Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Si vous avez le sentiment qu’une très grave crise économique est imminente, eh bien croyez-moi, vous n’êtes pas seuls !
 

Il s’agit bien là d’un semblant de reprise économique, n’est-ce pas ? Mais dans quelle situation serons-nous lorsque les conditions économiques recommenceront à se détériorer ? Comme vous le verrez ci-dessous, plus de la moitié de tous les ménages de certaines de nos plus grandes villes font face à de très graves problèmes financiers, et les américains continuent de faire de nouvelles demandes d’allocation chômage à un rythme que les Etats-Unis n’avaient jamais connu avant 2020. Souvenez-vous qu’en 1982, 695 000 américains avaient rempli des nouvelles demandes d’allocation chômage en une seule semaine et ce record a duré près de 38 ans. Mais aujourd’hui, nous venons de le pulvériser et ce, hebdomadairement durant 25 semaines d’affilé. Jeudi, nous avons appris que 884 000 nouveaux américains avaient déposé de nouvelles demandes d’allocation chômage la semaine dernière…

Les demandes hebdomadaires d’allocation chômage étaient pires que prévu la semaine dernière sachant que le marché du travail américain évolue extrêmement péniblement à cause des dégâts infligés par la pandémie de coronavirus.

Le ministère du travail a fait état jeudi de 884 000 nouvelles demandes d’allocation chômage contre 850 000 attendues selon les économistes interrogés par Dow Jones. Le total n’a pas changé par rapport à la semaine précédente.

Bien entendu, il est toujours important de s’intéresser aux chiffres non ajustés, et selon ces mêmes chiffres, nous avons en fait vu une augmentation par rapport à la semaine précédente…

Le Département du Travail a modifié sa méthodologie dans sa façon dont il ajuste les chiffres selon les saisons, de sorte que les totaux des deux dernières semaines ne sont pas directement comparables aux rapports du début de la pandémie. Les demandes non ajustées qui tiennent compte des facteurs saisonniers ont totalisé 857 148, soit une augmentation de 20 140 par rapport à la semaine précédente.

C’est la deuxième semaine consécutive que les demandes nouvelles d’allocation chômage ont augmenté sérieusement.

Cela ne devait certainement pas se passer ainsi.

Nous sommes censés être dans une sorte de reprise économique en ce moment, et la situation globale est censée s’améliorer.

Mais au contraire, la situation économique globale semble s’aggraver. Selon Wolf Richter, les demandes d’aides financières se poursuivent, au titre de tous les programmes étatiques et fédéraux, qui étaient effectivement en hausse la semaine dernière…

Le total des demandes d’assurance chômage (UI) dans le cadre de tous les programmes étatiques et fédéraux a augmenté de 380 000 à 29,6 millions de personnes (non ajustées par rapport à la saison), le plus élevé depuis le 1er août, selon le ministère du Travail ce matin. Il s’agissait de la deuxième augmentation hebdomadaire consécutive, après le bond de 2,2 millions de dollars la semaine dernière.

A tout autre moment de l’histoire américaine, les chiffres qui viennent d’être rapportés seraient considérés comme catastrophiques, mais nous recevons ce genre de chiffres catastrophiques depuis si longtemps maintenant que nous en sommes devenus insensibles.

Mais au moins, les chiffres du chômage ne sont pas aussi mauvais qu’ils ne l’étaient plus tôt cette année, et d’autres chiffres économiques semblent également avoir atteint un certain plateau.

Donc pour le moment, il y a un calme relatif, mais honnêtement, cela ne va pas durer très longtemps…

Si vous sentez que la situation va vraiment s’aggraver considérablement, je peux vous dire que vous n’êtes pas les seuls à ressentir cela. Nous sommes très nombreux à savoir que le navire va couler, mais j’ai l’impression que cela pourrait arriver à tout instant.

Mais pour le moment, nous sommes tous dans l’attente.

Je vous encourage à profiter de ces derniers jours estivaux pendant que vous le pouvez encore. Ce week-end, mettez des hamburgers sur le grill et passez du temps avec votre famille. Malheureusement, de nombreux américains subissent une telle pression financière, qu’il est très difficile de profiter pleinement de pas mal de choses en ce moment. En fait, une enquête récente a révélé que 50% ou plus des ménages de certains de nos plus grandes villes sont actuellement confrontés à de graves problèmes financiers…

Il ne fait aucun doute que la pandémie de coronavirus a infligé de grosses difficultés financières à de nombreux américains, mais une nouvelle enquête NPR / Harvard TH Chan School of Public Health / Robert Wood Johnson Foundation a fourni une image claire de l’étendue des dégâts dans les quatre plus grandes villes des Etats-Unis.

Au moins la moitié de tous les ménages de ces villes – 53% à New York, 56% à Los Angeles, 50% à Chicago et 63% à Houston – ont déclaré être confrontés à de graves problèmes financiers, notamment de par leur épargne qui est à sec, des problèmes de paiement de carte de crédit, et aussi tous les retards de paiement des factures médicales.

