Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Warning – USA: De graves problèmes couvent sur le marché des prêts hypothécaires à risque !
 

Le mois dernier, nous avons signalé que les impayés hypothécaires avaient enregistré leur plus forte hausse trimestrielle. En étudiant avec encore plus de précision tous ces chiffres, nous trouvons que d’énormes problèmes couvent sur le marché des prêts hypothécaires à risque. Sur les 8 millions de prêts hypothécaires actifs assurés par la FHA (Federal Housing Administration), 17% étaient en défaillance en juillet. C’est le plus niveau le plus élevé jamais observé de toute l’histoire. Cela se traduit par environ 1,4 million de prêts FHA en défaillance.

Il n’y a pas que les prêts FHA en défaillance sur le marché des subprimes. Fannie Mae, Freddie Mac, la VA et Ginnie Mae signalent également une recrudescence des impayés.

Le taux global de défaillance des prêts hypothécaires sur les propriétés résidentielles de un à quatre logements, a grimpé de près de 8,22% au 30 juin, selon le National Delinquency Survey de la Mortgage Bankers Association. La hausse du taux de délinquance a été la plus forte hausse trimestrielle de l’histoire de l’enquête.

La FHA fait partie de HUD (Housing and Urban Development). Selon son site Web, il aide les gens à devenir propriétaires depuis 1934 grâce à de faibles acomptes, des frais de clôture bas et un crédit facile à obtenir. La FHA n’accorde pas de prêts. Elle assure les prêts hypothécaires émis par des prêteurs approuvés par la FHA. Les prêts garantis par la FHA nécessitent des acomptes et des remboursements de crédit plus faibles que les prêts conventionnels. En effet, le gouvernement fédéral assume le risque des prêts à hauts risques pour les emprunteurs à faibles revenus ou à revenus modérés. La FHA sert de filet de sécurité important sur le marché des subprimes.

Une note de crédit FICO (Fair Isaac Corporation) inférieure à 620 est considéré comme un subprime. La FHA accorde des prêts aux personnes dont les notes sont bien inférieures à ce nombre. Un emprunteur avec une note FICO d’au moins 580 peut se qualifier pour un prêt avec seulement 3,5% d’acompte. Avec un acompte de 10%, un emprunteur peut se qualifier avec une note de crédit aussi basse que 500.

Un taux de défaillance FHA de 17% est un signal d’alerte important sur le marché des subprimes. Et dans de nombreuses régions métropolitaines, le taux de défaillance dépasse les 20%. Nassau County-Suffolk County, NY, et New York-Jersey City-White Plains, NY NJ sont tous deux des états qui ont des taux supérieurs à 27%.

Les taux de défaillance comprennent des emprunteurs qui étaient en retard de paiement et qui ont ensuite conclu un mratoire. Pendant la durée de ce moratoire – six mois, en vertu de la loi CARES, prorogeable de six mois supplémentaires – l’emprunteur n’a pas à effectuer de remboursements, mais doit payer les intérêts et les futurs paiements principaux. Pour de nombreux emprunteurs, le moratoire ne fait que repousser à plus tard les échéances et repousse l’inévitable saisie à plus tard.

« Les effets de la pandémie Covid-19 sur la capacité de certains propriétaires à effectuer leurs paiements hypothécaires ne pourraient pas être plus évident », a déclaré Marina Walsh, vice-présidente de l’analyse de l’industrie de l’Association des banquiers hypothécaires, ajoutant que “les impayés resteront probablement à des niveaux élevés dans un délai prévisible futur.”

Le taux élevé de défaillance des subprimes n’a pas suscité beaucoup d’inquiétude car contrairement à la crise de 2008, les prix des logements augmentent. Grâce à la réserve fédérale, les taux hypothécaires sont à des niveaux historiquement bas et cela a crée une nouvelle bulle immobilière alors même que de nombreux propriétaires ont du mal à rembourser leur prêt hypothécaire. Comme l’a dit Peter Schiff dans son podcast, une économie en difficulté a en fait tendance à rendre le marché immobilier encore plus cher.

