Donald Trump alerte les américains à sortir des marchés actions

Donald-TrumpLa chose que vous devez comprendre au sujet de Donald Trump, c’est est que contrairement à la plupart des politiciens, lui au moins, il dit ce qu’il pense.

Le mardi 02 Août 2016, Trump a dit sur Fox Business qu’il était déjà sorti des marchés actions, et qu’il anticipait « d’effrayants scénarios » se profiler pour les investisseurs. Et bien entendu au cours des 7 derniers jours, les choses ont déjà commencé à légèrement se détériorer pour ceux qui détiennent des actions. Le Dow Jones a baissé durant sept jours d’affilée, ce qui représente la plus longue série de baisses que nous avons vu depuis la panique d’Août 2015. Au cours des 12 derniers mois, pratiquement toutes les grandes places financières ont vécu au moins un accident majeur. Est-ce que le marché américain sera le prochain de la liste ?

Ce que Trump a dit sur Fox Business plus tôt aujourd’hui était tout à fait juste. Nos marchés financiers ont été artificiellement gonflés par la Réserve fédérale américaine, et toutes ces bulles artificielles finissent toujours par éclater. Ce qui suit provient d’un article de Bloomberg qui a été publié Mardi 02 Août 2016 et qui est intitulé « Trump invite à sortir des marchés très rapidement du fait de taux artificiellement bas »

Donald Trump a déclaré mardi 02 août 2016 que les taux d’intérêt fixés par la Réserve fédérale gonflent artificiellement les marchés et a conseillé aux investisseurs de sortir des marchés actions, tout comme il l’a fait .

« J’avais investi et je suis sorti, et c’est actuellement le bon moment pour le faire, » voilà ce qu’a déclaré le candidat républicain à la présidentielle américaine lors d’un entretien téléphonique avec Fox Business. « Mais je n’ai jamais été un grand investisseur sur les marchés financiers. »

« Les taux d’intérêt sont artificiellement bas », a déclaré Donald Trump. « La seule raison pour laquelle les marchés sont là où ils sont aujourd’hui, c’est parce qu’ils sont inondés de liquidités par les banques centrales et donc d’argent gratuit. »

Les commentaires de Trump arrivent à un moment où une multitude de mauvaises nouvelles tombent sur l’économie américaine. Nous venons d’apprendre que le PIB américain n’avait augmenté que de seulement 1,2 % sur le second trimestre 2016 ce qui est très faible et bien en deçà de ce qui était prévu initialement. De plus, le taux d’accession à la propriété vient d’atteindre son plus faible niveau jamais enregistré, et les bénéfices des entreprises sont en baisse depuis cinq trimestres consécutifs.

oil-rigMais peut-être qu’il y a encore plus inquiétant avec ce qui passe actuellement au niveau du cours du pétrole. Comme je l’ai expliqué hier, le cours du pétrole a ainsi chuté de plus de 20 % depuis le 8 Juin 2016, et il baissait à nouveau mardi.

Alors que je rédige cet article, le cours du pétrole évolue à seulement 39,66 dollars. L’importante barrière psychologique des 40 dollars a été cassé à la baisse, mais le cours du pétrole n’a même pas besoin de baisser de beaucoup pour engendrer d’immenses dégâts à l’économie américaine. Si son cours reste juste à ce niveau de prix, l’industrie pétrolière continuera de supprimer toujours plus d’emplois, plus d’entreprises pétrolières feront défaut sur leurs dettes, et plusieurs institutions financières qui sont exposées à l’industrie pétrolière auront de sérieux ennuis.

Tous les ingrédients sont réunis pour une crise financière majeure, et cela explique sans doute pourquoi tant d’investisseurs se ruent sur les métaux précieux tels que l’or et l’argent physique actuellement.

Le cours de l’or a augmenté pendant six jours d’affilée, et l’argent se rapproche des 21 dollars l’once.

Pendant ce temps là, les choses continuent de se dégrader de l’autre côté de la planète. En Europe, disons simplement que les récents résultats sur les Stress Tests des banques n’ont pas été aussi bons que certains l’espéraient

Si l’objectif des Stress Tests de l’Autorité bancaire européenne (EBA) était de rassurer les investisseurs afin de retrouver la confiance et de dire que tout va bien dans un système bancaire européen interconnecté et de plus en plus fragile, alors il a complètement échoué. L’indice européen des banques (Euro Stoxx 600 Banks) est maintenant en baisse de 7% par rapport à ses sommets post-stress tests, les actions des banques italiennes sont à des plus bas historiques et végètent à ces faibles niveaux et ce malgré les promesses de Renzi. Pour finir, la Commerzbank ne prévoirait pas d’augmentation de capital, et les actions de la Deutsche Bank et de Credit Suisse sont en train de dégringoler après avoir été sorties de l’Euro Stoxx 50.

