Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Egon Von Greyerz: nous sommes maintenant à quelques mois de la pire crise mondiale de toute l’histoire
 

egon-von-greyerzAlors que les marchés continuent d’être toujours aussi incertains, aujourd’hui l’homme qui est devenu une légende pour ses anticipations de quantitative Easing(Planche à billets), dans les fluctuations des devises et sur des événements mondiaux majeurs vient d’avertir kingworldnews que nous sommes maintenant à quelques mois de la pire crise mondiale de toute l’histoire

Egon von Greyerz fondateur de Matterhorn Asset Management & GoldSwitzerland 

Egon von Greyerz: Le sort de l’économie mondiale avait été décidé il y a plusieurs décennies lorsque les déficits, les dettes et produits dérivés avaient entamé leur cycle de croissance exponentielle et atteint un point de non retour au sein duquel nous évoluons aujourd’hui. Le dernier chapitre d’une histoire qui avait commencé il y a 100 ans se terminera en « une catastrophe finale et totale du système monétaire » comme von Mises l’avait défini de manière si succincte.

Tout avait commencé en 1910 lorsque quelques sénateurs et banquiers, menés par John Pierpont Morgan (J.P Morgan), s’étaient rencontrés secrètement sur Jekyll Island dans le but de mettre en place « la Réserve fédérale » telle que nous la connaissons aujourd’hui afin de contrôler le système bancaire.

La création d’un monstre qui ne profite qu’à l’élite

Ainsi, la Fed a été créée par des banquiers privés pour le bénéfice de ces banquiers. A l’époque, peu d’entre eux avaient imaginé que cette entreprise aurait eu un tel succès comme le contrôle du système financier ainsi qu’à l’accumulation d’immenses fortunes par une toute petite élite.

La face cachée de ces fortunes qui ont été amassées, c’est une dette mondiale de 230.000 milliards de dollars sans compter les passifs et produits dérivés non financés. Le véritable montant total de dette est supérieur à 1,5 million de milliards de dollars, et voilà ce que devront supporter tous ceux qui ne font pas partie de cette petite élite et qu’ils ne seront jamais en mesure de rembourser. L’implosion de toute cette dette conduira à la misère pour une grande majorité des gens ainsi que pour les générations futures.

Malheureusement, les choses sont allées trop loin pour que l’on puisse stopper l’inévitable effondrement des monnaies ainsi que l’implosion du système financier.

Mais cela ne veut pas dire qu’il soit trop tard pour se protéger face à ce qui se profile. Alors que nous entamons cette phase finale et apocalyptique, il y aura une panique sur les marchés financiers avec des gouvernements et des banques centrales qui prendront des mesures draconiennes.

Préparez-vous à la crise mondiale qui arrive

Ci-dessous, voici les risques potentiels face auxquels les investisseurs doivent se protéger dès maintenant:

  • Effondrement de la valeur de la monnaie: Si la monnaie n’a pas déjà disparu, les gouvernements la détruiront totalement en imprimant tellement qu’elle deviendra sans valeur.
  • Contrôle des capitaux: Rendez le impossible en conservant votre argent en dehors du système bancaire et en dehors de votre pays de résidence.
  • Renflouement interne ou Bail-in: Votre banque se servira sur vos comptes et prendra tout votre argent afin qu’elle puisse essayer de s’en sortir.
  • Epargne forcée dans les obligations d’Etat: Les gouvernements, en faillite, vous obligeront à investir dans des obligations à 30 ans ou plus. Ces obligations ne vaudront plus rien à maturité.
  • Des risques liés à la détention de produits financiers: Actions et obligations seront hypothéqués par votre banque en difficulté, et il ne vous restera plus rien.
  • Taux d’intérêt zéro ou négatif: Au fil du temps, en y ajoutant les frais bancaires, votre argent sera lentement confisqué.
  • Faillite bancaire: Tous vos placements disparaîtront tandis que la banque deviendra insolvable.

