Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Egon Von Greyerz: “L’or sera-t-il confisqué ? C’est possible. Les gouvernements désespérés prendront des mesures désespérées !”
 

L’or sera-t-il confisqué ? C’est possible. Les gouvernements désespérés prendront des mesures désespérées.

Alors que l’économie mondiale s’enfonce dans une dépression hyperinflationniste, l’impression monétaire illimitée provoquera l’effondrement des monnaies et une flambée du prix de l’or mesuré en papier-monnaie sans valeur.

La première question à se poser est la suivante: pourquoi les gouvernements puniraient-ils les épargnants prudents qui ont acheté de l’or pour se protéger contre la mauvaise gestion de l’économie et de la monnaie ?

L’Or représente 0,5% des actifs mondiaux

Le Crédit Suisse estime les actifs financiers mondiaux à 360 000 milliards $. Les actions représentent 85 000 milliards $, soit 24% du total. Le marché obligataire mondial est évalué à 100 000 milliards $ (28%). L’or d’investissement pèse environ 35 000 tonnes, soit 1 900 milliards $. Cela ne représente que 0,5% des actifs financiers mondiaux.

Alors que l’or d’investissement ne représente que 0,5% des actifs mondiaux et les actions 24%, pourquoi le gouvernement américain fait tout son possible pour faire grimper les actions en imprimant de la monnaie et, en parallèle, manipule le prix de l’or. Pourquoi les actionnaires sont-ils aidés à s’enrichir alors que les détenteurs d’or sont pénalisés ?

Les gouvernements soutiennent clairement la montée des actions, car cela achète des votes. Étant donné le peu d’investisseurs qui détiennent de l’or, ils ne risquent pas de perdre beaucoup de voix en manipulant son prix à la baisse.

Les Etats-Unis confisqueront-ils l’or ?

Comme nous entrons dans une période de forte dépréciation monétaire et de potentielle hyperinflation, pourquoi les gouvernements empêcheraient-ils les investisseurs de préserver leur richesse avec l’or ? Le gouvernement américain, au lieu d’encourager l’épargne et la préservation prudente des richesses sous forme d’or, pourrait-il confisquer les économies de ses citoyens ? Certains observateurs comme Jim Sinclair – “Mr. Gold” – pensent que la nationalisation des mines américaines est envisageable. Les pièces frappées telles que les Eagles seraient cependant exclues.

Lorsque Roosevelt a consfisqué l’or des Américains en 1933, la situation était totalement différente et incomparable à aujourd’hui. À l’époque, les États-Unis étaient en pleine dépression et le dollar était indexé sur l’or. L’économie étant sous pression, le gouvernement américain a décidé que le dollar devait être dévalué. Une dévaluation du dollar impliquait automatiquement une réévaluation de l’or puisque les deux étaient liés. Mais Franklin Delano Roosevelt a décidé que les détenteurs d’or ne devaient pas bénéficier de cette réévaluation. L’or a donc été confisqué, puis réévalué de 20,67 $ à 35 $ l’once. De l’or a été saisi dans les coffres bancaires, mais de nombreux Américains ont caché leur or chez eux. L’or détenu en dehors des États-Unis n’a pas été confisqué.

Les américains détiennent de l’Or dans différents pays

Aujourd’hui, les investisseurs détiennent de l’or dans le monde entier. Les Américains, par exemple, stockent légalement d’importantes quantités d’or dans différents pays – Canada, Singapour, Australie, Royaume-Uni et Suisse, pour n’en citer que quelques-uns. La Suisse est une plaque tournante incontournable de l’or. Le métal précieux y est stocké dans les grandes banques, ainsi que dans de nombreuses banques privées. Des quantités considérables d’or sont également stockées dans des coffres-forts privés situés en dehors du système bancaire.