Ce qui est drôle, c’est qu’à chaque fois que je rédige un article important à propos de la Deutsche Bank, son titre se met à baisser et franchit de nouveaux plus bas historiques.

Et c’est ce qui vient de se produire à nouveau. Il y a moins d’une semaine, j’avais publié cet article intitulé: « Deutsche Bank: Le bénéfice plonge de -98%. Les perspectives s’assombrissent pour la banque la plus risquée au monde », et Mardi, l’action de la Deutsche Bank avait chuté à un nouveau plus bas historique étant donné que les craintes sur l’état de santé de la banque s’étaient ravivées.

Les problèmes de la Deutsche Bank et de Credit Suisse sont tellement évident maintenant que même les analystes admettent qu’elles « occasionnent une certaine inquiétude »

deutsche-bank » Les actions de la Deutsche Bank et de Credit Suisse … sont en baisse et se retrouvent à nouveau où elles étaient après le vote pour le Brexit», a déclaré Bruce Bittles, analyste en chef des investissements chez Baird. « Cela provoque une certaine anxiété. »

Les actions U.S de la Deusche Bank et de Credit Suisse ont clôturé respectivement à la baisse de 3,75 % et 4,67 %.

En Europe personne ne s’attend à ce que les marchés s’effondrent, parce qu’ils chutent déjà..

Une énorme crise est déjà en train de faire d’importants dégâts un peu partout sur la planète et ce très rapidement, mais la plupart des Américains ne font toujours pas attention à ce qu’il se passe actuellement, ils n’en sont même pas conscients pour la plupart. Au lieu d’évoquer ces problèmes, les médias de masse n’arrêtent pas de taper sur Donald Trump tout en en glissant un flux régulier de bonnes nouvelles afin de mettre en avant et de façon positive Hillary Clinton.

Je me demande bien qui les médias américains veulent voir remporter les élections américaines ?

Bien entendu, je fais de l’ironie. L’époque où les médias faisaient au moins croire qu’ils étaient «indépendants» est révolu depuis longtemps.

Mais je suis tout à fait convaincu que les marchés financiers donneront raison à Donald Trump.

Et si vous ne voulez pas croire Donald Trump, je vous encourage à prendre en compte les propos de Jeffrey Gundlach, le directeur général de DoubleLine Capital. Il ne s’est pas trompé à propos des marchés financiers durant ces dernières années, et il y a quelques jours , il a déclaré publiquement que « les marchés actions devraient s’effondrer » et que c’est le moment de « tout vendre ».

Mais malheureusement à ce stade, très peu de personnes sont susceptibles de changer de décision et de cap. La plupart de ceux qui pourraient voir les signes avant-coureurs sont déjà sortis des marchés, et ceux qui préfèrent conserver une foi aveugle en ce système ne prendront pas en compte les avertissements lancés par des gens tels que Trump et Gundlach.

Alors maintenant, ce n’est plus qu’une question de temps.

Nous verrons si Trump et Gundlach ont eu raison, et pour ceux qui ont bien compris ce qui se profile, ils vont probablement se constituer une réserve d’argent au cours des prochains mois.

Source: theeconomiccollapseLire les précédents articles de Michael Snyder

15 commentaires

  1. moralité , liquidez vos dettes hors de prix et vous vous enrichirez . suivez rapidement mon conseil et tout ira bien , sauf pour les S……… qui vous prêtent à 15 pour cent. Suivez vite mon conseil vite. Amitiés à vous tous.

  2. La politique ? ça marche pas sinon ont pourrait voir les résultats.
    L’économie,? la finance ? pareil, ça marche pas.
    Alors il reste le suicide ou Dieu. J’ai pris le gratuit, Dieu.
    😉

    1. A cette allure là ! t’es un sacré croyant !…. Mais je te donne raison ! moi aussi je crois en Dieu car le monde n’a pas pu naître tout seul comme un grand ! Rien ne naît de rien. NON ! rien de rien !

  3. Entre donald trump qui demande aux américains de sortir des marchés actions, et obama qui exhorte les américains à faire des stocks alimentaires, tout va bien aux états Unis !

