Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Bill Bonner: “L’or, une excellente défense !”

Le dollar est en mauvaise posture : déflation d’abord, inflation ensuite – et pendant ce temps, l’or devrait grimper.

Depuis un demi-siècle, le dollar est la meilleure exportation américaine. C’est à tel point qu’il y a désormais plus de dollars physiques hors des Etats-Unis que sur le sol américain.

Dans le reste du monde, les gens utilisent le dollar comme alternative à leur propre monnaie. Les étrangers sont plus familiers avec le billet vert que les Américains eux-mêmes. Dans de nombreux endroits, les gens s’accrochent au dollar comme un homme en train de se noyer à un morceau de bois flotté.

Ici en Argentine, par exemple, l’inflation atteint déjà environ 50% par an. Les gens pensent que cela ira en empirant. Ils se préparent donc en échangeant leurs pesos contre des dollars – au taux, désormais, de 150 pour un.

Le naufrage du dollar

Que se passera-t-il, cependant, quand le dollar coulera ?

Cette question est prématurée – presque naïve.

Pour l’instant, le dollar flotte comme une bouteille en plastique vide. La vélocité de la monnaie – une composante clé de l’inflation des prix à la consommation – est même en baisse.

Les Américains sont ravis de recevoir des dollars de la part de leur gouvernement. Le reste du monde est ravi d’avoir des dollars, quel que soit le moyen employé.

Bientôt, cependant, tout le monde verra que les autorités US agissent comme ceux qui gèrent des « trous m***iques ». Ils étouffent l’économie sous des lois et des réglementations – confinements, moratoires, distribution générale de chèques de 1 200 $ – et tentent de financer tout cela à coups de planche à billets.

Nous n’avons pas de superpouvoirs, à la Chronique. Nous ne pouvons pas grimper aux murs, voler dans les airs ou voir à travers des murs de béton. Nous ne pouvons donc pas vous dire quand ou comment le dollar coulera.

Nous allons cependant explorer la question de ce que vous devriez faire à ce sujet.

La « bonne » monnaie

Une monnaie n’est « bonne » que si elle peut être utilisée pour obtenir des biens et des services auprès d’autres personnes. Ainsi, quand le taux d’inflation grimpe, généralement, les gens se dépêchent d’acheter tous les biens et les services possibles avant que leur devise ne perde encore plus de valeur.

Les pauvres achètent de la nourriture… des outils… des fournitures ménagères… et des télévisions.

Les classes moyennes achètent des maisons et des voitures.

Les riches achètent des terres, de l’immobilier commercial, des œuvres d’art, des objets de collection et des bijoux.

CRISE: une dangereuse EXPLOSION des INÉGALITÉS !… Avec Thami Kabbaj Gregory Mannarino: “On va vers un monde où il y aura ceux qui détiennent la richesse et les autres… Le but, c’est l’élimination de la classe moyenne !”

Riche ou pauvre, le but est le même : ne pas être celui qui termine avec le mistigri.

En Argentine, par exemple, il est presque impossible d’obtenir un crédit immobilier. L’économie se réduit. La monnaie est sapée par l’inflation. L’économie est à l’arrêt.

Pourtant, les gens achètent des appartements et des maisons – qu’ils paient cash – comme moyen de se protéger contre l’argent du gouvernement (certains appartements, à Buenos Aires, sont affichés à 37 000 $ seulement).

La meilleure défense

Traditionnellement, l’or est la meilleure défense. C’est une monnaie « de dernier recours » depuis au moins 3 000 ans.

Par exemple, un trésor de pièces et d’objets en or, enterré en Angleterre au VIIIème siècle, a été découverte il y a quelques temps. Entre le moment où il a été dissimulé et celui où il a été découvert, l’Angleterre a subi des guerres civiles, des guerres de religion, des raids vikings, la conquête normande, des pestes (durant lesquelles un tiers de la population a passé l’arme à gauche), la faillite, des bombardements, des guerres à l’étranger et le déclin de l’empire.

Or non seulement les pièces avaient encore de la valeur… elles en avaient bien plus lorsqu’elles sont sorties de la terre que lorsqu’on les y a placées.

Nous sommes d’avis que l’or continuera à faire son travail – surtout durant la première phase de la crise qui s’annonce. Les gens s’inquièteront de plus en plus du dollar, de l’économie et de la stabilité du pays. Ils achèteront l’or en tant que protection, alors même qu’ils ne savent pas vraiment contre quoi ils se protègent.

Si les résultats de l’élection présidentielle américaine sont contestés, par exemple, le prix de l’or s’envolera probablement d’ici six semaines.

L’inflation classique des prix à la consommation n’arrivera peut-être pas rapidement. Nous allons peut-être d’abord subir une période de dépression assez longue. Même ainsi, l’or – tel un refuge contre la chaleur aussi bien que contre le froid – grimpera sans doute.

Une dépression, cependant, ne ferait qu’encourager les autorités à accélérer l’impression monétaire. Ainsi, d’une manière ou d’une autre, tôt ou tard, les prix à la consommation devraient augmenter aux Etats-Unis – peut-être de 5% par an… peut-être de 50%.

Ensuite, les choses deviendront bien plus difficiles.

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici


bonnerBill Bonner est le fondateur d’AGORA, le plus large réseau d’entreprises indépendantes de presse spécialisée au monde.
En 1978, depuis sa ville natale, Baltimore (Maryland, Etats-Unis), Bill Bonner a voulu développer un « marché » (« Agora » en grec) des idées. Pas de l’information homogénéisée telle que les médias grand public relayent sur nos écrans et journaux, mais une source d’idées diverses avec des opinions et des avis originaux, alternatifs et surtout utiles. Bill a à cœur d’aider les lecteurs à mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent, et à agir dans en conséquence. Que ce soit en matière de géopolitique, de macro-économie ou tout simplement le domaine de l’épargne, Bill incite ses lecteurs à cultiver un esprit vif et anticonformiste.
Bill a également co-écrit des livres qui ont tous figuré dans la liste des best-sellers du New York Times et du Wall Street Journal : L’inéluctable faillite de l’économie américaine (2004), L’Empire des dettes. À l’aube d’une crise économique épique (2006) et Le Nouvel Empire des dettes. Grandeur et décadence d’une bulle financière épique (2010).

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
cash
cash
19 jours plus tôt

IKEA

Cher client ,

Pour des raisons d’ hygiène nous acceptons uniquement les paiements par carte bancaire (pas de cash).
merci pour votre compréhension

https://www.facebook.com/lmvp.be/photos/a.563960357290172/1218909131795288

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x