Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Effondrement: « Il faut organiser dès 2020 l’exode urbain »…
 

Dans notre série sur la chronique de l’effondrement, c’est au tour de la chaîne LCI de se pencher sur le sujet, avec une sacrée brochette de « collapsologues » dans ce reportage aussi court qu’efficace sur cette thématique qui, décidément, intéresse de plus en plus les masses aussi bien que les médias.

L’idée la plus importante de ce reportage est portée par Yves Cochet l’ancien ministre, qui déclare que « Dès 2020 il va falloir organiser l’exode urbain »…

Et oui, il n’y en aura pas pour tout le monde, et si les choses deviennent véritablement compliquées, la vie en ville, sera épouvantable car nos villes nécessitent une débauche d’énergie et de services supports qui induisent des coûts considérables, mais aussi l’accès à des ressources très importantes.

Greyerz: “La plupart des gens ne réalisent pas l’ampleur de l’effondrement qui nous attend” G. Edward Griffin: “Les banquiers attendent l’effondrement et amassent de l’Or et de l’Argent !”

Ascenseurs, transports urbains, alimentation, ressources en eau, tout cela est d’une terrifiante complexité pour une ville comme Paris, et au sens large la région parisienne.

Si l’on en croit donc Yves Cochet, les citadins vont vite se souvenir de ce qu’il leur reste de famille… encore à la campagne.

Il n’y a pas plus obsolète que la ville et la densification urbaine actuelle alors que comme jamais nous avons la possibilité de nous réapproprier nos territoires.

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source ici LCI pour voir la vidéo en ligne.

Charles Sannat: “L’effondrement a déjà commencé. Il est inéluctable voici pourquoi.” Les vagues de protestations, un signe annonciateur d’un effondrement de l’économie mondiale ? Les économistes le redoutent !

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
16 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
élu ps
élu ps
10 mois plus tôt

L’exode urbain doit devenir une priorité:c’est le seul moyen de casser les ghettos urbains.En disséminant les populations a problèmes dans les campagnes,on augmente leurs chances d’intégration,et on permet aux autochtones de mieux appréhender la société nouvelle multiculturelle.

Carpe diem
Carpe diem
10 mois plus tôt
Reply to  élu ps

Budget de l’État voté avec un déficit de 108,7 milliards, montant faramineux retrouvé dans le Forum de la performance…
Payeur final toi seul qui produit des richesses. L’État confisquer les richesses pour les redistribuer à ses clients et affidés. recouvrer la confiance en eux-mêmes. Chacun d’entre eux doit avoir conscience que ce sont les politiciens qui dépensent pour éduquer leurs enfants, préparer leurs retraites, définir ce qu’ils doivent aimer culturellement…

Qui en veut?…

Fab
Fab
10 mois plus tôt

Du grand n’importe quoi. Nous devrions tous être des provinciaux ? Et pourquoi svp, si l’on met de côté vos délires sur l’énergie ? Pour rien. Yves Cochet débloque et certains s’en font l’écho. Navrant.

Moulinex
Moulinex
10 mois plus tôt

La fin de ce système est tragique et paradoxalement très drôle 🙂 avec une bonne bière et des cacahuètes ça passe nikel

Carpe diem
Carpe diem
10 mois plus tôt
Reply to  Moulinex

Leffe?…

Moulinex
Moulinex
10 mois plus tôt
Reply to  Carpe diem

et pourquoi pas? mais bien fraîche

Garofula
Garofula
10 mois plus tôt

N’importe quoi.
Il faudrait beaucoup plus d’énergie pour faire vivre et échanger la même population à la campagne. Les villes sont les organisations collectives les plus performantes imaginables par optimisation de l’espace et du temps.
Les collapsologues sont décidément incapables de réfléchir plus d’une minute sans disjoncter, sans parler de ceux qui les croient qui ne doivent pas dépasser la seconde. Les fils se touchent, là-haut, entre les oreilles.

.josepha
.josepha
10 mois plus tôt
Reply to  Garofula

l’exode urbain se fera tout seul… le moment venu quand les urbains comprendront qu’il ne pousse rien sur le maccadam. Ce n’est certainement pas l’organisation collective optimale qui y changera quelque chose

Romain
Romain
10 mois plus tôt
Reply to  Garofula

Grand pimpim, tu nous récites bêtement de l attali..,

Toto
Toto
10 mois plus tôt

Du grand n’importe quoi

Erwan Legoff
10 mois plus tôt

Qu’ils se démerdent

Erwan Legoff
10 mois plus tôt

C’est non.

Crisispreparado
Crisispreparado
10 mois plus tôt

Entre les barbares qui envahissent l´Europe par millions et que les gouvernements disséminent soigneusement partout dans les campagnes, plus toute la racaille des banlieues qui va déferler, effectivement cela va être super la vie à la campagne…
https://crisispreparado.yolasite.com/

Patrick
Patrick
10 mois plus tôt

la racaille de banlieue n’a aucune attache à la campagne , c’est un milieu inconnue pour elle.
Elle ira faire ses courses en territoire connu , en centre ville. ça va chauffer pour le bobo urbain

Crisispreparado
Crisispreparado
10 mois plus tôt
Reply to  Patrick

S´il y a un gros problème, en 3 ou 4 jours il n´y a plus rien à bouffer en ville.
Et avec des armes, on a tout ce que l´on veut même à la campagne, et ne me parlez pas des chasseurs et des paysans qui vont se défendre, avant qu´ils osent tirer sur un humain… Par contre eux n´hésiteront pas… Question de culture, d´éducation, de tabous, tout ça, tout ça quoi…
Enfin ce n´est que mon avis, vous verrez bien…

babar
babar
10 mois plus tôt

Je partage l’essentiel de votre analyse, en revanche, je suis convaincu que les paysans et chasseurs nés dans les 30 glorieuses, ceux qui préfèrent se battre que de pourrir dans quelques années dans un EHPAD, n’hésiteront pas à chasser les “sauvageons”.
Je précise que je connais très bien les quartiers dits”défavorisés” dégradés par leurs habitants, et les ruraux “souchiens” de ma génération, ils se battront. Je souhaite bonne chance aux naïfs, aux bobos généreux et solidaires, adeptes du “vivre ensemble”, restez en ville, à vos risques et périls, en campagne on a pas besoin des pleutres.

16
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x