Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Effondrement historique du commerce de détail américain. Plus de 300 détaillants se sont déjà déclarés en faillite
 

Pas même pendant les pires moments de la dernière récession, les choses ne s’étaient jamais autant dégradées dans l’industrie américaine du commerce de détail.

Comme vous le verrez dans cet article, plus de 300 détaillants se sont déjà déclarés en faillite en 2017, et on s’attend à ce que 8 640 magasins ferment leurs portes d’ici la fin de l’année 2017 aux Etats-Unis. Ce nombre de fermetures dépasserait de plus de 20% l’ancien record. Malheureusement, cet effondrement du commerce de détail ne semble en être qu’à ses débuts. Un rapport a récemment estimé qu’environ 25% des centres commerciaux américains pourraient fermer d’ici à 2022 du fait des problèmes que rencontrent actuellement l’industrie du commerce de détail. Alors que la nouvelle crise financière frappe déjà l’Europe, voilà qu’elle commence à impacter les Etats-Unis.

Je m’attendais à ce que beaucoup de détaillants se déclarent en faillite, mais je ne savais pas qu’on en était déjà à plusieurs centaines au moment où je rédige cet article. Selon CNN, le nombre de faillites dans le commerce de détail est maintenant supérieur de 31% à ce qu’il était au même moment l’année dernière

Les faillites continuent de s’accumuler dans l’industrie du commerce de détail.

Plus de 300 détaillants se sont déclarés en faillite depuis le début de l’année 2017, selon les données publiées par le site BankruptcyData.com. Cela correspond à 31% de plus que durant la même période de l’année précédente. La plupart de ces dépôts de bilan concernaient de petites entreprises – comme la société Mom & Pop. Mais il y a aussi beaucoup de grandes enseignes sur cette liste.

Oui, bien entendu, la croissance des détaillants en ligne tels qu’Amazon & co a un impact, mais Internet existe pourtant depuis plusieurs décennies maintenant.

Alors, pourquoi ces fermetures de commerces de détail et ces faillites de détaillants sont-elles tout à coup en forte progression ?

Il y a quelques jours, une autre victime majeure de l’effondrement du commerce de détail faisait les gros titres aux Etats-Unis lorsqu’elle s’est déclarée en faillite. A une époque, la grande enseigne américaine pour enfants “Gymboree” se portait à merveille, mais aujourd’hui, elle lutte désespérément pour sa survie

La chaîne de vêtements pour enfants Gymboree a déposé une demande de protection contre la faillite, dans le but de réduire ses dettes et fermera des centaines de magasins alors que la pression n’a jamais été aussi importante dans l’indusrie du commerce de détail.

La société Gymboree a déclaré qu’elle avait l’intention de poursuivre ses activités, mais que sur ses 1 281 magasins, 375 à 450 d’entre eux fermeront leurs portes à la suite du dépôt d’un plan de restructuration dans le cadre du Chapitre 11 du Code sur les faillites. Gymboree emploie plus de 11 000 personnes, dont 10 500 sont payés à l’heure. (Les ouvriers sont des hourly workers, payés à l’heure alors que les contremaîtres sont des monthly workers et donc mensualisés.

Et ces dernières semaines, d’autres grands détaillants qui étaient pourtant prospères avant, ont également été obligés de fermer leurs magasins et de licencier leur personnel…

Ces pertes d’emplois dans l’industrie du commerce de détail surviennent dans la foulée d’un énorme plan de licenciements annoncé la semaine dernière par la Compagnie de la Baie d’Hudson, où les employés de la chaîne américaine de grands magasins “Saks Fifth Avenue” et” Lord & Taylor” faisaient partie des 2 000 salariés licenciés. L’annonce de nouvelles suppressions d’emplois chez HBC est tombée le même jour que pour l’entreprise Ascena, cette dernière qui gère les marques telles que Ann Taylor, Lane Bryant et Dress Barn, a déclaré aux investisseurs qu’elle fermera jusqu’à 650 magasins (bien qu’elle ne précise pas pour le moment quelles marques seront touchées). Il y a seulement deux semaines, la marque de luxe à prix abordable, Michael Kors, annonçait également qu’elle fermerait de 100 à 125 magasins afin de faire face à la baisse de la demande et à la chute des ventes.