Comment cela est-il possible si nous sommes réellement au milieu d’une formidable reprise économique ?

Bien sûr, la vérité est que nous ne sommes absolument pas dans une quelconque reprise économique, mais au moins les choses demeurent encore meilleures qu’elles ne seront après les prochaines élections présidentielles.

J’avais un sentiment de grosse inquiétude tout au long de l’année 2020, et je l’ai partagé avec mes lecteurs, et maintenant j’ai à nouveau de grosses craintes pour la fin de l’année 2020 et même au-delà.

En particulier, je suis extrêmement préoccupé par ce qui va se passer en novembre. Peu importe qui gagnera les élections, l’autre parti sera convaincu que l’élection lui aura été volé et que cela risque d’enflammer toute l’Amérique dans le plus grand des chaos.

2020 est un cauchemar économique – et l’ampleur de la dévastation à venir va vous choquer ! Vous croyez que 2020 est une année Catastrophique ? Alors attendez de voir le chaos économique dans les mois et années à venir !

Et on nous dit déjà que nous connaîtrons probablement le vainqueur de ces élections uniquement plusieurs jours après le jour « J » (Election Day). Cette période d’incertitude va certainement déclencher davantage des troubles civils, et je crois que la foi en l’intégrité de nos élections sera grandement ébranlée.

Avant de terminer cet article, il y a encore une chose que je voulais mentionner et que j’ai trouvée extrêmement intéressante. Cette année, la réserve fédérale a acheté des obligations hypothécaires d’une valeur de plusieurs centaines de millions de dollars et, selon Mish Shedlock, la Fed détient désormais près d’un tiers de tout ce marché…

  • La Fed a récupéré plus de 1000 milliards de dollars d’obligations hypothécaires depuis mars. Elle achète environ 300 milliards de dollars par mois.
  • La Fed détient désormais près d’un tiers des obligations adossées à des prêts immobiliers aux Etats-Unis.
  • L’achat des titres a fait baisser les taux hypothécaires, le taux moyen sur 30 ans a chuté à 2,91% la semaine dernière contre 3,3% au début du mois de février.
  • Les analystes de Morgan Stanley ont souligné à la fin du mois de mars que les achats se déroulaient à un rythme huit fois plus rapide que lors de tous les autres épisodes précédents d’achats de la Fed dans le cadre de programmes connus sous le nom d’assouplissement quantitatif (QE).

Peu importe qui remportera les élections, le Fed ne changera pas de cap. Ils vont continuer à se livrer à une manipulation extrêmement irresponsable des marchés, et cela aura de très graves conséquences à long terme.

Tout autour de nous, nous pouvons voir que notre société se désintègre progressivement, étant donné que tous nos systèmes économiques et sociaux commencent à s’effondrer.

Je sais parfaitement bien que vous êtes très nombreux à penser exactement comme moi.

Un sentiment de flottement plane dans l’air actuellement et des millions de personnes attentent que la prochaine gigantesque crise économique et financière éclate enfin.

Source: TheeconomiccollapseVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
bbrise
bbrise
15 jours plus tôt

l’Union européenne doit composer avec un voyou à sa porte

M A R C E L
M A R C E L
15 jours plus tôt
Reply to  bbrise

Le pays de Viktor ?

Kalimero
Kalimero
16 jours plus tôt

Les gens comme éluPS nous ont amené dans ce cul de sac.
Le constat de Mimolette est accablant en tous points : pire n’est même pas imaginable.

Tournesol
Tournesol
16 jours plus tôt
Reply to  Kalimero

Bien dit.
Qu’on fasse payer ceux qui assurent la promotion de ces idées.
Ils changeront vite d’avis.

Gilles et John_ Yell of west
16 jours plus tôt

et pourquoi pas une dictature avant tout ?

generalchanzy
generalchanzy
16 jours plus tôt

La crise n’est pas imminente, elle est là.

Cassandre
Cassandre
16 jours plus tôt

Et que le capitalisme financier soit éliminé !

Shark
Shark
16 jours plus tôt
Reply to  Cassandre

Retour à la vrai valeur des choses que l’on produit , sans oublier le retour de nos vrais valeurs morales !

élu ps
élu ps
16 jours plus tôt
Reply to  Cassandre

Retour du socialisme?Il paraitrait que Hollande hésite pour 2022.S’il se présente,il sera élu direct,les gens en ont assez du libéralisme débridé.Il faut une économie redistributrice au peuple..

Tournesol
Tournesol
16 jours plus tôt
Reply to  élu ps

IMPAYABLE ! Au moins faudrait-il que ton peuple accepte de travailler…
Et hollande redistributeur, la FICELLE est un peu GROSSE, non ?

10
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x