Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
« Rendre les urgences payantes !!! La dernière idée révoltante et crétine de nos mamamouchis » L’édito de Charles SANNAT

Ils sont, je le crois aussi indécrottables qu’irrécupérables !

De qui je parle ?

De nos mamamouchis en général comme en particulier…

Leur dernière idée qui tend vers les sommets insoupçonnés de la crétinerie est la suivante.

« Les urgences sont pleines, il n’y a qu’à les rendre payantes… pour tous ceux qui ne nécessiteront pas d’hospitalisation » !

C’est une vision qui repose sur la croyance de mamamouchis qui pensent que les gueux que nous sommes vont aux urgences par plaisir, parce que l’on s’ennuierait un peu, et que ne sachant pas quoi faire, nous irions nous divertir à faire la queue parfois 5 ou 6 heures rien que parce que l’on n’aurait rien à y faire.

Le critère d’énarque qui consiste à dire que si on n’est pas hospitalisé après un passage aux urgences c’est que l’on est fautif de les avoir encombrés parce que ce n’était pas bien grave n’est pas pertinent.

Heureusement d’ailleurs que 90 % de nos passages aux urgences ne nécessitent pas une hospitalisation pour autant, il ne s’agit pas de passage à tort.

Il faut leur dire aux vedettes des ministères et des Palais, que quand on va aux urgences, c’est parce qu’il n’y a nulle part où aller !

Je suis un « habitué » des urgences.

Et oui, je le confesse, je bats ma coulpe, moi fautif et coupable.

Je suis un mâle ayant des enfants, et les enfants, surtout mon petit dernier, s’ouvrent la tête régulièrement, histoire de faire trembler les grands…

Voici mes derniers clichés de la vraie vie d’en bas, de chez nous les gueux…

Bon à chaque fois qu’il s’ouvre quelque part, je termine aux urgences appelé par l’école, pour faire un peu de couture.

L’école ne me laisse pas vraiment le choix… Un bobo et hop, c’est le plan Orsec déclenché à chaque fois. Il faut dire que c’est principe de précaution de rigueur, et l’Etat demande aux écoles la plus grande prudence.

Donc pour l’école, un bobo on va à l’hosto.

Sur cette photo une ouverture légère et superficielle classique du crane d’un gosse un tantinet actif car non traité à la ritaline ni lobotomisé aux écrans.

Sur celle-ci vous pourrez admirer la performance du gamin qui réussi à s’ouvrir à l’intérieur d’une oreille… oui il est très fort et très créatif. Ma femme dit qu’il tient de son père. Il a réussi à faire rentrer un coin de mur en béton dans l’intérieur de son oreille en courant.

Ne dites pas aux gestionnaires de l’ARS qu’en plus, les horribles infirmières dépensières de part chez moi, s’amusent à prendre en radio Mickey… ça ne les ferait pas rire, mais sur les gosses que l’on recoud, le succès est garanti !

Alors effectivement, nous pourrions aller demander au boucher du rayon viande de mon Carrefour Market préféré (là où j’achète mes boites de raviolis) de me passer un peu de ficelle histoire de recoudre le petit à la façon gigot, mais non, je suis un sale con, je préfère aller encombrer les urgences avec mon fils pissant le sang…

Il faut un cadre cohérent. 

Généralement, on ne nous hospitalise pas, mais où voulez-vous aller pour des points de sutures (et ce n’est qu’un exemple) ?

Il n’y a plus de médecins.

Il n’y a plus de dentistes.

Il y a des déserts médicaux partout dans ce pays, y compris maintenant dans les banlieues parisiennes.

Nous marchons sur la tête autant que sur la dette !

Le problème n’est pas de faire payer les urgences alors que l’on a généralisé le tiers payant chez les généralistes qui ne sont plus assez nombreux !!

Je fais partie de ceux qui pensent qu’il faut payer et je suis opposé au tiers payant sauf pour les plus pauvres d’entres nous qui ne peuvent effectivement pas avancer d’argent, pour le reste, il est important d’avancer pour avoir une idée du prix. Cette mesure pourrait donc se discuter si elle n’était pas évoquée dans un contexte qui la rend absurde et stupide.

Elle pourrait s’entendre si nous avions le choix.

Si nous avions des médecins.

Si nous payons par ailleurs les médicaments ce qui n’est plus cas…

Elle pourrait s’entendre cette idée, si nous ne venions pas de dépenser 300 milliards d’euros pour sauver des entreprises – et il fallait le faire – pour sauver des emplois même si cela veut dire qu’il faut sauver des patrons (forcément vilains et méchants).