La liste ci-dessus n’est pas exhaustive, mais elle contient les principaux événements qui se produiront au cours des prochaines années. La plupart des investisseurs professionnels ne voient pas les risques que je viens de lister et n’ont pris aucune protection face à ces dangers. Et les gestionnaires de fonds n’ont aucune idée quant à la réalité de ces risques, et ne voient pas le besoin de se protéger ni de se garantir face à ces menaces. Lorsque vous gérez l’argent des autres, vous prenez les risques maximums afin d’accentuer vos gains. L’inconvénient c’est que les risques qu’ils prennent, c’est bien avec votre argent et ça c’est ignoré. Cette stratégie fonctionne très bien jusqu’à ce que la musique s’arrête. Mais tant que l’impression monétaire et que la création de crédit gonfleront cette bulle sur les marchés financiers, ces professionnels ne se soucieront jamais une seule seconde de la destruction totale de l’argent de leurs clients.

Egon Von Greyerz: « Tout est sur le point de s’effondrer ! »

Egon Von Greyerz: le monde est au bord de la plus importante destruction de richesses de toute l’histoire

Alors comment appréhendez ces risques et comment se protéger  ? Tous ceux qui ont au moins suivi une partie de mon travail savent que j’ai toujours considéré et expliqué que les risques cités précédemment se produiront à coup sûr.

La plupart des monnaies se sont déjà effondrées puisqu’elles ont perdu de 97 à 99% de leur valeur durant les 100 dernières années. La dernière baisse de 1 à 3% se produira au cours des prochaines années pendant que les gouvernements imprimeront des quantités illimitées d’argent. Mais n’oublions pas que la baisse supplémentaire de 1 à 3% correspondra à une perte de valeur de 100%. Cela signifie que toutes les devises atteindront leur valeur intrinsèque à savoir ZÉRO dans les années à venir. Donc, quel que soit l’argent que vous détenez actuellement, il ne vaudra absolument plus rien dans ce cycle à venir d’hyperinflation.

Le Contrôle des capitaux et la catastrophe qu’engendrera le renflouement interne des banques (Bail-in)

Le contrôle des capitaux est susceptible de démarrer dans les 12 à 18 mois dans de nombreux pays, y compris aux Etats-Unis. Comme les déficits augmentent et que la valeur de la monnaie baisse, les gouvernements devront empêcher quiconque de pouvoir retirer son argent du système bancaire et de son pays de résidence. Ce contrôle total des capitaux est donc la prochaine étape. Par exemple, dernièrement, nous avons vu l’accord FATCA (Foreign Account Tax Compliance) qui est un règlement du code fiscal américain obligeant les banques des pays ayant accepté cet accord à lui communiquer tous les comptes détenus par des citoyens américains, d’autre part, nous avons vu des interdictions de cash, et une initiative de l’OCDE avec l’AEOI qui correspond à un échange automatique d’informations bancaires. Le contrôle des capitaux sera la prochaine étape logique pour tenter de confisquer l’argent des citoyens. Les gouvernements en route vers une faillite inévitable seront prêts à tout pour contrôler les gens et leurs capitaux.

Le «bail-in», ou «renflouement interne» des banques se produira à coup sûr et d’ailleurs la procédure fait déjà partie de la législation de la plupart des pays occidentaux. Globalement, les gens n’ont aucune idée de ce qu’est un renflouement interne, ni de ses conséquences. Cela signifie que lorsqu’une banque deviendra insolvable et ce sera le cas pour la plupart d’entre elles, ce ne seront plus les contribuables qui seront mis à contribution. A la place, c’est l’argent et les actifs des déposants qui seront utilisés pour essayer de renflouer les banques. Puisque la plupart des banques utilisent des effets de levier de 10 à 50 fois leurs fonds propres, voire plus si on prend en compte les produits dérivés, tout l’argent appartenant aux clients de la banque et qui d’ailleurs sera insuffisant à son sauvetage, aura disparu. A ce moment-là, après l’échec du renflouement interne, les gouvernements devront alors intervenir avec un renflouement externe(bail-out) et ce sera l’argent des contribuables qui servira à renflouer la banque. Mais toute intervention étatique sera inutile puisqu’elle engendrera de facto toujours plus d’endettement et on ne règle pas un problème d’endettement en ajoutant de la dette à de la dette.

On obligera alors les gens à acheter des obligations d’état puisque les gouvernements émettront toujours plus de dettes . Pour le moment, le gouvernement est le seul acheteur d’obligations comme nous pouvons l’observer actuellement au Japon. Par conséquent, les gouvernements vont forcer les gens à investir leurs actifs bancaires dans des obligations d’Etat afin de consolider les finances du pays. Mais il sera trop tard et tout cet argent investi dans des obligations d’Etat sera totalement inutile puisque ces obligations ne vaudront plus rien.