Il serait difficile d’obliger les Américains à renvoyer leur or aux États-Unis. Plusieurs pays ne coopéreraient pas. La Suisse a été critiquée pour avoir révélé aux autorités américaines les noms des citoyens qui détenaient des comptes non déclarés dans les banques helvétiques. En tant que Suisse, je pense que le gouvernement n’aurait pas dû succombé, car il l’a fait en violation de la Constitution suisse. Le secret bancaire était sacré et légal à l’époque. Mais de nombreux pays européens ont aussi fait pression pour que les Suisses soient rendus complices de fraude fiscale. En Suisse, la non-déclaration de fonds ou de revenus n’est pas un acte criminel.

Aujourd’hui, il y a un échange automatique de toutes les données financières

À l’époque, la Suisse a donc cédé et les banques ont dû ouvrir leurs livres. Aujourd’hui, toutes les banques transmettent des informations sur la base du modèle de convention de l’OCDE sur l’échange de renseignements en matière fiscale (Common Reporting Standard). Il s’agit d’un échange automatique d’informations (EAI) entre pratiquement tous les pays. L’or détenu dans le système financier est inclus dans ce rapport.

La Suisse a cédé face à l’énorme pression des autorités américaines, notamment par crainte quel les actifs de la succursale américaine d’UBS soient gelés. Mais le gouvernement suisse a également dû céder sur le plan moral, car il devenait compliqué de justifier des actions autorisées en Suisse mais frauduleuses aux États-Unis et dans d’autres pays.

Actuellement, les Américains ne déclarent pas les métaux précieux détenus dans des coffres privés. idem pour les biens immobiliers. Mais sur la base de la stricte conformité et de la réglementation AML (Anti Money Laundering), aucune entreprise sérieuse impliquée dans le stockage de métaux précieux n’accepterait de fonds ou de métaux non déclarés.

Par conséquent, l’or et les autres métaux précieux détenus en Suisse par les Américains sont totalement conformes à la législation fiscale. C’est pourquoi je doute fortement que le gouvernement suisse coopèrera avec les autorités fiscales américaines si elles exigent la restitution de l’or.

L’Or est une industrie stratégique en Suisse

La confiscation de l’or en Suisse est très peu probable. L’affinage et le stockage d’or sont une industrie stratégique. La Suisse affine 70% des lingots d’or de la planète. Le pays est un acteur majeur dans l’industrie aurifère mondiale, qui serait difficile de remplacer. De plus, l’or représente 29% des exportations suisses, un pourcentage important. La Suisse stocke également une grande partie de l’or privé du monde entier.

Placer son épargne dans l’or, offrir de l’or à ses enfants ou comme cadeau de mariage, est une tradition de longue date. Généralement, les Suisses achètent la pièce d’or Vreneli.

La quantité d’or stockée dans les coffres-forts privés augmente considérablement chaque année. Le système politique stable, l’État de droit, la démocratie très ancienne et la neutralité perpétuelle de la Suisse contribuent à cela. La confiscation de l’or serait également contraire à la Constitution. Un ami de longue date, homme politique, m’a dit que si le gouvernement suisse confisquait l’or, le peuple se révolterait. C’est pourquoi je pense que la Suisse deviendra un pôle aurifère encore plus important et le meilleur endroit pour stocker l’or.

 

Les Etats-Unis détiennent-ils 8 000 tonnes d’or ?

Les États-Unis déclarent détenir 8 000 tonnes d’or. Les réserves d’or n’ont pas fait l’objet d’un audit officiel depuis l’époque d’Eisenhower au milieu des années 1950. Il y a certainement une raison pour laquelle le gouvernement ne procède pas au contrôle approprié de ses 450 milliards $ d’avoirs en or. Presque tous les pays sont dans la même situation. Personne ne fait un audit de son stock d’or. Puisqu’ils déclarent tous combien d’or ils détiennent, ils ont clairement une responsabilité envers leur peuple de vérifier publiquement leur prétendue réserve d’or.

