Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le danger des « leveraged loans » (Pritchard)

Si les problèmes de liquidités du dollar, qui poussent la FED à intervenir tant et plus, sont le dossier important du jour (lire à ce propos l’article de Charles Sannat d’Insolentiae, qui propose une explication intéressante), le système financier doit faire face à d’autres menaces, comme celle des leveraged loans. Ambrose Evans-Pritchard, du Telegraph, nous en dit plus sur cette tautologie utilisée pour qualifier des crédits très risqués à des entreprises à la dérive (mise en gras par nos soins) :

La BRI met en garde contre les excès à la Lehman qui ont lieu sur les marchés du crédit

La montée en puissance des leveraged loans en cette fin de cycle n’est pas sans rappeler l’ingénierie financière qui a mené à la crise Lehman et qui pourrait engendrer une cascade de ventes paniquées si les conditions devaient se resserrer, avertit la BRI.

La Banque des règlements internationaux affirme que ces crédits très risqués ont atteint la somme de 1,4 trillion. Ils ne cessent d’être découpés et redécoupés, un peu comme les crédits hypothécaires subprime le furent avant 2007. Ils sont intégrés dans des instruments que l’on appelle CLO à des fonds inconnus.

Les leveraged loans sont une forme de crédit qui est accordé à des entreprises très endettées dont la note est junk. Ces crédits concernent à 60 % des sociétés dont la dette est 5 fois supérieure à leurs bénéfices avant intérêts, impôts et amortissements, et à 30 % des entreprises dans une situation encore plus précaire. Ces sociétés seront en danger au moindre soubresaut des marchés du crédit.

Le nombre de contrats sans protection est passé de 20 à 80 % depuis 2012 alors que les investisseurs prennent de plus en plus de risques pour empocher du rendement. Cela signifie qu’en cas de vague de défauts, le pourcentage des pertes sur ces crédits pourrait être extrêmement élevé.

Lire la suite sur or-argent.eu

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer.
(En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x