Attendez-vous à des faillites bancaires massives et des saisies d’actifs financiers

Il y aura des risques sur les actifs détenus en banque ce qui signifie que ce n’est pas seulement l’argent des épargnants qui est en danger. Tout actif déposé dans une banque comporte le même risque que les espèces. En théorie, les actions, les obligations ou l’Or physique, ne devrait pas rentrer dans le bilan de la banque et faire partie d’une faillite. Tout d’abord, cela pourrait prendre des années au liquidateur à régler tout cela. Mais plus important encore, alors que les banques sont de plus en plus sous pression, elles utiliseront les actifs de leurs clients, afin de consolider les leurs. Ce fut le cas, par exemple, chez MF Global. Nous voyons souvent des banques qui n’avaient pas alloué l’or physique de leurs clients alors qu’elles disaient le posséder. Lorsque les banques sont sous pression, elles prennent n’importe quelle mesure désespérée afin d’essayer de sauver leur peau et cela inclut certainement les actifs des clients. Et ne pensez pas que l’état vous aidera, car peu importe lequel, ils sont tous autant en faillite.

Charles Gave: 70% des banques européennes sont en état de quasi faillite

Les faillites bancaires seront monnaie courante dans les années à venir. Les créances douteuses des banques seront exposées et l’effondrement du prix des actifs va exacerber ce problème de façon spectaculaire. La plupart des gens croient que l’argent ou les actifs détenus dans une banque sont en sécurité. Personnellement, je ne déposerais pas d’importants montants d’argent ou d’actifs dans une banque. Et si je le faisais, je demanderais une garantie. Aujourd’hui, les banques sont devenues totalement indignent de confiance à jouer ce rôle d’intermédiaire entre déposants et emprunteurs et tous ceux qui espèrent récupérer leur argent vont bientôt déchanter en apprenant qu’ils ne le pourront pas.

Ce que vous devez faire maintenant pendant qu’il en est encore le temps

Donc, si vous ne pouvez pas faire confiance aux banques, qu’allez vous faire avec votre argent ? En période d’incertitude comme c’est le cas actuellement, il est essentiel d’éviter tout risque de contrepartie. Par conséquent, aucun actif ne doit dépendre d’une contrepartie fortement exposée financièrement. Il faut vraiment avoir un contrôle direct et absolu de ses actifs ce qui est la meilleure manière de se protéger et de contrôler son patrimoine. Par exemple, cela peut se traduire en devenant propriétaire d’un bien immobilier, d’un terrain, d’une entreprise, etc…

les-louis-d-or-les-pieces-napoleon-et-les-lingots-ont-ils-toujours-la-coteMais la meilleure garantie contre les risques décrits ci-dessus est la détention d’Or et d’argent physique. Mais il ne suffit pas d’en posséder n’importe comment. Il est tout aussi important de voir comment ils doivent être détenus. La condition sine qua non, c’est que l’Or comme l’argent doivent être détenus sous leur forme physique et stockés en dehors du système bancaire. De petites quantités peuvent être cachées ou placées dans un coffre-fort, mais lorsqu’ils s’agit de plus grandes quantités, elles doivent être conservées dans des coffres privés hautement sécurisés, en dehors du système bancaire et dans une juridiction politiquement sûr, comme la Suisse et Singapour. Le reçu de l’entrepôt ou le certificat de propriété doit être au nom de l’investisseur qui doit pouvoir avoir un accès direct à son or. C’est une subtilité que la plupart des investisseurs ne réalisent pas lorsqu’ils achètent et stockent de l’or, mais c’est extrêmement important.  L’or comme l’Argent ne doivent dépendre d’aucune autre contrepartie.

L’or et l’argent physique ne résoudront pas tous les problèmes ou catastrophes potentielles auxquels le monde sera confronté au cours des prochaines années. Mais c’est probablement l’une des meilleures garanties que les investisseurs se doivent de posséder afin de protéger leur capital face potentiellement, à la plus importante destruction de richesses que le monde n’a jamais connu.

