Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Evans-Pritchard sur l’accord concernant le Brexit

« L’accord concernant le Brexit évite un choc récessionniste pour l’économie mondiale, mais il est loin d’être la panacée »

L’Europe s’est retiré une grosse épine du pied. Tout comme le système financier mondial. Un Brexit sans accord aurait été le coup de grâce pour ‘une économie mondiale qui tourne déjà au ralenti, qui s’approche d’un état de métastase qui matérialisera de sérieux problèmes.

La situation est devenue tellement piégeuse que la BCE a baissé son taux directeur jusqu’à – 0,5 % et a relancé un QE. La Fed a dû faire un virage à 180° en démarrant un nouveau QE-lite à 60 milliards de dollars par mois afin d’éviter une crise des liquidités.

Selon Morgan Stanley, nous sommes « à une erreur d’une récession mondiale ». La banque cite l’inversion de la courbe des rendements et les alarmes déflationnistes qui retentissent sur les marchés obligataires. Mais aussi la baisse des investissements des sociétés, ainsi que des signes qui montrent que la contraction industrielle est en train de se propager aux services. Tout cela sur fond de guerre commerciale initiée par Donald Trump, sa volonté de démondialiser.

L’aggravation des soucis économiques mondiaux a joué en faveur de Boris Johnson. Elle en quelque sorte annulé le désavantage du Benn Act. Elle a permis de refocaliser les esprits. Elle a fait monter le prix de la facture à un tarif exorbitant pour l’Union européenne elle-même en l’absence d’accord.

Un Brexit à la dure aurait pu engendrer une réaction en chaîne dans la zone euro, ainsi que des effets imprévisibles via la contagion financière et le chaos régnant sur la chaîne logistique, qui auraient été bien pires que les pertes mécaniques sur le front commercial.

En partant du principe que le parlement britannique approuvera l’accord, ce que l’UE peut obtenir en annulant l’extension, il évitera un choc déflationniste dangereux à une zone euro bien fragile. Si le scénario du pire s’était développé, l’Europe se serait encore plus enlisée dans un piège de japonisation.

Brexit: Le discours surréaliste de la Reine Brexit: Bruxelles reconnaît qu’il n’y a pas de moyens juridiques pour récupérer les 39 milliards de £ en cas de Brexit sans accord.

En bref, les taux sont déjà à des plus bas historiques. Toute baisse de l’inflation augmente automatiquement les taux réels, ce qui signifie une politique moins accommodante. Cela mène à un cercle vicieux qui perturbe les dynamiques de la dette.

Lire la suite sur or-argent.eu

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
mat
mat
1 année plus tôt

LES BRITANNIQUES ATTENDENT QUE LA SITUATION SE DETERIORE
EN EUROPE POUR SORTIR C’EST POUR CA QU’ILS LAISSENT
TRAINER.
SI LA SITUATION N’EST PAS POURRIE EN EUROPE FIN MARS, ILS
DEMANDERONT ENCORE UN NOUVEAU DELAI.
SINON, ILS SORTIRONT.
TOUT CE TAPPAGE N’EST RIEN D’AUTRE QUE DE LA COMEDIE

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x