Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
USA: Phénoménale crise du logement ? Des millions de loyers n’ont pas été payés à temps, les expulsions vont faire mal…

Toutes les semaines, nous continuons à recevoir des chiffres économiques absolument épouvantables, et il semble que nous nous dirigions vers une crise du logement qui sera pire que ce que nous avons connu en 2008. A l’époque, des millions d’américains avaient perdu leur maison, mais cette fois-ci, il se pourrait qu’il s’agisse de dizaines de millions d’individus. Je sais très bien qu’une telle déclaration peut sembler excessivement dramatique, mais je pense que beaucoup d’entre vous pourraient certainement changer d’avis après avoir lu mon article.

Afin d’effectuer des paiements de loyers et d’hypothèques, les américains ont besoin de chèque de paie et à l’heure actuelle, beaucoup d’américains continuent de perdre leur emploi à un rythme difficilement imaginable.

Jeudi, nous avons appris que 1,3 million d’américains de plus, avaient déposé des demandes d’allocation chômage la semaine dernière. C’est pire que prévu, et cela a représenté la 17ème semaine consécutive du nombre d’américains dépassant le million d’individus, ayant effectué une demande d’aide financière.

Et comme je continue de le rappeler à mes lecteurs chaque semaine, le record de tous les temps pour une seule semaine avant cette année 2020 n’était que de 695 000 demandes d’allocation chômage en 1982.

Au niveau national, plus de 51 millions d’américains ont déposé des nouvelles demandes d’allocation chômage au cours des 17 dernières semaines, et c’est de loin le plus grand pic de chômage de toute l’histoire des Etats-Unis.

En fait, les chiffres que nous avons vus devraient théoriquement être presque impossibles. Rappelez-vous qu’en février, le nombre d’américains qui étaient employés avait atteint le sommet historique de 152 millions d’individus, or depuis cette période, le nombre de personnes ayant déposé des nouvelles demandes d’allocation chômage, représente désormais plus du tiers de ce total.

Je sais bien que les gens hésitent encore un peu à utiliser le terme d’effondrement économique, mais comment pouvons-nous appeler cela autrement ?

Ce qui est incroyable, c’est que d’après une affirmation de USA Today, le nombre d’américains qui déposent de nouvelles demandes d’allocation chômage pourrait en fait augmenter la semaine prochaine…

La fin des aides gouvernementales pourraient déclencher une nouvelle vague de licenciements, en particulier dans les états durement impactés comme le Texas, la Floride, l’Arizona et la Californie, et cela va même pousser les totaux des demandes d’allocation à la hausse.

La semaine prochaine pourrait donc facilement connaître une augmentation des nouvelles demandes d’allocations chômage, a écrit l’économiste Ian Shepherdson de Pantheon Macroeconomics dans une note de recherche.

Inutile de dire que ce tsunami de chômage a empêché de nombreuses personnes de payer leur loyer.

En fait, le Census Bureau a annoncé que 11,6 millions de personnes au sein de ménages américains n’avaient pas effectué leur dernier paiement de loyer…

Selon les dernières données hebdomadaires du Census Bureau, 11,6 millions de personnes au sein de ménages américains ont manqué leur dernier paiement de loyer.

Plus de 22 millions d’américains n’ont également aucune confiance, ou seulement très légère, dans le fait d’être en capacité de payer leur prochain loyer, selon ces mêmes données.

Aie aie aie…

Un grand nombre d’américains prennent également du retard sur leurs versements hypothécaires. Ce qui suit vient de Wolf Richter…

En avril, la part des prêts hypothécaires en défaillance (inférieures à 30 jours), avait grimpé à 3,4% sur l’ensemble des prêts hypothécaires, soit la hausse la plus élevée depuis que les données ont commencé à être compilées en 1999. Cela représente une hausse de 0,7% sur le mois d’avril par rapport à la même période il y a un an. En 2008, lors de la crise des subprimes, ce taux avait culminé à 2%.

Dans les mois à venir, des millions d’américains accuseront un retard de paiement de leur loyer tellement élevé qu’ils seront menacés d’expulsion.

USA, un Tsunami d’expulsions ! 28 millions d’américains vont se retrouver sans abri cet été !! Apocalypse immo ! 30 % des Américains ne payent plus leurs loyers !

Et des millions d’autres américains seront tellement en retard sur le remboursement de leurs prêts hypothécaires qu’ils risquent sérieusement de perdre leur maison.

Selon Emily Benfer, nous pourrions potentiellement voir un total de 20 millions à 28 millions de personnes se faire expulser de leurs maisons dans les mois à venir…

« Nous n’avons jamais vu autant d’expulsions dans un laps de temps aussi court de notre histoire », a déclaré Benfer lorsqu’on lui a demandé à quel point la crise actuelle des sans-abris était comparable à la crise du logement de 2008.

