Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Fed: la hausse des taux d’intérêt a jeté de l’essence sur un gigantesque brasier financier

burning-dollarsSi le crash du jeudi 17 et du vendredi 18 Décembre 2015 s’était déroulé sur une seule journée sur les marchés financiers, cette chute aurait été la septième plus forte baisse de l’histoire américaine sur une journée. Le vendredi 18 Décembre 2015, le Dow Jones Industrial Average avait baissé de 367 points après avoir reculé de 253 points la veille, le jeudi 17 décembre. La baisse globale de 620 points sur ces deux journées aurait été le 7ème crash le plus important jamais vu aux États-Unis s’il était survenu sur une seule journée d’échanges. Si vous vous en souvenez, c’est exactement ce que j’avais anticipé si la Réserve fédérale américaine relevait ses taux d’intérêt. Mais lorsque la nouvelle sur la hausse des taux est sortie en premier le mercredi, les indices avaient grimpé dans un premier temps. Cela n’avait pas de sens du tout, et personnellement j’étais absolument stupéfait que les marchés aient agi de cette manière irrationnelle. Mais nous avons vu que le jeudi et vendredi les marchés avaient fait exactement ce que nous pensions qu’ils allaient faire. David Rosenberg, l’économiste en chef de Gluskin Sheff, avait nommé cette brève reprise du mercredi “une impression trompeuse aux proportions énormes“, et les analystes du tout Wall Street se préparent à ce qui pourrait être une nouvelle semaine difficile à venir.

Lorsque la Réserve fédérale a décidé de lever les taux d’intérêt, ils ont fait une erreur colossale. Vous ne levez pas les taux d’intérêt lorsque la crise financière mondiale a déjà démarré. C’est absolument suicidaire. C’est le genre de chose que vous feriez si vous vouliez faire tomber le système financier mondial délibérément.

Bien entendu, les “experts” de la Réserve fédérale voient ce qui se passe. Les obligations à haut rendement(à haut risque) se sont déjà effondrées, tout comme elles l’avaient déjà fait en 2008. Le prix du pétrole s’est effondré, tout comme il l’avait fait en 2008. Les prix des matières premières se sont effondrés, tout comme ils l’avaient fait en 2008. Et plus de la moitié de tous les principaux indices financiers mondiaux sont déjà en baisse d’au moins 10 % sur l’année en cours.

Vous ne relevez pas les taux d’intérêt dans ce genre d’environnement.

Vous seriez complètement fou de le faire.

La Réserve fédérale a jeté de l’essence sur un gigantesque brasier financier qui fait déjà rage, et les choses pourraient échapper à tout contrôle très rapidement.

En ce qui concerne la semaine prochaine, nous sommes à présent entrés dans la “saison de liquidation”. Les investisseurs veulent retirer leur argent des fonds spéculatifs ayant des performances médiocres avant la fin de l’année civile, et c’est ce qu’a souligné Jim Cramer sur CNBC, les fonds spéculatifs ont déjà plus déçu en 2015 qu’à tout autre moment depuis la dernière crise financière…

jim-cramerLa saison de liquidation se produit lorsque les clients de fonds spéculatifs ayant eu de médiocres performances réclament leur argent. Cela a tendance à se produire à la fin d’un trimestre ou d’une année. En réponse, les fonds spéculatifs doivent vendre les actions sur le marché libre afin de réunir l’argent qui doit être retourné aux investisseurs.

Cela signifie que si un fonds spéculatif a eu une mauvaise performance cette année; il est sans doute inondé de demandes de liquidation actuellement. En réalité, il y a eu plus de fonds spéculatifs qui ont sous-performé cette année qu’à tout moment depuis 2008.

Les dominos commencent à tomber les uns après les autres. Nous avons déjà vu les fonds spéculatifs Third Avenue et Lucidus s’effondrer. Etonnamment, il y a toujours des gens qui tentent de faire croire que “rien ne se passe”, même au milieu de tout ce chaos.

Comme l’on dit, faire l’autruche en plongeant sa tête dans le sable ne résoud pas les problèmes.

