Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Non, l’économie américaine ne pourra JAMAIS revenir à une situation normale. En réalité, les choses vont même s’aggraver très rapidement
 

2020 a été une sacrée année quand on y pense. Ce fut comme passer d’un cauchemar à un autre et pourtant les optimistes continuent d’insister sur le fait que l’activité économique reviendra bientôt à des niveaux normaux d’une manière ou d’une autre. Ces optimistes ne sont donc pas vraiment inquiets par le fait que les grands centres villes ont été incendiées, vidées et pillées par des émeutiers, car ils supposent que toute cette violence n’est qu’un phénomène temporaire et que tout dégât causé pourra être réparé. N’oublions pas que ces personnes-là, n’ont pas l’air trop inquiètes non plus par le fait que la pandémie du Covid-19 est en train de recommencer à s’intensifier. En fait, depuis environ une semaine, nous avons vu le nombre de nouveaux cas confirmés dans le monde atteindre des nouveaux sommets que nous n’avions jamais vus auparavant. Ces optimistes béats supposent simplement que le pire est derrière nous et que la grande majorité des entreprises et des emplois perdus pendant cette pandémie seront rapidement récupérés.

Ne serait-il pas merveilleux qu’ils aient raison ?

Malheureusement, la vérité est que les conditions économiques ne reviendront jamais à la normale. Oui, certains des emplois perdus seront récupérés à mesure que les états recommenceront à rouvrir leur économie. Mais plus de 100 000 entreprises ont déjà fermé définitivement pendant ce nouveau ralentissement, et tous ces emplois sont perdus à jamais.

Et oui, le niveau d’activité économique augmentera à mesure que les états mettront fin à leur confinement, mais il sera toujours beaucoup plus bas qu’il ne l’était avant que le Covid-19 ne commence à se répandre de manière inédite aux Etats-Unis.

A ce stade, même l’optimisme perpétuel de l’OCDE admet que l’activité économique mondiale dans son ensemble, sera en net recul en 2020…

Si une deuxième épidémie voit le jour, L’OCDE prévoit que la croissance mondiale chutera de 7,6% en 2020 et restera bien en deçà de ses niveaux d’activité de croissance de 2019, ce qui ne suggère aucune reprise en forme de « V ». Si une deuxième vague peut être évitée, l’OCDE prévoit que l’économie mondiale continuera de se contracter de 6% cette année et ne parviendra pas à retrouver ses niveaux d’avant la crise sanitaire d’ici la fin de l’année 2021.

Les deux scénarios donnent à réfléchir, car l’activité économique ne revient pas et ne peut pas revenir à la normale dans ces circonstances », a écrit l’économiste en chef de l’OCDE, Laurence Boone, dans le rapport.

Une baisse de 6 ou 7% du PIB n’est certainement pas « normale ».

En fait, si cette projection de l’OCDE s’avère exacte, nous parlerons d’une dépression mondiale d’ici la fin de l’année.

Ici, aux Etats-Unis, une mesure clé de l’optimisme des consommateurs vient de baisser de 5,4% même si les économies des états de tout le pays sont en train de rouvrir…

L’indice IBD / TIPP d’optimisme économique, l’un des principaux sondages nationaux sur la confiance des consommateurs, a reculé de -5,4% en juin. L’indice mesuré à 47,0 est à son plus bas niveau depuis septembre 2016. Il place également l’indice en territoire négatif pour le troisième mois consécutif. Pour les indices IBD / TIPP, une lecture inférieure à 50,0 indique un franc pessimisme.

Mais tous les optimistes béats continuent de me dire que la situation économique ne fait que s’améliorer.

En fait, ils continuent d’insister sur le fait qu’un nouvel âge d’or approche à grands pas pour les Etats-Unis.

Eh bien, apparemment, le plus grand détaillant de bijoux aux Etats-Unis ne partage pas du tout cet optimisme, car il vient d’annoncer la fermeture d’au moins 150 de leurs magasins…

Le plus grand détaillant au monde de bijoux en diamant affirme qu’il ne rouvrira pas au moins 150 magasins en Amérique du Nord qui ont été fermés temporairement en raison de la pandémie de Covid-19.

Signet Jewelers, qui exploite 3 172 magasins dans le monde, principalement sous les marques de Kay Kayelers Zales, Jared The Galleria Of Jewelry et Piercing Pagola, prévoit également de fermer 150 magasins supplémentaires d’ici la fin de son exercice, qui se termine en février 2021.

Dans l’ensemble, l’industrie de commerce de détail aux Etats-Unis fait face à un tsunami de fermetures de magasins qui ne ressemble à rien de ce que nous avons vu auparavant…

Jusqu’à 25 000 magasins pourraient fermer définitivement cette année après la pandémie de coronavirus qui a dévasté une industrie où de nombreux détaillants basés dans des centres commerciaux étaient déjà en grande difficulté.

