Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Les loyers des appartements s’effondrent dans toutes les grandes villes du monde !

L’effet du Covid-19 sur les villes commence à impacter sévèrement les loyers – et pas seulement aux Etats-Unis.

Les loyers des appartements dans certaines des villes les plus riches au monde commencent à être lourdement impactés par les effets d’un exode massif hors des zones urbaines surpeuplées afin de s’installer dans des banlieues plus spacieuses. Le ralentissement du flux d’étudiants internationaux, combiné à une jeune génération qui en a plus qu’assez de payer des loyers exorbitants, fait que progressivement les demandes de locations s’évaporent.

Tim Lawless, responsable de la recherche Asie-Pacifique pour le fournisseur de données « CoreLogic Inc. », a déclaré à Bloomberg ceci : « Vous êtes stupides ou quoi, c’est le moment de renégocier votre loyer à la baisse. L’offre est encore élevée et le taux d’occupation s’est littéralement effondré. »

Les locataires à travers le pays sont en pleine négociation avec leurs propriétaires pour obtenir des loyers moins élevés. Par exemple, Christine Chung vient de négocier une réduction de 9% du loyer pour la maison dans laquelle elle vit à Sydney, en Australie.

Elle a déclaré à Bloomberg : « Je vais faire pression pour une autre réduction de loyer d’ici la fin du bail, Mais vous savez, le marché a bien changé… ».

A New York, les appartements de Manhattan sont les moins chers en moment et ce, pratiquement comme en 2013.

Le nombre d’appartements sans locataire dans la ville a triplé par rapport à il y a un an et le loyer médian de la ville a chuté de 11%. Les loyers des studios ont plongé encore plus fortement, de manière disproportionnée.

A San Francisco, le loyer mensuel médian d’un studio a chuté de 31% en septembre par rapport à la même période de l’année précédente, à 2 285$.

Cela a dépassé de loin la moyenne nationale d’une baisse de 0,5%.

Les loyers ont également plongé à Toronto, en baisse de 14,5% au troisième trimestre par rapport à la même période de l’année précédente. Les propriétaires restent également sur le marché plus longtemps ayant du mal trouver de nouveaux locataires. En moyenne, un logement reste sur le marché 26 jours (Chiffre du mois d’août contre 14 jours un an auparavant.)

Toronto dispose également d’une offre immobilière importante sur le marché, les opérateurs d’Airbnb passant à des taux à plus long terme avec de nouveaux projets d’appartements neufs.

Certains vendeurs abaissent les loyers en deçà de la valeur marchande en prévision d’une nouvelle baisse des prix, note Bloomberg. Un économiste de l’agence nationale du logement du canada a déclaré : « L’ensemble du marché du logement semble se diviser en deux. C’est là que les risques commencent à apparaître. »

Londres est une ville qui souffre le plus du ralentissement des voyages étudiants et des cadres internationaux. Les loyers dans les zones les plus chères de la ville sont en baisse de 8,1% depuis le début de l’année jusqu’en septembre.

7 sur 10 des personnes interrogées dans une enquête récente à Londres disent s’attendre à ce que les loyers continuent de baisser au cours des trois prochains mois. L’évaluateur de la « London West End », Mark Wilson, a déclaré : « Les candidats sont nettement moins nombreux. Les loyers sont toujours un pari à sens unique à notre avis, et pour le moment, c’est le Sud de londres. »

Singapour a également connu une baisse des volumes de location en raison d’une baisse des expatriés en Asie. Les volumes locatifs des unités privées ont diminué de 8% par rapport à l’année précédente et les loyers sont 17% inférieurs à leur sommet de 2013. Bien que le pays soit en pleine récession, les ventes de maisons (indiquant une volonté de déménager hors de la ville) sont au plus haut niveau depuis plus de 2 ans.

Comme mentionné ci-dessus, Sydney connaît des records de taux de logements vides, qui ont grimpé à 16% en mai. Ces taux se sont stabilisés à environ 13% maintenant, contre 5% avant la pandémie. Sydney souffre également d’un manque de voyages d’étudiants internationaux.

Commerçants: Suite au Coronavirus, ils refusent de payer leurs loyers ! Les Américains doivent plus de 21 milliards de dollars de loyers. Ce montant sans précédent des arriérés de loyers est catastrophique !

Malgré la baisse actuelle, les experts président que les villes finiront par redevenir des points qui plairont à nouveau beaucoup. Christian A. Nygaard, chercheur en économie sociale à l’Université de technologie de Swinburne, a conclu : « L’histoire nous dit que les villes peuvent être remarquablement résilientes. Le Covid ne pourra pas faire disparaître tous les investissements qui ont permis à ces villes de prospérer et de se développer intensément.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
3 1 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Tuons l'immobilier
26 jours plus tôt
1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x