Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Ils nous disent que la prochaine récession «ne sera pas aussi grave que 2008»…. Eh bien, ils ont tort !

Sommes-nous vraiment censés les croire ? Alors que la prochaine récession se profile, les principaux médias mainstream nous assurent qu’il n’y a pas grand-chose à craindre. En fait, comme vous le verrez ci-dessous, CNN nous assure que «la prochaine récession ne sera pas aussi sévère que celle de 2008». Mais qu’est-ce qu’ils en savent ? Après tout, nous n’avions pas de président qui risquait d’être destitué en 2008. Au fur et à mesure que le processus de destitution progressera, l’atmosphère de ce pays va se détériorer. En Europe, le drame du Brexit est sans fin, et en Chine, les manifestations de Hong Kong ont créé une instabilité sans précédent dans l’histoire récente de ce pays. Pendant ce temps là, le Moyen-Orient est devenu une source inépuisable de «conflits et de rumeurs de conflits». A un moment donné, les missiles vont commencer à voler et un conflit majeur finira par éclater là-bas, ce qui plongera toute l’économie mondiale dans le chaos. En plus de tout le reste, notre planète souffre, les conditions climatiques au niveau mondial deviennent de plus en plus instables et les récoltes sont en train de plonger partout dans le monde. En réalité, l’environnement dans lequel évolue l’économie mondiale est beaucoup plus instable qu’il ne l’était en 2008,

Mais si vous écoutez les principaux médias mainstream, vous seriez tenté de penser que tout se passera bien.

En fait, CNN vient de publier un article intitulé «Toutes les récessions ne se transforment pas en crise et la prochaine ne sera pas aussi grave que celle de 2008»

Les craintes de récession sont en hausse aux États-Unis. Les souvenirs du dernier ralentissement exacerbent ces inquiétudes: la dernière fois que les États-Unis ont été confrontés à une récession, c’était en 2008, en pleine crise financière. Des millions de personnes avaient perdu leur emploi, la croissance du PIB américain s’était effondrée et les entreprises fermaient leurs portes.

Mais toutes les récessions ne ressemblent pas à cela. Parfois, l’économie peut croître tout au long d’une récession. En fait, certains économistes pensent que le monde est en récession et que la plupart des gens ne le réalisent même pas.

Ne serait-il pas formidable de pouvoir traverser la prochaine récession sans même s’en rendre compte ?

J’adorerais ça !

Ils pourrait tout aussi bien essayer de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Selon CNN, il est probable que nous nous dirigions vers une «récession de la croissance» (Novlangue) plutôt que vers une récession dans laquelle nous aurions «des millions de pertes d’emplois comme lors de la dernière récession»…

Pour les États-Unis, une récession de la croissance mondiale se traduira probablement par une croissance molle, plutôt que par des millions d’emplois perdus comme ce fut le cas lors de la dernière récession il y a 10 ans. Une récession de la croissance ne ressemblerait en rien à celle de 2008, lorsque les États-Unis étaient entrés dans une récession dite technique: A savoir une économie qui se retrouve au moins deux trimestres consécutifs en contraction. L’économie américaine est loin de cette situation.

Ils peuvent rester optimistes s’ils le souhaitent, mais lorsque vous mettez la tête dans le sable, n’oubliez jamais que votre arrière-train est toujours exposé.

Bon voilà, je ne suis pas opposé à la méthode coué, mais à un moment donné, vous devez faire face à la réalité. Personnellement, j’aimerais pouvoir jouer au basket comme Michael Jordan, mais cela ne se produira pas.

Et la réalité, c’est que l’Amérique est beaucoup plus vulnérable économiquement aujourd’hui qu’elle ne l’était en 2008. Même si nous n’avons jamais eu une année complète de croissance économique supérieure à 3% depuis la dernière récession, le Dow Jones Industrial Average est presque deux fois plus élevé,comme c’était le cas au plus fort de la bulle qui avait fini par éclater lors de la dernière crise financière.