Elle pourrait s’entendre si nous ne fermions pas de lits, si nous n’avions pas une crise sanitaire sans précédent.

Je pense donc que c’est une très mauvaise idée, sortie au très mauvais moment, alors que beaucoup de nos concitoyens sont poussés vers le chômage et la précarité.

Que va-t-on leur dire ?

Des milliards pour les entreprises et les banques, mais toi, petit chômeur, qui n’a plus de médecin parce que tu habites dans un désert médical tu vas payer encore plus pour te faire soigner…

Je vous passe également, ceux qui s’engouffreront dans l’aide médicale aux étrangers qui « eux ne payent rien » !

Crise aux urgences: le CHU de Lille chante son ras-le-bol 3 400 lits supprimés en 2019, malgré la saturation des hôpitaux et la contestation sociale

C’est donc une mauvaise idée à tous les niveaux.

Parce que ce n’est pas une mesure qui apaise, c’est une idée qui divise.

Et le gouvernement serait bien inspiré de rétropédaler rapidement, parce que ce genre de mesure est de nature à allumer des mèches sociales inutiles.

Sinon, avant de vous quitter je vous partage un scoop. Lors de la fermeture de la maternité dans notre petit coin de Normandie sans médecin, les infirmières avaient réussi à radiographier des cerveaux de mamamouchis et de contrôleurs de gestion de l’ARS… Ne dites pas qu’elles affichent publiquement leur trophées en salle radio, il y aurait des mises à pieds immédiates !

Maintenant vous avez compris pourquoi notre pays en est là !

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Clint
Clint
17 jours plus tôt

Il devrait faire payer les clandestins, les drogués et les alcooliques.

bbrise
bbrise
17 jours plus tôt
Reply to  Clint

du bon sens et un billet sans carte vitale

M A R C E L
M A R C E L
17 jours plus tôt
Reply to  bbrise

Absence de réalisme sur le plan économique; von Mises « le socialisme n’a pas échoué en raison de résistances idéologiques, il reste l’idéologie dominante. Il a échoué car il est irréalisable » .
Plus que jamais combattre le socialisme.
Pas gagné au pays du tout gratuit pour tous.

mOi
mOi
17 jours plus tôt
Reply to  M A R C E L

Pas pour tous !
Mais j’ai vu plusieurs fois des gens soignés sans carte vitale ou attestation, d’autres avec la carte vitale d’une personne décédée par exemple.
Et puis il y a moi qui doit fournir des tas de papiers et attendre.

  • dans les hopitaux, prisonniers, étrangers assistés d’une aide sociale sont toujours pris en priorité : tant pis pour les bonnes gens ? Pas si sûr.
Emon
Emon
18 jours plus tôt

Caliméro Sannat

mOi
mOi
17 jours plus tôt
Reply to  Emon

Le bisounours écologauchiste dans toute sa splendeur avec une Daccia et une caisse de raviolis de chez carrouf !
Le gars qui ne sait même pas gérer son argent et qui a la prétention de gérer le votre…* Pitoyable.

Esprit de contradiction
Esprit de contradiction
18 jours plus tôt

Ils sont en train de ruiner la France avec toutes les réglementations stupides, donc il leur faut trouver du pognon coûte que coûte, car ce ne sont pas eux qui vont mettre la main à la poche, ou plutôt ils mettront la main à vôtre poche.

stéphane violleau
stéphane violleau
18 jours plus tôt

Bonjour je suis pharmacien d’officine et je tenais à vous dire que tout ce que vous dites à ce sujet est la stricte vérité. Comment faire 3 points de suture à un gamin de nos jours. Le toubib n’est pas là et si il est présent c’est soit trop chronophage soit soit trop dangereux à faire. Je suis consterné.

Lolo_65
18 jours plus tôt

C’est surtout un moyen de « filtrer » pour éviter les bobologies aux urgences ! Cela évite aussi des ennuis avec certains !

mOi
mOi
17 jours plus tôt
Reply to  Lolo_65

Ce sont les gens des urgences qui sont en grande partie responsables : ils n’ont qu’à virer les gens qui n’ont rien à y faire.
C’est aussi simple que ça.

Lamiral
Lamiral
18 jours plus tôt

Analyse très pertinente comme toujours. Bon we, sans bobo, à vous et votre famille…

11
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x