  4. 30/7/16 – Pour John Mauldin « …quelque chose d’important est arrivé récemment et peu de gens l’ont remarqué, en février dernier, un membre du Congrès a demandé Janet Yellen si la Fed avait le pouvoir légal d’utiliser des taux d’intérêt négatifs, sa réponse fut la suivante:
    Nous allons étudier cette possibilité. Les questions juridiques, que je ne suis pas prête à vous révéler, ont été examinées en détail au stade ou nous sommes. Je ne suis pas au encore informée de ce qui pourrait l’empêcher, nous n’avons pas encore étudié les questions juridiques. »
    Quelques semaines plus tard elle a envoyé une lettre à Brad Sherman, membre du parlement californien, qui lui avait demandé ce que la Fed compte faire lors de la prochaine récession et si elle avait le pouvoir de mettre en œuvre des taux négatifs. Elle n’a pas répondu directement à la question, mais pour Sherman la réponse signifie que la Fed pense en avoir l’autorité et Madame Yellen a noté dans sa lettre que les taux négatifs pourraient être efficaces, les allégations de Yellen sont un signe clair que la Fed est prête à plonger.

    Cela étant le 21 Juin elle a déclaré que la Fed ne dispose pas du pouvoir légal d’utiliser des taux négatifs et a nié son intention de le faire mais :
    1. En Février, Yellen n’a pas « entièrement étudiées » les questions juridiques concernant les taux négatifs.
    2. En mai, Yellen était peu disposé à dire que la Fed avait l’autorité légale pour appliquer des taux négatifs.
    3. En Juin, Yellen avait encore un doute mais la Fed pourrait légalement les appliquer.

    Je suis sûr que Yellen a dit la vérité quand elle disait en Juin que la Fed avait pas un tel plan, car si les indicateurs montrent que nous sommes en récession, je pense qu’il est très possible que la Fed va appliquer des taux négatifs pour stimuler l’économie, sauf, qu’à mon avis cela ne fonctionnera pas. »

    http://www.apocalypseannoncée.fr

    1. Ha! Ha ! Ha !
      C’esr sure que les chiffres ca ne ce truc pas !!
      Toute Les données venant du gouv. Sont fiable a 100%

      Une replique que j’adore , tirer du film d’humour « young Einstein  » ,
      A la fin du film il a trouver la formule de la bombe atomique (au lieu de celle de la biere qu’il cherchais !)
      Ca copine lui demande « que va tu faire de cette formule? »
      Lui de repondre  » je vais donner ma formule au gouvernement , si on ne peu pas ce fier au gouvernement , a qui peut-on ce fier ?  »

      Continuez de croire tout ce que vous entendez et vous viverez heureux !!
      On a un dicton  » tout les imbecile sont heureux  » vous connaissez?

      Les belles parole c’est une chose , mais il faut regarder ce qui ce passe
      Croire que tout va bien dans le monde, comme a la bourse , c’est d’etre un
      Imbecile-heureux !!
      Les autruches aussi trouve qu’il fait beau les journee de pluie , elle ce foute la tete dans le sable ……

      Sure ce ….. Bon reveil a tous quand ca va imploser …

    1. Le pétrole était à plus de 50 $ il y a quelques semaines et les indices US sont administrés puisqu’inondés de liquidités. Cette hausse est réelle certes mais ne repose sur rien. Baisse des commandes à l’industrie, baisse des ventes au détail, baisse des bénéfices des entreprises etc… on peut faire si vous insistez, la très longue et lugubre liste des très mauvaises nouvelles économiques américaines. De plus la crise économique américaine s’accélère et ce même avec le bidouillage des chiffres sur l’emploi avec un taux de chômage à 4.9 % alors qu’il y a plus de 100 millions d’américains qui sont sans emploi sur une population totale de 322 millions d’habitants environ. D’ailleurs le chômage a grimpé durant les deux dernières semaines. Il y a eu une nouvelle baisse surprise des dépenses de construction en juin, l’activité manufacturière ralentit plus que prévu en juillet, l’activité dans la région de Chicago ralentit en juillet, le moral des ménages baisse en juillet (Université Michigan), le taux d’accession à la propriété vient d’atteindre son plus faible niveau jamais enregistré, les commandes de biens durables chutent plus que prévu en juin, Le déficit des États-Unis explose: + 35 % entre 2015 et 2016…. j’arrête là, on pourrait continuer à l’infini… Mais si le président actuel qui détient le pire bilan économique de tous les présidents des Etats-Unis dit que ça va mieux à l’instar du nôtre, c’est que vous devez le croire !

      1. Chiffres totalement farfelu.vous ne faite que d’entretenir un l’Eure .la réalité et bien plus accablante que vous ne chercher à le faire croire.mais bon il y a toujours des nigauds pour vous suivre et vous croire.a très bientôt .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page