En d’autres termes, la valorisation des actions est survalorisée et, à un moment donné, il y aura une implosion dramatique.

Une grande partie de la hausse des marchés actions a été tirée par des sociétés censées valoir des milliards de dollars mais ne dégageant en réalité aucun profit.

Avec WeWork , on en a l’exemple type. Ce genre de société n’arrête pas de perdre de l’argent, et en janvier, elle était censée valoir 47 milliards de dollars.

Bien entendu, ce chiffre a toujours été complètement absurde, et après tous les problèmes que la société a connu ces derniers mois, sa valorisation a littéralement fondu.

En fait, pour l’instant, on rapporte que WeWork ne vaut plus que 8 milliards de dollars …

Alors que WeWork est à court d’argent, le groupe SoftBank orchestre le «plan de financement du sauvetage» de l’entreprise, qui pourrait lui valoir moins de 8 milliards de dollars, rapporte Bloomberg. Pourquoi c’est important: 8 milliards de dollars représentent une faible fraction des 47 milliards de dollars que WeWork glanait en janvier auprès de SoftBank. Le plan de sauvetage intervient également après que l’activité de bureaux partagés ait freiné son introduction en bourse, entraînant la chute des obligations de la société.

Comment une entreprise peut-elle perdre 39 milliards de dollars en moins d’un an ?

Eh bien, cela n’a jamais valu 47 milliards de dollars, et la vérité c’est que WeWork finira par ne plus rien valoir.

Mais on pourrait dire des choses similaires sur un tas d’autres entreprises. Wall Street est devenu le théâtre de l’absurde et, finalement, tout ce cirque finira par imploser de façon spectaculaire.

Et que se passerait-il si un gigantesque krach boursier venait à se déclencher ? Plongerions-nous dans une dépression économique prolongée comme celle que nous avons connue dans les années 1930 ?

Olivier Delamarche dans C’EST CASH: “Une RÉCESSION qui risque fort de se terminer en DÉPRESSION !” Gerald Celente: “Oubliez la dernière grande dépression, celle qui arrive sera sans précédent !”

Alors je vous le dis, l’Amérique d’aujourd’hui n’est pas équipée pour absorber un tel choc. Nous vivons dans le coton, nous sommes paresseux, narcissiques et totalement dépendant du système. Si nous devions subitement devenir beaucoup plus autonomes, la plupart d’entre nous n’y survivraient pas.

Plus tôt dans la journée, un article du Time Magazine a expliqué que 71% de l’ensemble des jeunes américains âgées de 17 à 24 ans ne possèdent même pas les qualifications les plus élémentaires pour faire son service militaire…

Selon le Pentagone, environ 71% des 34 millions d’américains âgées de 17 à 24 ans aux États-Unis ne seraient pas admissibles au service militaire pour des raisons liées à la santé, à l’apparence physique et au niveau d’instruction.

Les personnes inéligibles incluent généralement les obèses, les personnes sans diplôme d’études secondaires ou de formation générale, les criminels reconnus coupables, les personnes prenant des médicaments sur ordonnance pour le trouble d’hyperactivité et celles portant certains tatouages ​​et oreillettes, rapporte le Wall Street Journal, bien que certaines exigences puissent être levées…

Selon le département de la Défense, 1% seulement des jeunes sont à la fois « éligibles et enclins à avoir une conversation avec » l’armée au sujet de leur éventuel incorporation.

Ce n’est qu’un exemple qui montre à quel point l’Amérique s’effondre.

Et il y en a des milliers d’autres, et je publie régulièrement à ce sujet.

Allez, espérons que les choses ne finiront pas par mal tourner en Amérique, parce que ce serait un désastre sans précédent.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
2 Comment threads
0 Thread replies
2 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Poujade51Fracasse Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Poujade51
Invité
Poujade51

Et oui : avis aux cigales : la note finie toujours par être présentée ! Longue vie aux fourmis!

Fracasse
Invité
Fracasse

Ce n’est pas une récession mais un trou noir, de l’antimatière.