Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Nouvelle Calédonie, les habitants empêchent 2 paquebots d’accoster

C’est une information relativement discrète et passée inaperçue dans le flot continue des nouvelles.

Je vous parlais dans ma dernière vidéo du « racisme » en vous exprimant mon analyse de la situation, à savoir qu’il n’y a pas de racisme, mais une véritable peur, viscérale.

Et quand les virus, les maladies peuvent vous toucher, vous considérez les infectés comme des pestiférés. Le mot est lourd de sens et d’histoire. Ils sont mis de côté. En quarantaine.

Ce n’est pas du racisme, parce qu’ils ne sont pas mis à l’écart pour leur origine, mais bien parce qu’ils sont potentiellement porteur d’un immense danger, alors ils sont écartés, mis de côté véritablement discriminé. Il en est ainsi depuis la nuit des temps car les épidémies nous terrifient.

C’est cette terreur qui fait que face à la pression des habitants, deux paquebots n’ont pas pu accoster en Nouvelle-Calédonie

« En provenance d’Australie, deux bateaux de croisière de la compagnie américaine Carnival n’ont pas pu faire escale sur l’île de Maré, comme initialement prévu. La raison ? Les habitants craignaient que des passagers soient contaminés.

Des banderoles évoquant le risque sanitaire avaient été déployées sur cette île de Nouvelle-Calédonie, territoire français dans l’océan Pacifique, quelques jours avant la venue des bateaux. « Par mesure de précaution », et après discussions avec les autorités coutumières kanak, la société chargée de l’accueil, Nengone Croisières, a décidé de suspendre les deux escales. La mesure court sur toute la semaine ».

Les Kanaks ne sont pas plus racistes que les autres, ils ont peur comme beaucoup. Evidemment les conséquences économiques là aussi sont importantes puisque ces milliers de touristes déversent beaucoup d’argent dans le commerce local.

Coronavirus, chroniques d’une pandémie ? Coronavirus, le premier signal d’un crise financière majeure en 2020 ?… Avec Thami Kabbaj

Si l’épidémie ne passe pas très vite, alors ce genre de faits « divers » sera le quotidien d’un monde en proie à la panique.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Darkcity
Darkcity
9 mois plus tôt

La peur est fantastique pour le pouvoir.
Quand le peuple a peur, il est derrière son chef, les autorités.
Donc tous les jours, nous comptons le nbre de morts chinois via nos médias.

Stephane Desouches
9 mois plus tôt

Je voudrais que les sociétés qui possédant ces monstres des mers fassent faillite grâce au corona virus

Francoise Moureaux
9 mois plus tôt

Ils ont raison

Marie Brune
9 mois plus tôt

BRAVO

mOI
mOI
9 mois plus tôt
Reply to  Marie Brune

ABJECT A VOMIR VOUS ETES UNE VRAIE NAZIE !!!

nono
nono
9 mois plus tôt
Reply to  mOI

bravo !

Denise Colibri
9 mois plus tôt

Tournez en rond sur l’eau

mOI
mOI
9 mois plus tôt
Reply to  Denise Colibri

j espere ta contamination

nono
nono
9 mois plus tôt
Reply to  mOI

la tienne

channy
channy
9 mois plus tôt

Charles vous pioncez ou quoi? il y a un bateau de croisière avec 3700 mis en quarantaine au japon(yokohama) le Diamond Princess, arrivé lundi 3 février https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-quarantaine-prolongee-pour-3-700-personnes-bord-d-un-bateau-de-croisiere-au-japon-6722753 @Si l’épidémie ne passe pas très vite, alors ce genre de faits « divers » sera le quotidien d’un monde en proie à la panique. En Thaïlande, Malaisie etc on ne compte plus les touristes chinois virés de leurs hôtels, les restaurants refusant les chinois…les gens en Asie paniquent, les restos et malls sont vides, les transports en commun ne sont plus bondés, les gens portent des masks, on évite de se serrer… Read more »

10
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x