rafraîchisse la mémoire : il a son épouse et ses enfants pour lui dire à quel point il est ignare. L’entrepreneur sage, lui aussi, ne se fait pas d’illusions. Au lieu de croire qu’il sait ce que veulent les clients, il les écoute.

L’investisseur, en revanche – comme le politicien, l’économiste ou le rond-de-cuir – court toujours le danger de penser qu’il sait quelque chose ; invariablement, cela se révèle faux.

En 1999, par exemple, il pensait que les dot.com offraient une toute nouvelle ère de croissance et de profits.

En 2007, il pensait que sa maison était un distributeur de billets qui ne s’épuisait jamais.

En 2019, il est certain que les banques centrales savent ce qu’elles font, et que la future baisse de taux fera grimper à la fois les actions et les obligations.

Sinon comment expliquer l’actualité boursière ?

La courbe des rendements est inversée. Les ventes chutent. La production industrielle est en baisse. Le Donald en est à 80% d’une guerre commerciale totale avec la Chine. Le monde entier semble être en route pour une récession. Le marché obligataire connaît sa plus grosse bulle en 500 ans. Le Dow frôle des records. Les Etats-Unis empruntent cinq milliards de dollars par jour ouvré.

Pourtant, les investisseurs font grimper les marchés.

La leçon n°3

L’humilité est probablement la vertu la plus sous-estimée qu’on puisse avoir.

Ce n’est pas un problème pour votre correspondant. Nous sommes humble et nous en sommes fier.

Personne n’est plus humble que nous. En matière d’humilité, nous sommes premier… un génie stable de la modestie… l’élu de l’incertitude.

Vous connaissez notre devise : nous avons parfois raison, parfois tort… mais nous doutons toujours.

Nous essayons simplement de relier les points… de voir des motifs… et d’en tirer des idées. La plupart du temps ces idées ne viennent pas de rapports d’entreprises, de ratios d’analystes ou d’« informations » trouvées sur internet. On les trouve plutôt dans la sagesse distillée des anciens… et dans les contes de bonne femme.

En voici une de plus, la leçon n°3 : ce qui se déséquilibre finit tôt ou tard par se rééquilibrer.

Même si on ne sait jamais ce qui va arriver, lorsqu’on constate que les choses deviennent déraisonnables… bizarres… déséquilibrées… il y a de très bonnes chances qu’elles finissent par « revenir à la moyenne ».

Histoire d’un déséquilibre

En 1980, les actions s’échangeaient à un plancher historique, en termes d’or : on pouvait acheter les 30 actions du Dow pour moins de deux onces d’or. En 1999, elles atteignirent un sommet sans précédent, à 40 onces d’or.

En termes de temps, l’évolution était moins radicale – mais elle contait la même histoire.

Le travailleur américain moyen devait accumuler 100 heures pour acheter les actions du Dow en 1980. En 1999, il lui fallait trimer 821 heures.

Il semblait que le marché était déséquilibré dans ces deux cas.

En 1980, les actions étaient trop bon marché. En 1999, elles étaient trop chères. C’est alors que le marché boursier a entamé une « correction ». Le Nasdaq a commencé à chuter en janvier 2000. Un an et demi plus tard, il avait perdu près de 80% par rapport à son sommet.

En termes de temps, il fallait au travailleur US moyen 350 heures de labeur pour acheter le Nasdaq en 1999. A la mi-2001, il n’en fallait que 85.

Pendant ce temps, le Dow Industrials s’est à peu près débrouillé après janvier 2000 – mais a chuté à pic après l’effondrement des prêts immobiliers de 2008.

Au plancher, en mars 2009, l’Américain moyen pouvait acheter le Dow pour la moitié des heures de travail nécessaires en 1999. 

Accès de colère

Avec l’aide de feu Richard Russell, théoricien du Dow Jones, nous avons commencé à voir que les marchés actions et obligations suivent de grands motifs de long terme.

Il a fallu entre 20 et 40 ans pour que le marché boursier achève un cycle entier – du sommet au sommet. Le marché obligataire a mis plus de temps encore. Il ne reste plus grand monde pour se souvenir du sommet du dernier marché haussier des obligations. Il a eu lieu en 1949 ; aujourd’hui, 70 ans plus tard, elles atteignent un nouveau sommet de bulle.

Nous savions que nous ne pouvions pas prédire les marchés – toutefois, nous commencions à voir que nous pouvions détecter les principaux sommets et planchers et regardant les prix en termes d’or.

Le métal jaune n’est pas une monnaie parfaite. Comme tout dans le monde naturel, il est sujet à des accès de colère. Mais il reste la monnaie la plus fiable que les humains aient jamais trouvée. Au cours du temps, il est relativement efficace pour nous signaler lorsque les choses sont déséquilibrées.

Cela a mené à un système très simple pour éviter les moins-values – qui s’est avéré très efficace pour la préservation du capital à long terme : chaque fois qu’on peut acheter le Dow pour moins de cinq onces d’or, achetez autant d’actions que possible. Ensuite, lorsque le Dow passe au-dessus des 15 onces d’or, vendez les actions, achetez de l’or et ne bougez plus jusqu’à ce que les actions se remettent à chuter.

Egon Von Greyerz: “Le système financier mondial, tout comme les banques sont foutus !” Egon Von Greyerz: “La plupart des gens ne réalisent pas l’ampleur de l’effondrement qui nous attend”

Ce système a cela d’excellent qu’il n’exige pas de recherches, ni de prétendre savoir quelque chose.

Inutile de savoir quand les tendances vont se retourner, ou ce que la Réserve fédérale va faire, ou le futur niveau du dollar… ou toute autre chose. Tout ce que vous avez à faire, c’est acheter les actions quand elles sont vraiment bon marché, et les vendre quand elles sont chères. Sinon, on s’en tient à la vraie monnaie, l’or.

Le seul problème, avec cette stratégie, c’est qu’elle est d’extrêmement long terme. Elle pourrait rendre vos petits-enfants riches, mais pas forcément vous.

Ces 100 dernières années, par exemple, vous ne vous seriez positionné qu’une fois tous les 20 ans – et vous auriez multiplié votre richesse réelle, mesurée en or, par 27.

Vous voyez ? L’humilité, ça rapporte !

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit


bonnerBill Bonner est le fondateur d’AGORA, le plus large réseau d’entreprises indépendantes de presse spécialisée au monde.
En 1978, depuis sa ville natale, Baltimore (Maryland, Etats-Unis), Bill Bonner a voulu développer un « marché » (« Agora » en grec) des idées. Pas de l’information homogénéisée telle que les médias grand public relayent sur nos écrans et journaux, mais une source d’idées diverses avec des opinions et des avis originaux, alternatifs et surtout utiles. Bill a à cœur d’aider les lecteurs à mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent, et à agir dans en conséquence. Que ce soit en matière de géopolitique, de macro-économie ou tout simplement le domaine de l’épargne, Bill incite ses lecteurs à cultiver un esprit vif et anticonformiste.
Bill a également co-écrit des livres qui ont tous figuré dans la liste des best-sellers du New York Times et du Wall Street Journal : L’inéluctable faillite de l’économie américaine (2004), L’Empire des dettes. À l’aube d’une crise économique épique (2006) et Le Nouvel Empire des dettes. Grandeur et décadence d’une bulle financière épique (2010).

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer.
(En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des