Source: kingworldnewsVoir les précédentes interventions d’Egon Von Greyerz

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      

L’Or des Fous (Broché)


Prix: EUR 24,00
Neuf à partir de: EUR 24,00 En stock
D’occasion à partir de: EUR 11,99 En stock

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix: Price Not Listed
Neuf à partir de: 0 Épuisé
D’occasion à partir de: EUR 27,64 En stock

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix: EUR 22,00
Neuf à partir de: EUR 22,00 En stock
D’occasion à partir de: EUR 18,01 En stock

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix: EUR 26,35
Neuf à partir de: EUR 22,00 En stock
D’occasion à partir de: EUR 49,37 En stock

2008-2015 : pourquoi l’or va battre la performance des actions et des obligations et comment vous pouvez en profiter (Broché)


Prix: Price Not Listed
Neuf à partir de: 0 Épuisé
D’occasion à partir de: Épuisé

35 Commentaires pour l'article Egon Von Greyerz: nous sommes maintenant à quelques mois de la pire crise mondiale de toute l’histoire

  1.  

    Qu’en est-il de la cryptomonnaie comme une alternative à l’or ?

  2.  

    Donc il y aura d’autres attentats pour cacher le krach boursier…

  3.  

    Mais le système s’auto protège, notamment avec l’obligation de payer les salaires par virements sur des comptes bancaires, et non en espèces sonnantes et trébuchantes. Il faudra sans doute en passer par une grande grève générale pour que cette mesure, qui prive les salariés du contrôle de leur argent en cas de grave crise financière, soit abolie.

  4.  

    Pour ceux qui ne peuvent acheter une once d’Or 999/1000 mais qui investissent dans un bijou en Or comme une chainette par exemple : vérifiez la teneur en or.

    Autrement dit, n’achetez que du 999/1000 et fuyez le 375/1000 (ou alors à la tonne pour le 375/1000 ).
    ;)

    •  

      En fait, juste un article pour faire peur aux gogols afin qu’ils se précipitent pour acheter de l’or ou de l’argent ! On nous prend vraiment pour ces c… !!!

  5.  

    Il faut de la monnaie pour vivre car nous croyons que ce qu’il faut pour vivre c’est du fric, mais un arbre ne vend pas ses fruits. C’est une religion qui a pour idole une valeur symbolique placée à la mesure de toute chose au lieu de garder mesure en toute chose et pour laquelle le vivant est largement sacrifié. Cette religion du dieu pognon est basée sur des croyances, mais surtout des pratiques : ce sont les sacrifices consentis pour du fric qui donnent de la « valeur » au fric, c’est un abominable piège abscons.

    Gardez à l’esprit qu’un arbre ne vend pas ses fruits, nous sommes les seuls êtres vivants ici-bas sur cette bonne vieille terre à devoir utiliser de l’argent pour vivre, un crise monétaire globale ne fera pas pousser les carottes plus lentement, nous avons toujours eu besoin les uns des autres et ce qui est à venir est plutôt enthousiasmant : se libérer de ce système monétaire qui n’est autre que de l’esclavagisme par la dette et permis par l’obscurantisme sur la création monétaire digne de la plus puissante secte que l’histoire connaisse.

  6.  

    toujours le meme discours moi apres moi

  7.  

    La pensée purement monétariste de ce monsieur fait qu’il oublie l’économie réelle soit l’agriculture, l’industrie et le commerce, or de fait, c’est celle-ci qui, aujourd’hui, subit et entraine cette faillite généralisée; là se trouve la cause de ce qui arrive, le reste n’en étant que les effets.
    Des banques, on s’en fout, mais de l’agriculture, de l’essence et du P.Q., ça c’est important.
    D’ailleurs, la faible reprise du printemps et du début d’été, ne provenant essentiellement que d’un léger mieux industriel dont j’ai déjà abordé des raisons, prouve que le reste n’est juste, comme je l’ai dis, qu’un ensemble d’effets.
    Donc, si vous voulez suivre la décomposition du système, suivez les flux commerciaux, contrairement à Monsieur Greyertz qui, moins sot que les autres, n’en est pas moins limité dans ses considérations.
    Mais je le comprends, l’industrie ça fait vulgaire, quand à l’agriculture, n’en parlons même pas…

    •  

      Pertinent votre analyse. Par contre au sujet de EGV le Monsieur dit bien:
      « Par exemple, cela peut se traduire en devenant propriétaire d’un bien immobilier, d’un terrain, d’une entreprise, etc… »

      Entreprise = industrie, terrain = agriculture peut-être

  8.  

    il radote EVG le même article a deux jours d’intervale et avec le même titre ou presque

  9.  

    faudrait savoir !car Wall street a fait une remontée « historique  » hier , article dans les échos ce jour !