C’est simple : ils n’ont pas l’or qu’ils disent avoir. C’est l’unique raison pour laquelle il n’est jamais audité. À mon avis, de nombreuses banques centrales, y compris la Fed, ont secrètement réduit leurs avoirs officiels. Toutes les banques centrales prêtent ou louent une grande partie de leur or. Le même or est même probablement prêté à plusieur reprises. Nous savons par exemple que HSBC et JP Morgan détiennent une quantité importante d’or de banque centrale. Ils sont également dépositaires de l’ETF or le plus important au monde, le SPDR Gold Trust. Lorsque les avoirs en or du GLD augmentent, il n’y a pas d’achat d’or auprès des raffineurs suisses. Au lieu de cela, les dépositaires prêtent simplement l’or de banque centrale qu’ils détiennent, qui a probablement été prêté plusieurs fois.

L’Or de la banque centrale et des banques d’investissement est perdu à l’Est

Autrefois, lorsque les banques centrales prêtaient de l’or, celui-ci restait dans les banques d’investissement à Londres ou New York. Aujourd’hui, les gros acheteurs sont la Chine et l’Inde. Ils achètent de l’or auprès de ces banques d’investissement. Les lingots de 400 onces sont expédiés en Suisse pour être refondus en barres de kilos, car c’est la taille souhaitée en Inde et en Chine. Ces barres sont ensuite expédiées vers l’Est. Les banques d’investissement louent les lingots de 400 onces auprès d’une banque centrale et les vendent ensuite à l’Est.

Au lieu de rester à Londres ou New York, la banque centrale a loué l’or à une banque d’investissement qui l’a vendu en Chine ou en Inde. La banque d’investissement n’a donc plus d’or physique et la banque centrale n’a qu’une reconnaissance de dette de la banque d’investissement. Cela signifie que l’or physique est définitivement perdu, à la fois par la banque d’investissement et par la banque centrale. Il ne reviendra jamais. La banque d’investissement fera défaut car elle ne pourra pas livrer l’or à la banque centrale qui, à son tour, a perdu son or physique pour toujours. C’est pourquoi les banques centrales n’ont pas une fraction de l’or physique qu’elles déclarent avoir.

Jim Sinclair voit l’Or à 87 000 $

Jim Sinclair et Bill Holter, deux des individus les plus respectés de l’industrie aurifère, ont calculé le prix réel de l’or américain en se basant sur les 8 000 tonnes prétendument détenues et en ajustant avec le bilan des États-Unis. Le prix estimé est de 50 000 $ à 87 000 $. Comme le dit Jim, cela suppose que les États-Unis détiennent 8 000 tonnes. En supposant qu’ils n’aient que 4 000 tonnes, ces estimations seraient multipliées par deux. Alors imaginez le prix de l’or si la quasi-totalité de l’or américain a été vendue ou louée…

L’OR CHINOIS

La Chine accumule de l’or depuis des décennies. Ses réserves officielles s’élèvent à 2 000 tonnes. Il est largement admis que leurs avoirs réels sont 10 fois supérieurs. Les initiés qui ont travaillé avec les chinois confirment qu’ils détiennent probablement plus de 20 000 tonnes. Toute la production d’or domestique en Chine, actuellement de 400 tonnes par an, est destinée au gouvernement.

Lorsque la Chine annoncera un yuan soutenu par l’or, ce qui n’est pas improbable, elle déclarera ses 20 000 tonnes et plus, puis défiera les États-Unis de prouver qu’elle détient 8 000 tonnes. Cela conduira à des échanges intéressants, qui, espérons-le, ne seront que verbaux.

Confiscation de l’Or – Mon point de vue

Comme je l’ai dit au début, certains gouvernements pourraient tenter de confisquer l’or. Mais à mon avis, c’est un exercice extrêmement difficile à mener à la fois légalement et logistiquement. De plus, si l’or est détenu à l’étranger, de nombreux pays résisteront ou refuseront de l’expédier aux États-Unis.

Par ailleurs, le marché de l’or est aujourd’hui mondial. En Chine, 1,4 milliard de personnes sont encouragées par l’État à acheter de l’or. En Inde, la plupart des familles ont pour tradition de détenir de l’or et d’en offrir comme cadeau de mariage. En Russie, les réserves d’or sont passées de 400 tonnes en 2006 à 2 300 aujourd’hui, soit une multiplication par quatre. Ces pays comprennent l’importance vitale de l’or.