Et cette crise va empirer alors que nous nous dirigeons vers 2016. Egon Von Greyerz, le fondateur de Matterhorn Asset Management, est convaincu que pour bientôt ce sera “catastrophe après catastrophe”…

egon-von-greyerz“Je pense que ce ne sera que catastrophe après catastrophe, d’abord sur le marché des obligations à haut rendement(à haut risque ou pourries), puis sur les marchés émergents et, après cela, sur le marché des subprimes. les prêts automobiles type subprimes et les prêts étudiants sont des secteurs que je vois avec des problèmes massifs. Les soucis vont arriver les uns après les autres. Depuis 2008 et alors que le monde était au bord du gouffre, nous avons imprimé ou augmenté l’endettement de 50% soit d’environ 70.000 milliards de dollars, et l’économie mondiale lutte encore pour survivre. Je pense que la confiance en ce système disparaîtra lorsque les marchés baisseront. . . . Et je pense que ça va baisser très rapidement.”…..Allez lire sa dernière intervention: “Crise mondiale et effondrement, la mèche vient d’être allumée !” ainsi que son dernier entretien vidéo face à Max keiser.

Et je pense qu’il a raison. Le système financier mondial est plus interconnecté que jamais, et si une seule institution financière vient à faire faillite, elle affecte inévitablement des dizaines d’autres. Et les faillites auxquelles nous avions déjà assisté se répandent comme un vent de panique qui peut être difficile à arrêter. Ce qui suit provient de Business Insider, et je pense que c’est une très bonne explication sur ce qui pourrait arriver la prochaine fois…

    traders-crying

  • Des fonds spéculatifs tels que Third Avenue et Lucidus ont fermé, liquidant leurs portefeuilles.
  • Les investisseurs, effrayés par ces fermetures et des risques de ne pas pouvoir récupérer leur argent de ces fonds, se ruent pour en sortir tant qu’ils le peuvent encore.
  • Cela crée encore plus de pression à la vente.
  • Les fonds vendent les actifs qui sont faciles à vendre puisqu’ils cherchent à réduire le risque, ce qui pousse la pression à la vente des parties à risque du marché vers la partie de meilleure qualité.
  • Les choses évoluent ainsi.

Si vous en êtes toujours à attendre que la prochaine crise arrive, vous pouvez déjà arrêter, car elle se passe déjà sous vos yeux.

La seule question à se poser est: jusqu’où ira cette crise ?

En fin de compte, je me sens plutôt d’accord avec Charles Hugh Smith, l’auteur d’Un monde radicalement bénéfique: automatisation, technologie et création d’emplois pour tous. Il estime que les politiques monétaires ridicules de la Réserve fédérale ont joué un rôle primordial dans la mise en oeuvre de cette nouvelle crise, et que maintenant ce géant financier du genre “Etoile Noire” qu’ils ont créé “est sur ​​le point d’exploser“…

janet-yellenEn réduisant les taux à zéro, la Fed avait supprimé la sécurisation des rendements pour les épargnants, les fonds de pension, les assureurs et les millions de personnes ayant des fonds de retraite. En effet, la Fed a poussé tout le monde vers des actifs à risque et a ensuite joué la comédie en masquant les véritables dangers de ces actifs risqués.

Comme la dette du secteur pétrolier explose, comme la bulle sur les obligations à haut rendement( à haut risque ou pourries) est en train d’éclater comme celle des indices sur les marchés émergents, nous commençons enfin à constater l’effet du côté obscur de l’expansion du crédit sans fin qui équivaut à jeter de l’essence près des taux d’intérêt à zéro sur les incendies spéculatifs liés à la financiarisation.

L’orgueil de la Fed l’a conduit du côté obscur de la force, et maintenant son “étoile noire” de dettes altérées, non-garanties, liées à une frénésie spéculative, à des manipulations et mensonges divers est sur le point d’exploser.

Personnellement, au lieu de dire que la crise “est sur le point d’exploser”, je vous aurais dit qu’elle a déjà éclaté.

Nous avons déjà vu des milliers et des milliers de milliards de dollars de richesse disparaître dans le monde entier.

Les sociétés du secteur de l’énergie font faillite, des hedge funds géants sont au bord de la faillite, et la 7ème plus grande économie sur l’ensemble de la planète est déjà plongé dans “une totale dépression”.

Tous ceux qui avaient averti d’une catastrophe financière dans la deuxième moitié de l’année 2015 avaient vu juste, mais c’est juste le début.

Maintenant que la Réserve fédérale a jeté de l’essence sur le feu, nos problèmes vont seulement s’accélérer alors que nous nous dirigeons vers 2016.

Donc, pour l’année à venir, souhaitons-nous le meilleur, mais préparons-nous aussi au pire.

Source: theeconomiccollapse

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des