Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Récession: Le PIB japonais s’effondre et les prochains sur la liste sont les chinois !
 

La situation économique mondiale commence vraiment à se détériorer rapidement. Les économistes prévoyaient que le PIB japonais baisserait de -3,8% sur une base annuel au quatrième semestre 2019, mais au lieu de cela, ça s’est largement détérioré en plongeant de -6,3%. Si le PIB du Japon baisse à nouveau au cours du premier trimestre 2020, et ce en raison de l’épidémie de Coronavirus, alors la troisième économie mondiale sera officiellement en récession. Mais vous savez, les perspectives concernant Chine sont encore pires. A ce stade, l’activité économique chinoise est à l’arrêt, ce qui a mis dans un état de chaos les chaînes d’approvisionnement mondiales. Il est évident que l’ensemble de l’économie mondiale se contractera au cours du premier trimestre 2020, et ce sera la toute première fois depuis plus d’une décennie. Et si cette épidémie de Coronavirus continue de s’aggraver dans les mois à venir, les conséquences économiques vont être absolument catastrophiques.

Même si les experts avaient anticipé un ralentissement au Japon, personne ne se doutait que ce serait aussi grave…

Le produit intérieur brut japonais a chuté à un rythme annualisé de -6,3% par rapport au trimestre précédent et ce, au cours des trois mois de l’année 2019, selon une estimation préliminaire du Cabinet Office publiée lundi.

Les économistes interrogés avaient prédit une baisse de -3,8%, signalant l’impact négatif d’une augmentation de la taxe sur la consommation, de la faiblesse de la demande mondiale et de la perturbation liée au typhon.

Chine: La demande d’acier, les ventes de biens immobiliers et même le transport, tout s’effondre ! L’effondrement des chaînes d’approvisionnement.

L’augmentation de la taxe sur la consommation est principalement imputée à l’effondrement du PIB et, nulle doute que les dépenses des consommateurs japonais étaient en net recul au dernier trimestre…

Les dépenses de consommation ont chuté de -11,1% après la hausse nationale de la taxe sur le consommation en octobre, qui est passée de 8% à 10%. Au cours du même mois, le typhon Hagibis a ravagé une grande partie du pays.

Les dépenses en capital ont diminué de -14,1% et les exportations ont reculé de -0,4% en raison des retombées liées à la guerre commerciale américano-chinoise.

Les responsables japonais espéraient que le PIB rebondirait ce trimestre, mais désormais l’épidémie de Coronavirus a tout changé.

A ce stade, il est très difficile d’être positif sur l’avenir immédiat de l’économie japonaise, et un nombre croissant d’experts prévoient maintenant une récession. En voici un exemple…

Je m’attends à une nouvelle contraction au Japon au premier trimestre. Il n’y a tout simplement aucun facteur positif qui pourrait étayer une prévision positive, a déclaré Mari Iwashita, chef économiste chez Daiwa Securities SMBC, indiquant que son économie était susceptible de tomber en récession.

L’économie japonaise profite grandement de la horde de touristes qui vient généralement de Chine, et les deux nations ont développé une relation commerciale très étroite.

Maintenant que ces deux facteurs sont perturbés, les perspectives pour le deuxième trimestre sont décidément sombres…

Il y a de fortes chances que l’économie japonaise tombe en récession, a déclaré Yoshiki Shinke, chef économiste du Dai-ichi Life Research Institute, avant la publication des données lundi. Il a signalé les risques que les chaînes d’approvisionnement soient impactées si l’épidémie se prolongeait.

Le Coronavirus pèse sur le nombre de touristes chinois au japon et sur l’activité manufacturière en raison des liens étroits avec l’économie chinoise, incitant certains économistes à prévoir une contraction sur deux trimestres.

En fin de compte, il sera extrêmement difficile pour la Japon d’éviter une récession.

Mais si le PIB chinois plonge également en récession cette année, ce sera une nouvelle encore plus inquiétante.

Selon le New York Times, l’ensemble de l’économie mondiale pourrait être sévèrement impactée en cas de choc prolongé en Chine, et les investisseurs suivront donc très attentivement l’évolution de cette crise.

