Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Donald Trump inquiète les marchés actions
 

Les marchés actions européens ont terminé en baisse en ce début de semaine. A la clôture, le CAC 40 a cédé 0,60% à 4 821,41 pts et l’EuroStoxx 50 a perdu 0,85% à 3 271,48 pts. Même tendance à Wall Street avec un Dow Jones en baisse de 0,35%.

Les investisseurs ont affiché leur prudence après le discours jugé trop protectionniste de Donald Trump ce week-end. Le nouveau président américain a affirmé qu’il allait renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) avec les représentants du Canada et du Mexique qu’il doit rencontrer prochainement. Trump a dénoncé à maintes reprises les pratiques anti-emplois américains, notamment des constructeurs automobiles américains, qui fabriquent leurs véhicules au Mexique et les vendent aux Etats-Unis.

Cette tendance négative a été accentuée par la baisse des cours du pétrole : le baril de Brent cède 0,39% à 55,31 dollars et le baril de WTI perd 0,79% à 52,83 dollars. Logiquement, les valeurs pétrolières ont été malmenées : TechnipFMC a cédé 2,56%, CGG -5% et Total -1,31%.

A la Bourse de Paris, les valeurs bancaires ont également été mal orientées. Crédit Agricole a annoncé qu’elle passera dans ses comptes 2016 une charge de 491 millions d’euros sur sa filiale LCL. Cette dernière a notamment été confrontée à des “renégociations massives des prêts immobiliers” en raison des taux d’intérêt bas, a expliqué la banque verte. En Bourse, Crédit Agricole a cédé 2,7%, suivie par Société générale -2,19% et BNP Paribas -1,47%.

Source: boursorama

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Alexandre Dos Santos
3 années plus tôt

En effet, il suffit d’une rumeur pour que tout le monde déchante et retire toute leur actions

clerc michel
clerc michel
3 années plus tôt

et la finance ça inquiete quelqu’un?

Stephane Ancermey
3 années plus tôt

Les marchés n’ont pas besoin de trump pour s’auto suicider ça marche comme ça depuis que ronald reagan a ouvert les vannes de la dérégulation a wall street en 1982 et que bill clinton a fini le travail je vous conseil l’exellent livre de pierre jovanovic blyth masters aux éditions jardin des livres

Erika Yagoda
3 années plus tôt

bonne nouvelle

Christian Fort
3 années plus tôt

Non ce n’est pas TRUMP qui inquiète les marchés ! Les marchés sont trop hauts … valorisés 25 fois le bénéfice c’est du suicide ……

beverly
beverly
3 années plus tôt

Vu le phenomene et deja comment il commence je sens que ça ne va pas être triste.

Kelevra Strike
3 années plus tôt

il a ete elu il y a pres de 2 mois, et tout d un coup il inquiete ou la fed et les autres banques centrales qui font les marches depuis des annees sont en train de foutre le bordel?

Marco Jetté
3 années plus tôt
Reply to  Kelevra Strike

il a été élu il y a deux mois mais il a vraiment prit le pouvoir que depuis le 20 janvier et maintenant, il a les deux mains directement sur le volant des décisions.

Viremoitousceskon II
Viremoitousceskon II
3 années plus tôt

il ne se passera rien.
Tout est sous controle algo up !

9
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x