  10.  

    et si on supprimait les intérêts la dette serait considérablement réduite ! il y en a marre de ces banquiers mafieux !!!

  11.  

    IL est évident qu’Egon Von Greyerz prêche pour sa paroisse,mais n’en déplaise à certains
    la plupart de ses arguments(bis repetita)sont factuels!

    • Skeptikos Evlavis / 16 août 2016 à 13 h 35 min / Répondre
       

      C’est vrai que les faits qu’il expose et les conclusions sont les mêmes que ceux exposés par Cellente, les éconoclastes, la chronique Agora, Charles Sannat, Pierre Jovanovic, etc… Mais comme ce qu’il prévoit est très extrême, du jamais vu pour nos générations, les gens ont du mal à croire que ça puisse arriver. Moi je crois que c’est possible. Les responsables se complaisent souvent dans l’erreur jusqu’à ce qu’une catastrophe arrive.

  12. Skeptikos Evlavis / 16 août 2016 à 8 h 17 min / Répondre
     

    Les services offerts par Von Greyerz s’adressent aux gens ayant quand même un peu de moyens (les frais de garde en Suisse sont assez chers) mais l’or physique a toujours gardé la même valeur en pouvoir d’achat. C’est une monnaie permanente. Il y a quelques temps, quand le rouble russe a lourdement chuté, le cours de l’or en roubles a bondi en hausse en proportion. Le seul souci c’est si la société moderne s’écroule entièrement dans une guerre civile généralisée, les clients ne pourront plus récupérer leur or en Suisse ou à Singapour…

  13.  

    J’ai partagé merci beaucoup

  14.  

    C’est annoncé depuis le mois d’octobre ! Et toujours rien !

  15.  

    tarte aux pions t’es vraiment tarte… tu crois que les billets et les pièces ça se mange?

  16.  

    Etre mangé par les vers.

  17.  

    nous sommes maintenant à quelques mois… La liste ci-dessus n’est pas exhaustive, mais elle contient les principaux événements qui se produiront au cours des prochaines années. ..
    HEUUUU TU SAIS CE QUE TU RACONTE ??? MOIS ??? ANEE ?????

    • Skeptikos Evlavis / 16 août 2016 à 8 h 12 min / Répondre
       

      La crise peut commencer dans quelques mois, mais l’enchainement d’évènements s’étalerait sur plusieurs années. En Allemagne, la crise a mis de 1919 à 1922 ou 23 pour en arriver à une hyper-inflation extrême des prix (chute de la valeur de la monnaie, ruine des populations).

  18.  

    Attention aux fautes d’orthographe, et d’accord… »destruction que la monde n’a jamais connuE », etc. Cela décrédibilise votre propos…Prenez contact avec moi si vous cherchez un correcteur.

    • Geneviève de Fontenay / 17 août 2016 à 4 h 08 min / Répondre
       

      Commencez par dire DISCREDITER au lieu de DECREDIBILISER qui n’est pas français.

      Histoire de ne pas être discrédité.

  19.  

    AH les commentaires !!! , nous allons payer cher le fait de croire qu’il ni a que les gros qui vont trinquer , tous le monde est concerné comme en Grèce à moins qu’une grève générale vienne gâcher leurs prévisions et que la solidarité de retirer de l’espèce avant

  20.  

    Hé oui. Le célèbre chez pas qui nous dit encore une fois attention la crise arrive… bin oui mon pov’ Mr … je crois que ta célébrité viens surtout du fait que tu saoule a force de dire toujours les mêmes choses… remarque, si tu prends un ptit billet au passage… faut bien que tu mange aussi…après tous… bref. Ce qui sauvera les humains n’est pas d’avoir de l’or. .. quand le ventre est vide, manger de l or ne sert a rien… au pire, ceux qui ont de l’or deviendrons prochainement une cible privilégié. ..

  21.  

    Je n’ai ni action ni épargne ni quoi que ce soit que peut il m’arriver ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*