En Janvier 2017, l’excellent Olivier Delamarche expliquait déjà cette situation catastrophique face à Emmanuel Lechypre sur le plateau de BFM Business – Rappelons que depuis, Olivier Delamarche s’est tout simplement fait virer de l’émission “Si tout va si bien aux Etats-Unis, alors pourquoi les distributeurs annoncent des résultats en baisse ? Pourquoi les distributeurs licencient et ferment des magasins ? Pourquoi le Fret interne aux Etats-Unis(Ferroviaire, camion, etc…) est au plus bas historique ? POURQUOI ? POURQUOI ????”

A bien des égards, la situation actuelle me rappelle celle de 2007. Le marché boursier n’arrêtait pas de battre des records, tandis que l’économie réelle commençait à partir en lambeaux.

Et cela ne fait aucun doute, l’économie réelle ne se porte vraiment pas bien aujourd’hui. Selon Business Insider, Moody’s avertit que 22 autres détaillants majeurs pourraient être contraints de se déclarer en faillite dans un avenir proche

Selon une note publiée Mercredi par Moody’s, une des plus importantes agences de notation dans la mesure et la gestion du risque, 22 détaillants américains ont de sérieux problèmes financiers qui pourraient les conduire à se déclarer en faillite. Cela représente 16% des 148 entreprises du secteur du commerce de détail – Ce pourcentage éclipse dorénavant celui qu’avait publié Moody’s lors de la Grande récession.

Vous pouvez trouver la liste complète des 22 détaillants en question ici. Si ces nombreux grands détaillants sont «en difficulté» maintenant, mais alors qu’en sera-t-il lorsque que les marchés financiers commenceront à s’effondrer ?

Au fur et à mesure que des milliers de magasins ferment aux Etats-Unis, cela met une énorme pression sur les propriétaires de centres commerciaux. Pour pouvoir respecter leurs obligations financières, ces propriétaires de centres commerciaux ont besoin de locataires, mais dorénavant, le nombre de locataires potentiels est en train de fondre rapidement.

J’ai déjà publié précédemment sur ces centres commerciaux qui tombaient à l’abandon, mais apparemment ce que nous avons vu jusqu’à présent n’est rien comparé à ce qui se profile. Ce qui suit provient de CNN

Les fermetures de magasins et les centres commerciaux qui tombent à l’abandon n’ont rien de nouveau, mais les choses risquent de s’aggraver sérieusement.

Entre 20% et 25% des centres commerciaux américains fermeront dans les cinq ans, selon un nouveau rapport publié cette semaine par Credit Suisse. Cet effondrement de l’industrie du commerce de détail serait sans précédent dans l’histoire des Etats-Unis.

Je ne peux même pas imaginer ce à quoi ce pays ressemblera si 25% de ses centres commerciaux fermaient dans les cinq prochaines années. Déjà, aujourd’hui, une partie des Etats-Unis ressemblent à un pays du tiers monde.

Et quel en sera l’impact sur l’emploi ? Aujourd’hui, l’industrie du commerce de détail emploie des millions et des millions d’Américains, et ces emplois pourraient commencer à disparaître très rapidement

