Sécheresse: la menace pèse sur les forêts françaises

En France, des forêts meurent à cause de la sécheresse et du manque d’eau.

Sécheresse: les élevages à l’agonie, des troupeaux menacés Sécheresse: les éleveurs touchés par une pénurie de fourrage

Source: francetvinfo

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

5 commentaires

  1. Les sécheresses, les canicules et les inondations ont la même origine : la continuité écologique qui veut que l’eau doit couler sans aucun frein ! Résultat, l’eau ruisselle partout, nos sols sont vidés de leur eau, les ruisseaux ne coulent plus régulièrement…
    Un principe c’est la végétation qui fait le climat et pas l’inverse !
    Plus il y a d’arbres ( caduques et pas en monoculture) plus il y aura de pluie….. Il faut recréer l’evapotranspiration qui est à l’origine de 70% des pluies et laisser le temps à l’eau de pluie de s’infiltrer.

  2. La sécheresse n’est pas une menace mais la monoculture forestière oui!
    Les arbres, herbes, végétaux supérieurs, champignons et les mousses collaborent tous ensembles pour limiter les conditions environnementales extrêmes.

    1. « La sècheresse n’est pas une menace » (evain)

      Chez vous c’est la cervelle qui est mal irriguée.

      « mais la monoculture forestière oui! »
      Donc, deux bêtises en une phrase. Si une forêt « diversifiée » est en théorie préférable, dans le monde réel les forestiers savent que naturellement une espèce devient dominante, et forme un massif. Souvent deux espèces principales cohabitent.
      Par exemple, le hêtre va insensiblement dominer le chêne, on évitera ce mélange lors de la plantation.
      Enfin, les critères économiques sont à prendre en compte (je résume). Déjà peu rentable, ne dégageant souvent aucun profit et présentant un risque financier indubitable, une forêt n’attirera un épargnant ou un investisseur que si elle est gérée avec du bon sens économique.
      Par ailleurs, une forêt dite naturelle, ou primaire, dégage souvent autant de C02 qu’elle en capte pour des raisons trop longues à aborder ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page