Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
L’or continue de baisser, pas de panique analyse graphique.

L’or continue de baisser, les opérateurs privilégiant les actifs à risque et la force du dollar

Les contrats à terme sur l’or ont continué à baisser, poursuivant la forte baisse dont les traders ont été témoin lundi de cette semaine. Bien qu’hier l’or ait pu se redresser légèrement en gagnant 18 dollars par rapport à la forte vente de lundi, aujourd’hui les traders ont repris le prix de l’or pour effacer les progrès réalisés mardi. À 16h55 (heure de l’Est), le contrat le plus actif du mois de décembre est actuellement fixé à 1 863,50 $, ce qui représente une baisse nette de 12,90 $ sur la journée. Si l’on considère que les contrats à terme sur l’or ont ouvert à 1956 $ lundi, les dommages cumulés au cours des trois derniers jours ont été une baisse de près de 100 $ par once.

La combinaison d’une forte performance des actions américaines (avec risque), de la force du dollar et de rendements obligataires légèrement plus élevés a atténué le sentiment haussier du marché des métaux précieux. Depuis la première semaine d’août, lorsque les contrats à terme sur l’or ont atteint un nouveau record de 2088 dollars, les prix de l’or ont régulièrement formé une série de plus hauts et parfois de plus bas.

Le seul pic à la hausse depuis que le record a été atteint s’est produit le lundi 9 novembre, lorsque les forces du marché ont fait passer les contrats à terme de l’or brièvement au-dessus de 1 960 dollars l’once. Ce prix n’a pas pu être maintenu, même pendant une journée, car les participants au marché ont vendu agressivement l’or et l’argent après que Pfizer Pharmaceutique ait annoncé qu’ils avaient terminé leurs essais de phase III avec un taux d’efficacité de 90 %.

L’annonce a fait baisser l’or de 110 $ par rapport aux sommets atteints pour se rapprocher du bas absolu de la fourchette, à 1 854 $. La dernière fois que l’or a clôturé à ce niveau de prix particulier (1 854 $) a eu lieu dans la semaine du 5 septembre 2011. L’or a atteint son ancien record de 1920 $ environ 2 semaines avant cela.

L’analyse technique

Nos études d’analyses techniques indiquent qu’il existe un fort soutien pour l’or au niveau de retracement de Fibonacci de 38,2 % qui se produit à 1 844 $.

Ce retracement utilise un ensemble de données qui commence à la mi-mars lorsque l’or s’est négocié à un plus bas de 1415 $ jusqu’au nouveau record qui a eu lieu pendant la première semaine d’août à 2088 $.

Nos études techniques indiquent également qu’il y a une bonne probabilité que le bas de 1850 $ se maintienne et continue à être un support important. Cependant, une rupture en dessous de ce prix pourrait amener l’or jusqu’à 1768 dollars l’once, ce qui correspond à un retracement de 50 % par rapport à la même série de données.

Une résistance majeure continue à être trouvée au niveau de 23,6% de retracement qui se produit à 1937 $. Avec une résistance mineure à la moyenne mobile de 50 jours à 1913 $ et à la moyenne mobile de 100 jours qui se situe à 1906 $.

Jusqu’à ce que des nouvelles clarifient quand et combien de stimulants fiscaux seront alloués, nous pourrions voir le commerce de l’or se situer dans une fourchette entre le niveau de soutien et de résistance mentionné ci-dessus.

En clair, normalement pas plus bas que 1850 $ et pas plus haut que 1937 $ dans cette consolidation.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
bigmac29
bigmac29
17 jours plus tôt

Blablabla

Dick-Butt
Dick-Butt
17 jours plus tôt
Reply to  bigmac29

Et pourtant, c’est bien la première fois qu’il donne les bonnes informations concernant le cours de l’or. Le plus bas des 1768$ est bien celui qui devra être atteint avant que le cours remonte lentement, je disais le mois dernier qu’il faudra au moins attendre mi-Janvier pour que le cours recommence à monter, tasse et anse blablabla, les investisseurs pourront desserrer les fesses qu’une fois Février passé 😛 Depuis, tout ce passe comme prévu, quoiqu’il ce passe au niveau de la crise sanitaire ou de l’élection américaine, les petites hausses et baisses ne changent rien à cette analyse technique, elle… Read more »

Last edited 17 jours plus tôt by Dick-Butt
2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x