Mais comme c’est expliqué dans un article publié sur WolfStreet, il pourrait y avoir de gros problèmes à venir.

« Lorsque des millions de propriétaires ne peuvent pas effectuer les paiements hypothécaires et doivent mettre ces millions de maisons sur le marché – des vendeurs forcés – ils déclenchent une augmentation soudaine de l’offre de maisons à vendre, et toute l’équation de l’offre et de la demande, et donc la tarification, vont finir par changer. »

Le Housing Center de l’« American Enterprise Institute » l’a expliqué de cette façon :

“On s’attend à ce que ces pourcentages de défaillance augmentent avec le temps. A un moment donné, un pourcentage important des prêts en difficulté à devrait être mis sur le marché par les propriétaires qui se retrouvent dans des conditions difficiles ou qui finiront par devenir des saisies, puis seront mis sur le marché. C’est à ce moment-là que nous nous attendons voir le marché des acheteurs se développent considérablement, au sein d’états avec une forte exposition à la FHA et à d’autres prêts à haut risque combinés à des niveaux élevés de défaillance.”

En fait, le marché du logement s’est scindé en deux, avec un boom d’un côté et un effondrement de l’autre.

Même si nous ne subissons pas finalement un choc financier majeur en raison de l’incapacité des gens à rembourser leurs prêts hypothécaires, les taux de défaillance élevés entraînent un autre enjeu dans cet espoir de reprise économique rapide. Même si les emplois reviennent rapidement (et cela semble peu probable étant donné le nombre de licenciements temporaires qui deviennent des licenciements définitifs), il faudra beaucoup de temps aux gens pour qu’ils puissent rattraper et enfin rembourser leurs arriérés de paiements hypothécaires.

Des dizaines de millions d’Américains ne peuvent plus payer leurs factures et risquent l’expulsion Une “avalanche d’expulsions” sans précédent frappera bientôt l’Amérique… 2008 n’était rien face à l’énorme crise qui se profile

Pendant ce temps, les entreprises ferment leurs portent et les faillites sont au plus haut depuis 10 ans. Les américains doivent des milliards de dollars en arriérés de loyers. Il y a un nombre croissant d’entreprises zombies surendettées. Et un tsunami de défaillances et de faillites se profile à l’horizon.

En effet, nous assistons à une contraction continue de l’économie américaine. Cela signifie que même si nous arrivons à traiter le coronavirus, l’économie ne reviendra pas simplement où elle en était auparavant. En réalité, il s’agit d’une horrible bulle qui ne cesse de gonfler. Maintenant, nous sommes seulement témoins de l’air qui commence lentement à s’en échapper.

The Big Short – Le casse du siècle (La crise des subprimes expliquée)

Chaque américain porte 220.000$ de dette ! Sannat: USA: “vous allez adorer la prochaine bulle immobilière qui est encore plus grosse que celle de 2007 !”

La combine foireuse des montages pourris expliquée par le biais d’une simple construction en bois

USA: La dette sur les cartes de crédit vient d’atteindre un nouveau record au T1 2019 ! USA: Nouveaux sommets historiques au 1er trimestre 2019 pour ces 3 bulles de crédit qui menacent d’exploser à tout moment !!

Source: schiffgold

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Tournesol
Tournesol
11 jours plus tôt

« « al-Shahab [« à ne pas confondre avec l’organisation terroriste somalienne, liée à al-Qaïda] » *Ah bon, c’est comme pour les chasseurs ? Il y aurait les bons islamistes terroristes et les mauvais ? PIRE, Mayotte est juste à côté et vous avez eu la très mauvaise idée d’en faire un département contre l’avis de l’ONU et des plaintes en cours contre notre pays. Nous allons vite être rattrappés par le terrorisme islamiste dans cette contrée et qui va assumer ? Certainement pas ceux qui ont transformé un ilôt musulman géré par la charia en eden pour migrants illégaux au point… Read more »

Erwinn Schrodinguer
11 jours plus tôt

Avec la Titrisation toujours en vogue, même depuis les Subprimes, les dégâts risquent d’être colossaux

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x