Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
USA: Les prix des denrées alimentaires montent à des niveaux alarmants alors qu’une «2nde vague de licenciements» frappe l’économie américaine
 

Vous avez sans doute remarqué que les prix des denrées alimentaires ont commencé à s’envoler. J’ai averti mes lecteurs à plusieurs reprises que c’était précisément ce à quoi il fallait s’attendre et que d’autres vagues d’augmentations de prix allaient arriver. La peur du COVID-19 a suscité une demande de produits alimentaires sans précédent car les Américains n’avaient rien anticipé et quasiment pas fait le plein de nourriture avant cette crise. Parallèlement, le virus a mis à l’arrêt l’économie américaine, rendant les entreprises presque incapables de faire face à cette demande sans précédent. Au cours des derniers mois, nous avons vu un grand nombre de chaînes d’approvisionnement alimentaire fermer temporairement, ces dernières ayant été extrêmement perturbées par la pandémie, ce qui fait que les supermarchés et autres épiceries ont de plus en plus de mal à conserver leurs rayons remplis. Aujourd’hui, je me souviens de ce que j’avais appris lorsque j’étais étudiant lors d’un cours d’économie, à savoir que les prix augmentent lorsque l’offre baisse et que la demande s’envole. Il était donc inévitable de voir les prix des biens essentiels monter en flèche dans les supermarchés, et les derniers chiffres publiés par le BEA sont vraiment alarmants

Selon les données publiées la semaine dernière par le Bureau of Economic Analysis (BEA), presque tous les types d’aliments ont vu leur prix augmenter depuis février. Les prix du bœuf et du veau ont augmenté de +20,2% depuis le début de la pandémie, tandis que d’autres produits essentiels comme les œufs ( +10,4% ), la volaille ( +8,6% ) et le porc ( +8,5% ) ont également connu des augmentations significatives.

Si les prix continuent d’augmenter ainsi, de nombreuses familles américaines vont devoir commencer à supprimer le bœuf de leur alimentation simplement parce qu’elles n’en ont plus les moyens.

Et bien sûr, ces hausses de prix arrivent à un très mauvais moment, car nous sommes au milieu d’un ralentissement économique sans précédent. Lorsqu’une femme de l’Oregon nommée Bella Flores a récemment fait ses cours pour le mois à l’épicerie, elle a été littéralement choquée par la hausse des prix

Bella Flores, résidente de Medford, dit qu’elle a ressenti un choc lorsqu’elle s’est récemment rendue au magasin pour acheter ses produits comme elle le fait chaque mois.

«Ca continue d’augmenter, 50 $ puis 69 $ maintenant, Oh je suis choquée, c’est énorme !», dit-elle.

En réalité, si je pouvais sortir de l’épicerie en ne réglant que 69$, je sauterais de joie.

Or actuellement, il semble qu’on ne puisse plus remplir un panier de courses sans que cela ne coûte moins de 200 dollars dans les supermarchés de mon coin.

Malheureusement, d’autres augmentations de prix sont en cours.

La demande restera élevée et de nombreuses entreprises alimentaires continueront de fonctionner avec des effectifs réduits. Regardez par exemple ce que vient d’expliquer le PDG de Tyson Foods

Lors d’une récente communication des résultats financiers du 3ème trimestre auprès d’analystes, le PDG de Tyson (TSN), Noel White, a déclaré que certaines des installations de la société «continuent de fonctionner à des niveaux de production inférieurs».

Alors que les prix alimentaires sont déjà à des niveaux très élevés, la Réserve fédérale n’a rien trouvé de mieux en ce moment que de faire monter encore davantage l’inflation. Ce qui suit provient d’un article de CNBC intitulé «La Fed devrait s’engager fortement à faire bientôt monter l’inflation»

Au cours des prochains mois, la Réserve fédérale va consolider dans les grandes lignes sa politique monétaire actuelle en maintenant des taux bas pendant des années tout en conservant son calendrier sur une hausse de l’inflation et d’un retour au plein emploi qui s’est évaporé lorsque la pandémie de coronavirus s’est déclarée.

Des déclarations récentes de responsables de la Fed ainsi que de professionnels de marchés et d’économistes indiquent qu’une évolution vers un objectif «d’inflation moyenne» supérieure à l’objectif habituel de 2% de la réserve fédérale, serait tolérée et même souhaitée.

N’est-ce pas merveilleux ?

Vous pouvez presque toujours compter sur la Réserve fédérale pour faire le mauvais choix.

Pendant ce temps là, Fox Business rapporte qu’une  «deuxième vague de licenciements»  vient de frapper l’économie américaine…

Une deuxième vague de licenciements frappe les salariés américains en raison d’une flambée des cas confirmés de coronavirus dans tout le pays. En outre, le Congrès se trouve dans l’impasse faute d’accord sur le nouveau plan de relance.

Selon une toute récente enquête menée entre le 23 juillet et le 1er Août 2020 par l’Université Cornell et l’entreprise RIWI, 31% des salariés qui avaient été remis sur les listes de paie après avoir été initialement mis à pied sont de nouveau licenciés pour une seconde fois. De plus, 26% des salariés réembauchés expliquent qu’on leur a dit qu’ils pourraient être licenciés à nouveau.

Ces chiffres sont absolument stupéfiants.

Nous savions déjà que des millions et des millions d’emplois qui avaient été initialement perdus ne reviendront jamais, et maintenant nous apprenons que des millions d’emplois qui avaient été récupérés sont de nouveau perdus.