Le nombre de cas confirmés et le nombre officiel de morts continuent d’augmenter, et les mesures draconiennes que les chinois ont prises pour contenir l’épidémie ont ralenti énormément l’économie chinoise. Voici comment Zero Hedge a résumé les récentes données économiques que nous avons vues sortir de Chine…

Bien qu’elles ne soient pas parfaites et certainement pas aussi précises par rapport à ce qui se passe réellement sur le terrain, les données ci-dessus sont un indicateur utile en temps réel de la façon dont les chinois perçoivent la menace de la pandémie de coronavirus et une chose est tout à fait claire: à mesure que la pandémie se propage sans confinement, et que les graphiques ressemblent à des encéphalogrammes plat, comme c’est le cas de l’économie chinoise désormais, cela signifie que si Goldman Sachs avait raison sur ce qui se profile sur le PIB chinois au premier trimestre, la prévision d’une reprise de l’économie au deuxième trimestre est presque inimaginable à ce stade.

Bien sûr, Les gens dans le secteur financier espèrent toujours que les choses ne seront pas aussi graves.

Par exemple, Dun et Bradstreet espèrent que la crise en Chine ne provoquera qu’une baisse d’environ 1% sur le PIB mondial…

La Chine, deuxième économie mondiale après les Etats-Unis, contribue pour environ 20% du PIB mondial. Cependant, selon un rapport de Dun et Bradstreet, l’économie chinoise pourrait entraîner une baisse d’environ 1% du Pib mondial si l’épidémie de Coronavirus n’était pas endiguée au delà de l’été 2020.

C’est une projection extrêmement optimiste, mais j’espère qu’ils ont raison.

Espérons que le coronavirus disparaîtra avec l’arrivée de l’été et que l’économie mondiale pourra commencer à revenir à la normale.

Malheureusement, un retour à la normale n’est pas près d’arriver.

La menace d’une récession et d’une crise financière se précise !

Même avant cette épidémie de Coronavirus, l’économie mondiale commençait vraiment à ralentir. Les chiffres économiques étaient absolument désastreux partout dans le monde et de nombreux experts avertissaient que nous étions au bord de la prochaine récession mondiale.

Maintenant que cette épidémie a éclaté, la détérioration risque de s’accélérer. Des temps très compliqués nous attendent, bien que la plupart des gens dans le monde occidental ne comprennent toujours pas ce qui se passe.

En ce qui concerne le Coronavirus, la clé au sujet cette crise virale dépendra de ce qui arrivera au nombre de cas confirmés en dehors de la Chine. Au cours de la semaine dernière, ce nombre a presque doublé, et si cela continue à se développer au même rythme chaque semaine, nous aurons bientôt une pandémie mondiale.

Il y a maintenant 75 cas confirmés à Singapour, 59 cas confirmés au Japon et 57 cas confirmés à Hong Kong. Il devient de plus en plus difficile de contenir ce virus et nous approchons rapidement d’un point de basculement majeur.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Franck Michel
3 mois plus tôt

Conséquences d’une mondialisation sans limite et politique de flux tendu dans les stocks (et je parle même pas du dictat zéro stock voulu par les financiers & banquiers)

Philippe Bichat
3 mois plus tôt

Les isolements liés au corona virus impactent directement toute la chaîne d’approvisionnement de la mondialisation. Toute société dépendant en direct ou par un quelconque de ses soustraitants d’un approvisionnement chinois est vouée à arrêter sa chaîne de production dès la fin de ses stocks en pièces détachées. Le Japon a été le premier pays à développer la production en flux tendu avec la technique « zéro stock », il sera le premier à voir ses usines bloquées, s’en suivront tous ceux qui se sont appropriés ce management zéro stock.

Guy Hacquin
3 mois plus tôt

Le contraire aurait été plus logique ! C’est la Chine continentale qui va le plus déguster et de loin,le Japon à côté semblera un Eldorado !

Garofula
Garofula
3 mois plus tôt

Le PIB du Japon a chuté de 1,6% au 4e trimestre à cause de la hausse de la TVA de 8% à 10%. En comparaison, on mesure les dégâts faits à l’économie française par le niveau des taxes, notamment la TVA à 20%.

channy
channy
3 mois plus tôt

@Espérons que le coronavirus disparaîtra avec l’arrivée de l’été et que l’économie mondiale pourra commencer à revenir à la normale. »
Qu est ce qui ferait que cela arrive? vous pensez comme trump que l intensité du virus va diminuer avec la chaleur? quel température fait il à Singapour, Malaisie en ce moment?
@L’économie japonaise profite grandement de la horde de touristes qui vient généralement de Chine,  »
Sans blague? et vous croyez que dans l Asean il en va différemment!

Jackie Maresma
3 mois plus tôt

Le contraire m’aurait semblé plus logique ….

6
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x