Marc Touati: « Je me dois d’avertir les français sur la confiscation de leur épargne ! » Thami Kabbaj: « L’Or est clairement une valeur refuge… Mais si vous pensez que le simple fait d’en détenir va vous protéger,… alors Regardez bien cette vidéo ! »

Dans le marché actuel, il serait quasi-impossible d’empêcher des entreprises ou des particuliers d’échanger de l’or en dehors des États-Unis ou de l’Europe à Shanghai, Singapour ou Zurich.

L’épicentre du marché de l’or se déplaçant vers la Chine et l’Est, il est très peu probable que les États-Unis et l’Occident confisquent l’or. Cela précipiterait la chute du dollar et de l’euro et affaiblirait considérablement les positions des États-Unis et de l’Union européenne, ainsi que leurs économies.

Rappel :

“CELUI QUI A L’OR ÉTABLIT LES RÈGLES”

Les gouvernements ont un moyen beaucoup plus simple de s’attaquer aux actifs des riches par le biais d’une fiscalité élevée. À mesure que les déficits publics augmenteront, tous les actifs seront lourdement taxés et pas seulement l’or, qui ne représente aujourd’hui que 0,5% des actifs financiers mondiaux.

Par conséquent, la planification fiscale est aussi importante que la planification patrimoniale.

Marchés

ACTIONS

Les marchés boursiers sont en train de terminer une correction à la hausse. Cela pourrait prendre encore quelques semaines. Une fois la correction terminée, nous assisterons à des chutes rapides dans le monde entier vers de nouveaux plus bas.

MÉTAUX

Les métaux précieux sont dans une forte tendance à la hausse. Le sommet de 2011 de l’or en dollars sera bientôt touché. L’or dans toutes les autres devises a dépassé son sommet de 2011-2012 au cours des deux dernières années, et il en sera de même pour l’or en dollars. N’oubliez pas que les corrections font toujours partie d’un rallye sain.

Peu importe le prix que l’or atteindra en papier-monnaie sans valeur, qu’il s’agisse des 58 000 $ de Sinclair ou de ma prédiction vieille de 18 ans, de 10 000 $ en monnaie d’aujourd’hui. Le temps nous le dira.

Il est essentiel de détenir de l’or physique comme protection contre un système monétaire et financier au bord de l’effondrement.

source: or.frVoir les précédentes interventions d’Egon Von Greyerz

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Moulinex
Moulinex
2 mois plus tôt

La légende qui dit depuis 2008 d’acheter de l’or … MDR , maintenant, il parle de confiscation… C’est juste risible . Le spectacle ne fait que commencer les copains . J’ai la meilleur assurance vie apparemment…

Arnaud Coquelin de Lisle
2 mois plus tôt

Quid de la valeur des etf sur l’or ?? Mieux vaut jouer alors les minières ??

Poujade51
Poujade51
2 mois plus tôt

Plus intéressant en effet mais plus risqué aussi !

Dick-Butt
Dick-Butt
2 mois plus tôt

Le France sera toujours la France, ils augmenteront les taxes à la revente tout simplement, il suffira donc de vendre ailleurs, déjà qu’il est tout aussi judicieux d’acheter aussi, ailleurs 

Shark
Shark
2 mois plus tôt
Reply to  Dick-Butt

Les gouvernements sont entain de préparer le terrain de la confiscation étant donné qu’il va falloir déclarer la possession d’un coffre en banques à partir de septembre 2020 , je partage donc ton point de vue , les métaux précieux doivent être détenus hors du système bancaire , je me souviens quant les Espagnols fuyaient la répression Franquiste ( 1939 ) , ils arrivaient à pied en France certains pied nu , dans le froid glacial de janvier et février de l’époque, beaucoup d’entre eux avaient un peu d’or physique sur eux ( pieces , bijoux ) , et croyez… Read more »

6
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x