Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Pétrole: alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
 

C’est un article de Bernard Durand, ancien Directeur de la Géologie-Géochimie à l’Institut français du pétrole et des énergies nouvelles, paru dans la revue parlementaire et concernant la sécurisation des approvisionnements en pétrole de la France en particulier et de l’Europe en général.

Pour Bernard Durand, la dernière PPE la Programmation pluriannuelle de l’énergie fait l’impasse sur la pérennité de nos approvisionnements alors même que l’Agence Internationale de l’Energie dresse un diagnostic très pessimiste de l’évolution de la production mondiale en baisse d’ici 2025.

Et l’auteur de mettre en garde en indiquant que « l’Europe apparaît particulièrement vulnérable. Elle est désormais le premier importateur de pétrole de la planète, avec près de 500 millions de tonnes (Mt) de brut importés en 2017, loin devant la Chine (environ 415 Mt) et les États-Unis (environ 350 Mt) (3). Si une contrainte devait s’exercer sur la production mondiale de brut, l’Europe se retrouverait pour ses approvisionnements en compétition frontale avec ces deux poids lourds géopolitiques ».

Pour aller plus loin il faut garder à l’esprit que plus d’un quart « des importations de brut de l’Union européenne est fourni par des pays (Norvège, Azerbaïdjan, Algérie, Mexique) qui, d’après l’AIE, ont déjà franchi leur « pic pétrolier » et qu’un « autre gros quart des importations provient de deux pays qui, toujours d’après l’AIE, sont sur le point de franchir leur pic pétrolier : l’Angola, et surtout la Russie (28 % des imports de l’UE en 2018), dont la production devrait amorcer son déclin dès 2021. Ce diagnostic concernant l’avenir du pétrole russe a été annoncé en septembre 2018 par nul autre que le Ministre russe de l’Energie, Alexander Novak « .

Voilà pourquoi la transition énergétique dans notre pays va devoir accélérer grandement, et que les tensions énergétiques vont considérablement modifier et perturber le quotidien des Français.

Benjamin Louvet: “Ma conviction est que le manque de pétrole est pour bientôt !” Benjamin Louvet: “Les cours du pétrole à 100$ en 2019, une hypothèse assez probable !”

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
8 Comment threads
7 Thread replies
8 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
11 Comment authors
élu psnoelcqfdSam BilouGRIMAUD GENEVIEVE Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
élu ps
Invité
élu ps

Si le pétrole venait a disparaitre,c’est une grande partie des ressources de l’état qui s’évaporeraient.La question est:ou trouver de nouvelles sources de revenus pour l’état?Probablement une ressource universelle écologique serait la meilleure solution,et permettrait de faciliter la transition énergétique.Il faudrait probablement appliquer cette taxe a tous les patrimoines(immobilier compris) pour ne pas impacter les plus modestes.

noel
Invité
noel

L’approvisionnement vient surtout de Russie pas de panique donc !

Sam Bilou
Invité
GRIMAUD GENEVIEVE
Invité

Tout n’augmente pas… Je viens de vérifier…

claude carillo
Invité
claude carillo

Je crois commencer à comprendre une partie de la stratégie américaine en partie appuyés par les impérialismes européens …elle consiste à ruiner par le fer et le feu directement ( Irak Libye Vénézuela Iran ) ou indirectement ( Arabie saoudite aujourd’hui , Agérie demain )les pays producteurs pour pouvoir s’approvisionner en pétrole par la rapine ou pouvoir vendre leur gaz de shiste à un prix supérieur .

r.espic
Invité
r.espic

Les vrais gagnants: USA et ISRAEL.
Les organisateurs de l’attaque sont le MOSSAD et la CIA.
Les vrais perdants: L’Europe et la Chine.

Dechamps Arnaud
Invité

Parfait une raison de plus pour foutre Macon a la porte

Alain
Invité
Alain

Cela fait bien longtemps que je me dis que la planche à billets et autres manipulations peuvent durer encore longtemps.
Je suis convaincu que c’est la fin de l’Homo-Petroleum toute proche qui sonnera la fin de la partie.

Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
Invité
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin

Du pétrole il y en a encore beaucoup, au moins la moitié ou plus des réserves déjà consommés.
Ce qui est important c’est l’EROEI.

Alain
Invité
Alain

Il reste autour de 40 années de réserves si l’on pouvait consommer jusqu’à la dernière goute de pétrole.
Mais du fait de cet EROEI, la fin de la partie sera probablement sifflée au cours de la prochaine décennie.
Le pic conventionnel a été atteint en 2005/2006.
On compense depuis avec le non conventionnel, mais pour combien de temps ?

Laurent
Invité
Laurent

alain
Tu as parfaitement raison . tout cel est tres bien expliqué par le scientifique jancovici

claude carillo
Invité
claude carillo

Mais oui dans les années 70 on disait déjà que le pic oil avait été franchi en 1975 …???

Alain
Invité
Alain

ça concernait les USA.
2005 ça concerne la planète.

Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
Invité
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin

Que penses-tu de la théorie disant que les puits de pétrole peuvent se recharger ?
Selon certains scientifiques, il ne serait pas le fruit de la dégradation de végétaux sur des millions d’années ?

cqfd
Invité
cqfd

Si vos chiffres sont l oeuvre d “expert” russe on est tranquille encore un bon moment ^^ “Darvaza est un lieu-dit au milieu du désert de Karakum, en plein centre du Turkménistan. Dans ce gouffre de 70 mètres de diamètres, les flammes brûlent une poche de gaz naturel depuis plus de quarante ans. ” “Tout a commencé en 1971. Des géologues de l’ex-URSS sont venus prospecter dans la région à la recherche de ressources naturelles. À force de forages, ils creusent accidentellement au-dessus d’une caverne,Craignant que du trou ne s’échappent d’autres gaz toxiques, les géologues soviétiques décident de mettre le… Read more »