Cela signifie donc qu’au même moment où les prix des denrées alimentaires montent en flèche, d’innombrables Américains se retrouvent au chômage et n’ont plus de chèques de paie.

Quel cauchemar !

Et cela peut aider à expliquer pourquoi le US Census Bureau constate que tant d’Américains sautent des repas en ce moment

Cette semaine, le US Census Bureau a publié les résultats d’une enquête dans laquelle près de 30 millions sur 249 millions d’américains sondés ont déclaré qu’ils n’arrivaient pas à manger à leur faim à un moment donné de la semaine se clôturant le 21 juillet. Il s’agit du nombre le plus élevé de personnes ayant déclaré ne pas avoir assez à manger depuis que le US census bureau a commencé à compiler les données au début du mois de mai.

Au cours du premier semestre de l’année, nous avons observé de très longues files d’attentes devant les banques alimentaires d’une longueur allant jusqu’à plus de 3 kilomètres, et nous sommes susceptibles de voir des scènes similaires tout au long de l’année 2020.

40 millions d’Américains ne mangent pas à leur faim et voici pourquoi la situation va s’aggraver… Après le travail, certains américains en sont à devoir chercher de la nourriture dans les poubelles des voisins

Mais la bonne nouvelle, c’est que l’Amérique se porterait mieux du point de vue économique que la plupart des autres pays du monde. Comme je l’ai expliqué il y a quelques temps déjà, des nuées géantes de criquets ont dévasté les récoltes en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie, et maintenant on rapporte qu’elles ont décidé d’envahir la Russie …

Des essaims de criquets ont envahi les régions du sud de la Russie, causant des dommages colossaux à l’agriculture locale.

Selon les autorités régionales, les dégâts sont estimés à plus de 13 millions de dollars américains.

L’état d’urgence a été décrété dans sept régions de la république de Kalmoukie, selon le Ministère russe des situations d’urgence.

Parallèlement, «près d’un tiers de la Chine a été touché par de graves inondations» , ce qui a un effet dramatique sur la production agricole là-bas.

Même si l’ensemble des pays font tout ce qu’ils peuvent pour produire et nourrir l’ensemble de la planète, malheureusement, la production alimentaire mondiale a été sévèrement impactée en 2020 par toute une série de problèmes majeurs.

Je m’attends clairement à ce que l’approvisionnement alimentaire à la travers le monde se resserre de plus en plus, ce qui aura de très graves conséquences pour les années à venir.

Oui, les prix des denrées alimentaires sont déjà très élevés, mais il est maintenant temps d’en stocker comme jamais car ils ne feront qu’augmenter.

Malheureusement, il y a des millions et des millions d’Américains qui ne peuvent plus se permettre de s’acheter de la nourriture et d’autres biens essentiels parce qu’ils ont déjà perdu leur emploi et n’ont plus de revenus.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Poujade51
Poujade51
1 mois plus tôt

Ils ont bien détruit toutes les monnaies d’Amérique du sud, je crois ! la conséquence pour ces populations a été la famine ! le boomerang leur revient en pleine tronche ! ils vont gouter eux aussi l’amer potion d’avoir à se demander ce qu’ils vont bouffer tous les soirs ! On finit toujours par payer son iniquité !

Shark
Shark
1 mois plus tôt

Je souhaite le même tarif pour toutes les monarchie arabes qui depuis 1945 vendent leur pétrole en PQ$ !

generalchanzy
generalchanzy
1 mois plus tôt

Il ne leur reste plus qu’à envahir le Canada et le Mexique… pour commencer.

Tournesol
Tournesol
1 mois plus tôt
Reply to  generalchanzy

Ce n’est pas une blague ! Il y a eu au moins trois projets pour envahir le Canada.
Quant au Mexique le dernier accord de rétrocession de terres date des années 70 ; ce n’était pas il y a si longtemps…

Cherchez, vous trouverez.

  • Après, que les américains se plaignent d’avoir des problèmes je trouve cela indécent.
  • Ils ont ruiné le monde pour leur seul mat of life
  • ils ont vécu au dessus de leurs moyens des décennies

Maintenant la facture tombe !

gfsurvivaliste
gfsurvivaliste
1 mois plus tôt

Il faut faire des provisions de nourriture, surtout du cannage(ça se conserve très longtemps), ça va être un bon investissement.

mOI
mOI
1 mois plus tôt

ils vont bientot débarquer chez nous en payant des passeurs , on est foutus

picodius
picodius
1 mois plus tôt

je le dit et le répète pandémie+écologisme = pénurie….. dans l’éventail des investissement possible les graines sont incontournable…..

mOI
mOI
1 mois plus tôt
Reply to  picodius

Et pas l ‘orthographe ?

Last edited 1 mois plus tôt by mOI
Tournesol
Tournesol
1 mois plus tôt
Reply to  mOI

la personne qui vous tuera ne saura certainement nilire ni écrire !
Ca nous fait une belle jambe les rotomontades de bourgeois à côté de la plaque…

herve
herve
1 mois plus tôt
Reply to  Tournesol

s est clair , le gars qui pointe un fusil sur toi, tu demande pas si il sait lire ou ecrire , mais j espere qu il sait pas visé ! lol

picodius
picodius
1 mois plus tôt
Reply to  mOI
11
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x