Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Deutsche Bank: Risque de sanction pour 200 milliards de blanchiment
 

La Deutsche Bank risque des sanctions des USA dans une affaire de blanchiment massif d’argent… il faut dire que La Deutsche Bank a largement participé à une énorme blanchisseuse mise au point par la Danske banque dont l’ancien PDG a été retrouvé suicidé par des tierces personnes et à l’insu de son plein gré.

Je vous en avais parlé dans l’article ci-dessous.

Le montant du blanchiment ? Environ 200 milliards d’euros, mais à ce niveau-là on ne compte pas !

Charles Gave: “Les saloperies qu’il y a dans la Deutsche Bank… c’est inimaginable !!” Philippe Béchade en OFF sur la Deutsche Bank: “c’est Lehman Brothers au cube !”

Bref, l’amende pour la Deutsche Bank pourrait-être considérable, et ce sera une manière pour Trump de taxer… le contribuable allemand, car c’est lui qui va payer au bout du compte, et cette amende partira dans la « bad bank » créée pour éponger les arriérés moisis des mauvaises décisions prises par les cadre de la Deutsche Bank.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

L’ancien PDG de la Banque Danske retrouvé mort… sans les 200 milliards d’euros !

Pour aller plus loin, dans l’article ci-dessous, il y a la vidéo consacrée à l’analyse du bilan de la Deutsch Bank pour ceux qui ne l’auraient pas vu.

« La Deutsche Bank va-t-elle faire faillite et faire sombrer l’Europe ?» L’édito de Charles SANNAT

La Deutsche Bank risque des sanctions des USA dans une affaire de blanchiment massif d’argent

Les États-Unis enquêtent sur la possible implication de la Deutsche Bank dans le blanchiment de 200 milliards d’euros par la Danske Bank. La plus grande banque allemande risque de nouvelles sanctions après la fin de l’enquête, en 2020.

Le département américain de la Justice a redoublé d’efforts pour établir le degré d’implication de la Deutsche Bank dans le blanchiment de 200 milliards d’euros par la Danske Bank, ce qui pourrait conduire à l’adoption de nouvelles sanctions contre la banque allemande, a annoncé l’agence de presse Reuters.

Selon cette dernière, les enquêteurs ont récemment sollicité l’aide des procureurs de Francfort, qui étudient aussi le rôle de la Deutsche Bank dans le traitement des paiements pour la banque danoise.

Le département de la Justice américain a déjà demandé en 2018 des informations à la Deutsche Bank sur la banque danoise. Ces derniers mois, les États-Unis ont déclaré avoir élargi la portée de leur enquête et qu’ils cherchaient notamment à établir pourquoi la banque allemande n’avait pas dénoncé assez rapidement les transactions suspectes.
D’après Reuters, la Deutsche Bank n’a alerté la BaFin -l’autorité allemande des marchés financiers- et les procureurs qu’en février 2019.

Le département de la Justice collabore en outre depuis un an avec les autorités estoniennes en vue de déterminer si la Deutsche Bank a aidé la banque danoise à transférer de l’argent sale aux États-Unis.

L’enquête américaine devrait prendre fin en 2020.

Éclaboussée par le scandale de la Danske Bank

En 2018, la Danske Bank, le plus grand prêteur du Danemark, a admis que des paiements suspects s’élevant à 200 milliards d’euros avaient transité par sa succursale en Estonie entre 2007 et 2015.

Reuters a annoncé que la plupart des paiements en question avaient été traités par la Deutsche Bank.

Des enquêtes ont été lancées dans plusieurs pays. La Danske Bank affirme actuellement qu’elle continue de collaborer avec les autorités estoniennes, danoises, françaises et américaines, relève l’agence de presse.

La Deutsche Bank a déjà été condamnée à près de 700 millions de dollars d’amendes par les régulateurs américain et britannique dans le cadre d’une affaire distincte sur le blanchiment de 10 milliards de dollars.

La Deutsche Bank va-t-elle faire faillite et faire sombrer l’Europe ?… Avec Charles Sannat Egon Von Greyerz: Deutsche Bank/Commerzbank: “Ces banques sont en faillite ! Quand elles tomberont, ils imprimeront comme jamais !”

La Deutsche Bank dans l’embarras
Les problèmes de la Deutsche Bank sont survenus après la crise financière mondiale, quand avait été découvert un «trou» de 12 milliards d’euros dans sa balance financière.

Pour redresser la situation, la direction de la banque s’est impliquée dans des machinations avec le taux Libor avec la participation d’autres banques, comme Barclays, la Royal Bank of Scotland, l’UBS et Société Générale. Cela lui a valu des sanctions à hauteur de 2,5 milliards de dollars. D’autres épisodes de fraudes et d’abus ont ensuite été découverts, notamment avec des titres hypothécaires vendus par la banque avant la crise de 2008, et des accusations de blanchiment d’argent.
En 2018, il s’est avéré que la Deutsche Bank aidait ses clients à contourner le fisc en envoyant l’argent sur des comptes off-shore. De plus, la banque a perdu la même année 750 millions de dollars sur la vente d’actions.

En été, la plus grande banque d’Allemagne a annoncé qu’elle ne ferait plus commerce d’actions, a renoncé à la plupart de ses opérations d’investissement et a réduit son personnel de 92.000 à 74.000 personnes dans le cadre d’un plan de restructuration destiné à redresser son chiffre d’affaires.

Source Agence de presse Russe: Sputnik.com ici

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
toyet
toyet
8 mois plus tôt

Quand on aime on ne compte pas, les banquiers cours toujours, comme dirait Coluche.

8 mois plus tôt

la faillite de la Deutsch Bank cadeau d’adieu pour “muti”?

Sebastian Salmon
Sebastian Salmon
8 mois plus tôt
Reply to  "muti"

Le jour où la Deutsche Bank saute, on ne va tout simplement pas comprendre ce qu’il va nous tomber sur le coin de la gueule, la BCE va tout faire pour retarder la faillite de cette dernière avec la planche à billets.

Serge Forest
8 mois plus tôt

banksters

Alain Asgard
8 mois plus tôt

Je comprends pas l’Allemagne est le modèle des élites françaises depuis,40 ans ?

Poujade51
Poujade51
8 mois plus tôt

Et allez, une de plus! mais où arrivera la valeur boursière de leur action??? Que les propriétaires de cette maison (actionnaires)renflouent les pertes : il me semblent qu’ils en ont bien profité quand l’argent coulait à flot (+ 600 salariés de cette boite perçoivent un salaire de plus d’un million d’euro annuel) . C’est à eux aujourd’hui de renflouer la machine et certainement pas aux contribuables ! Ils sont responsables des décisions qu’ils ont prises ! ils ont enfreinds les lois : c’est à eux à payer et à eux seuls : pécuniairement et juridiquement ( ils doivent aller en… Read more »

Shark
Shark
8 mois plus tôt

Décidément les cadavres de la DB n’ont pas encore été inhumés ?

Oblabla
Oblabla
8 mois plus tôt

Une banque en quasi faillite qui va se voir infliger une sanction par les USA qui va reléguer les 9 milliards de dollars payés par la BNP au niveau de roupettes de chansonnier…
On peut raisonnablement prévoir une amende de l’ordre de 14 milliards de dollars pour la Deutsche Bank si on se rappelle que La Deutsche Bank a déjà été condamnée à près de 700 millions de dollars d’amendes par les régulateurs américain et britannique dans le cadre d’une affaire distincte sur le blanchiment de 10 milliards de dollars.

Jean-Luc Touche
8 mois plus tôt

Ha hah ! comme leur déficit est Kolossal ! ça promet !

9
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x