Elle a poursuivi : « Nous pouvons nous attendre à ce que cela augmente considérablement dans les semaines et mois à venir, d’autant plus que les mesures de soutien qui sont en place arrivent à expiration. Environ 10 millions de personnes, sur une période de plusieurs années, ont été expulsées de leurs foyers à la suite de la crise subprimes de 2008. Actuellement, nous anticipons 20 à 28 millions de personnes qui d’ici à septembre, risquent d’être expulsés ».

Nous n’avons jamais rien vu de tel auparavant.

Et bien sûr, Benfer suppose qu’il n’y aura pas de nouvelle crise majeure d’ici la fin de l’année.

Alors, que se passera-t-il si nous arrivons en septembre, octobre et novembre et que les choses dans ce pays recommencent à s’aggraver ?

Plus nous nous rapprochons des élections, plus les tensions sociétales augmenteront et elles sont déjà si élevées que nous pourrions voir une guerre civile majeure éclater à tout moment.

Et je dois également mentionner que les primes hebdomadaires de 600$ qui maintenaient tant d’américains sans emplois à flot, seront supprimées fin juillet. Une fois ces aides annulées, des millions et des millions de sans-emplois auront beaucoup de mal à payer les loyers et les hypothèques.

La plupart des américains pensent que le pire est derrière nous, mais la vérité est que nous sommes dans un cauchemar sans précédent.

Si vous suivez mon travail sur The Most Important News, alors vous savez déjà à quel point je m’inquiète sur la situation économique et sociale de l’Amérique. Du coup, je vais vous exposer précisément ce qui se passera d’ici la fin de l’année et au-delà dans mon denier livre. J’ai d’ailleurs presque fini de l’écrire, et j’y développe toute mon analyse à ce sujet.

Le grand krach financier dont je parle depuis quelques temps déjà est désormais plus proche que vous ne le croyez, et la plupart des américains n’y sont absolument pas préparés.

Je vous encourage vivement à profiter des mois d’été qui restent pour vous préparer au mieux à ce chaos économique sans précédent qui approche à grand pas. Comme je l’ai expliqué il y a deux jours, nous assistons déjà à une pénurie nationale des canettes en aluminium, de soda, de soupe en boîte, de pâtes et de riz. Alors que les problèmes dans notre pays s’intensifient, les pénuries s’aggravent.

Bien sûr, pour faire des réserves de toutes sortes, vous devez avoir un endroit où les mettre. Mais malheureusement, pour des dizaines de millions d’américains, cela va déjà être une véritable lutte pour pouvoir conserver leurs domiciles au cours des mois à venir, avant même de penser à faire des réserves.

Il semble que nous soyons confrontés à une crise du logement qui va être pire que tout ce que nous avons connu au cours de la dernière récession, et à moins que le Congrès ne commence à faire de l’helicopter money, il semble qu’il n’y ait plus aucun espoir.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
mOI
mOI
3 mois plus tôt

La loi doit interdire les expulsions, un logement pour tous !

Kalimero
Kalimero
3 mois plus tôt
Reply to  mOI

J’ai la niche de mon regrété chien que je tiens à votre disposition !
Vous êtes pathétique avec vos tirades démagogiques ; payez les donc ces logements ou accueillez quelqu’un !

  • sinon faites nous des vacances, fermez la donc…
generalchanzy
generalchanzy
3 mois plus tôt

Donc, en gros c’est la crise des subprimes qui recommence en bien pire. J’ai de plus en plus de doute sur une Amérique “en avance”, “développée”, “démocratique” et “éprise de liberté”. J’ai plutôt l’impression que c’est toujours et encore le far west. Heureusement qu’il y a l’océan Atlantique entre nous et eux!

Malika Riad
3 mois plus tôt

Tout ça c est voulu .comme en 2008 en Louisiane. Ils rachètent tout pour une bouchée de pain font des travaux puis revendent très très très chèr ou loue .c est volontaire cette fausse crise sanitaire

mOI
mOI
3 mois plus tôt
Reply to  Malika Riad

la betise complotiste de certains , hélas n a rien de voulu !
fausse crise sanitaire”
Si li siouniss ??

Moulinex
Moulinex
3 mois plus tôt
Reply to  mOI

“la bétise complotiste de certains”… ou ” le non réveil du mouton de base” perso, entre les deux j’ai choisis.

Wallace
Wallace
3 mois plus tôt
Reply to  Moulinex

Tu perds ton temps! N’as tu pas identifié ici l’un des trolls de service? 😉

Last edited 3 mois plus tôt by Wallace
7
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x