Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
USA: Les pertes d’emplois permanents vont finir par impacter le marché boursier
 

Le taux de chômage se situe toujours au même seuil que lors de la Grande Dépression.

La détérioration du marché du travail au cours de l’été pourrait déclencher de nouvelles inquiétudes concernant les pertes d’emplois permanents et mettre en relief les problèmes économiques profonds causés par le Covid-19 et de la récession qui en découle.

A l’heure actuelle, les cas confirmés de Covid-19 sont en réelle augmentation, et de nombreux états font une pause ou diffèrent leur projet de déconfinement, sachant que la fréquentation des consommateurs est au point mort. Les employés qui venaient d’être réembauchés ont été à nouveau licenciés dans certaines régions. Ces dernières tendances suggèrent que le récent rebond de la croissance économique pourrait plus tôt former un « W » qu’un simple « V » comme tout le monde le dit.

Par rapport à la situation d’avant Covid-19,des dizaines de millions de salariés sont sans emploi et perçoivent une assurance chômage. Les licenciements, qui sont temporaires, ont une forte tendance à devenir permanents.

Le nombre de pertes d’emplois permanents s’élève désormais à près de 3 millions en juin, contre 1,6 million en février.

Et pourquoi ? Eh bien, voici un très bon exemple : Yelp a fait une déclaration choquante la semaine dernière qui disait : « 41% de toutes les fermetures d’entreprises sur leur plate-forme sont des fermetures permanentes.

« Nos données montrent que le pic des fermetures permanentes les plus importantes se sont produites en mars, suivis de mai et de juin, indiquant que les entreprises qui étaient déjà en difficulté ont dû fermer définitivement tout de suite et les entreprises qui tentaient de se maintenir, mais étaient incapables de résister à la crise sanitaire, ont été obligées de faire faillite, ces derniers mois. »

Selon une enquête récente, environ la moitié de toutes les petites entreprises devraient faire faillite au cours des six prochains mois, ce qui signifie clairement encore plus de pertes d’emplois permanents à venir. Si les lecteurs ne le savent pas encore, eh bien sachez que très souvent, ce sont les entreprises familiales qui génèrent la majorité des emplois aux Etats-Unis.

Il y a certains signes qui montrent que la reprise économique est en train de caler:

L’entreprise de recherche en macroéconomie Capital Economics montre que la fréquentation des consommateurs est au point mort, étant donné que les cas confirmés de covid-19 augmentent et que le déconfinement ne se vois pas le jour partout.

« Ne laissez vous laissez pas berner par l’ampleur du rebond économique – c’est toujours un rebond partiel alors que davantage de licenciements (temporaires) se transforment en licenciements permanents », a tweeté Arindrajit Dube, professeur d’économie à l’Université du Massachusetts à Amherst. « Et beaucoup d’autres mauvaises nouvelles commencent à nous être communiquées concernant des entreprises qui vont faire faillite. »

A moins que le bilan de la réserve fédérale ne continue de croître, ce que nous voulons dire, c’est que cela fait trois semaines que tout est en baisse ces deniers jours, le marché boursier pourrait très mal se réveiller un matin et découvrir la véritable situation en termes de chômage, ce qui aura automatiquement des effets négatifs à du long terme sur la consommation.

D’ici 6 semaines, l’Amérique va sombrer dans un immense désespoir économique. Derniers chiffres sur l’emploi aux US: Du positif ? Non ! De mauvaises nouvelles ? Oui ! Et Même catastrophiques…

Les pertes d’emplois permanents (inversement) par rapport au S&P 500.

La perte d’emplois permanents est un élément qui tue en quelque sorte la consommation, et le marché boursier pouvait dans le passé encore en profiter, et bien que l’expansion agressive du bilan de la Fed ait maintenu les actions à des valorisations hors norme, cette manipulation ne peut plus durer car l’économie est susceptible de tomber dans un énorme ralentissement économique cette année.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Kime Dupriez
1 mois plus tôt

je vois beaucoup de choses publié sur businessbourse.com et rien rien n ai jamais arrivé alors c quoi le but? faire peur semer le doute?

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x