Ce chiffre pulvériserait le record établi en 2019, lorsque plus de 9800 magasins avaient fermés définitivement leurs portes, selon un rapport de la firme de données de détail et de la technologie « Coresight Research ».

Franchement, on ne peut pas appeler cela une reprise économique !

Pendant ce temps, la création irresponsable d’argent dans laquelle la réserve fédérale s’est engagée commence à transparaître dans les prix alimentaires. Selon Nielsen, nous avons assisté à une surprenante inflation alimentaire au cours des trois derniers mois…

La société d’études de marché Nielsen a déclaré que les prix des denrées alimentaires avaient augmenté de 5,8% au cours des 13 semaines du 1er mars au 30 mai par rapport à la même période de l’année précédente.

Malheureusement, ce n’est que le début. Le coût de la vie va continuer à augmenter de manière agressive, et cela arrive à un moment où plus de 42 millions d’américains ont déjà perdu leur emploi.

Oui, certains de ces emplois commencent à revenir.

Mais de plus en plus d’américains continuent de perdre également des emplois chaque semaine qui passe.

Et c’est évident que l’activité économique sera plus élevée qu’elle ne l’était lorsque pratiquement tout était à l’arrêt.

Mais de plus en plus d’entreprises ferment leurs portes de façon permanente et se déclarent en faillite, et ce, quotidiennement.

Ce nouveau chapitre de notre histoire économique ne fait que commencer et un énorme tsunami nous attend.

Bien sûr, le président de la Fed, Jerome Powell, est complètement en désaccord avec cette analyse, et il s’efforce vraiment d’essayer de nous convaincre tous que la nouvelle dépression économique n’a pas encore commencé…

Bien sûr, la seule comparaison que l’on puisse faire est liée au chômage de la Grande dépression. Et les entreprises à travers l’Amérique sont fermées. Et beaucoup de gens ont du mal à acheter de la nourriture. Mais le président de la réserve fédérale, Jerome Powell, ne voit aucune similitude.

« Je ne pense pas du tout que la Grande dépression soit un bon exemple ou un modèle qui traduise ce que nous sommes en train de traverser actuellement, je ne le pense vraiment pas », a-t-il déclaré. « Il y a tellement de différences fondamentales ».

Et je suis en fait d’accord avec jerome Powell sur le fait que ce à quoi nous sommes confrontés, ne sera pas vraiment similaire à la Grande dépression des années 30.

A long terme, ce à quoi nous seront confrontés sera bien pire.

Greyerz: « La plupart des gens ne réalisent pas l’ampleur de l’effondrement qui nous attend » Gerald Celente: « La Plus Grande Dépression de tous les temps vient de commencer !… Croyez-moi, le remède à cette pandémie sera pire que la maladie elle-même »

Le tsunami est à nos portes, et notre économie est complètement ébranlée. Beaucoup de gens continuent d’espérer que le pire est maintenant derrière nous, mais ce qu’ils ne réalisent pas, c’est que, ce que nous avons vécu jusqu’à présent n’est que la pointe émergée de l’énorme Iceberg que nous venons de percuter.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
generalchanzy
generalchanzy
3 mois plus tôt

Ca ne fait jamais que 20 ans que les fermetures se multiplient. Ca fait 40 ans que la recherche, l’innovation, la technologie auraient dû faire disparaitre le chômage, la pauvreté. Beaucoup s’aperçoivent que ce ne sont que des illusions. Manger, dormir, ne plus courir après le “progrès” c’est ce qui nous attend. Merci covid 19.

M A R C E L
M A R C E L
3 mois plus tôt
Reply to  generalchanzy

Il va enfin vous faire bouger .

Raphael Hue
3 mois plus tôt

Mensonges. Comment pouvez-vous être aussi péremptoires dans vos propos? Une économie comme celle des Etats-Unis où le secteur de la recherche et de l’innovation reste le plus performant au monde, aura toujours les ressources nécessaires pour remonter la pente. Cessez donc de jouer aux Cassandre pessimistes.

Moulinex
Moulinex
3 mois plus tôt
Reply to  Raphael Hue

Lol… Si les usa tombe, le monde entier tombe. Donc c’est pas pour demain ! Ce site n’a jamais été performant au niveau des informations. D’ailleurs, rien de ce qu’il dit ne va se réaliser. Allez, je leur laisse 10%. C’est un site basé sur l’apocalypse financière. Mais comme ils ont l’esprit des ténèbres, c’est bidon. Quand ce système sera détruit, et vous allez le voir, et bien il sera déjà trop tard.

Genevieve Grimaud
3 mois plus tôt

En France aussi…

5
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x