Vendeur dans le secteur du commerce de détail est l’un des emplois les plus répandus aux Etats-Unis, avec environ 4,5 millions de salariés américains. En mai, le département du travail américain a publié des données indiquant que 7,5 millions d’emplois dans le secteur du commerce de détail pourraient être remplacés par la technologie. Le Forum économique mondial prévoit que de 30 à 50 % des emplois dans l’industrie du commerce de détail disparaîtront dès que les entreprises en difficulté actuellement, telles Gymboree, prendront définitivement le virage du commerce en ligne. MarketWatch a constaté qu’au cours de la dernière année, les grandes enseignes avaient supprimé 29.900 emplois, alors que les commerces de détail avaient globalement supprimé 15.700 postes. A ce rythme, un journaliste en Floride a fait ce constat désolant: “La moitié des emplois dans l’industrie du commerce de détail aux Etats-Unis pourraient disparaître. Tout comme les guichets automatiques ont remplacé de nombreux guichets bancaires, les terminaux automatisés de paiement supprimeront les salariés de l’industrie du commerce de détail.

Actuellement, le nombre d’Américains en âge de travailler et sans d’emploi se situe à un niveau record. Par conséquent, être en mesure d’obtenir au moins un emploi dans l’industrie du commerce de détail fût une véritable bouée de sauvetage pour de nombreux Américains, et voilà que maintenant ce genre d’emploi pourrait être amené à disparaître.

Pour ceux qui sont à la tête de grandes entreprises, perdre ce genre d’emploi n’a aucune importance. En réalité, de nombreux dirigeants d’entreprises seraient ravis de pouvoir remplacer tous leurs employés américains par les nouvelles technologies voire par des travailleurs étrangers.

L’amélioration de l’économie Américaine, n’est qu’un leurre. 12 faits l’attestent.

Des dizaines de millions d’Américains délaissés par une économie qui les a terrassés.

Mais pour que la classe moyenne américaine puisse encore exister, l’Amérique a besoin d’une économie forte et d’emplois bien rémunérés. Mais aujourd’hui malheureusement, même les emplois à bas salaire de l’industrie du commerce de détail commencent à disparaître. L’avenir de la classe moyenne américaine semble plus que jamais s’assombrir.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

[AMAZONPRODUCTS asin=”150522599X,069264265X,B01K31J6O6″ features=1 fields=”Author” partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
17 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Caravage
Caravage
3 années plus tôt

Quand on partage un bien matériel il se divise.
Quand on partage un bien immatériel, il se multiplie.

sgmsg
sgmsg
3 années plus tôt

Olivier Delamarche n’est pas mentionné dans l’article original.
Il faudrait le mentionner dans la source:~ “Texte en partie traduit de … et de la rédaction de B&B…

armando
armando
3 années plus tôt

Les indices du baltic dry et ceut du transport interne ne vont pas dans votre sens désolé mais bien tenté !!!!!

tonnangegardien
tonnangegardien
3 années plus tôt
Reply to  Tiger54

Je t’explique! Faut retourner le graphique et le positionner à 45°. nan ça va toujours pas?

tonnangegardien
tonnangegardien
3 années plus tôt
Reply to  Tiger54

Dernier sursaut avant la mort! Ou dernier souffle

Belkacem Benmouffok
3 années plus tôt

amazon les a remplacer

armando
armando
3 années plus tôt

On trouve où les indices pour le fret interne au usa ?

Marco Desrosiers
3 années plus tôt

de toute facon attendons voir se qui vas resté des recolte a travert le monde fin 2017 ….. sela pourais donné la donne …. dejas une grosse partie es détruit par le froid et ceux qui pousse sont en retard d’aux moin 2 semaine .. et les récolte sont loin encore !!!!!

POPOL
POPOL
3 années plus tôt

EN fait nous sommes plutôt dans un cycle de surproduction mondiale.

Stocco Laurent
3 années plus tôt

Ca sent bon pour la troisième guerre mondiale …

Hector Lefrancs
3 années plus tôt
Reply to  Stocco Laurent

Il est grand temps de faire drs réserves.

Stocco Laurent
3 années plus tôt
Reply to  Stocco Laurent

Hector Lefrancs Donnez moi votre adresse je viens me livrer lol

Louis Maillar
3 années plus tôt

a partir du 1er janvier 2018 c’est 50% des commerçants,restaurateurs,boulanger ect.. qui font fermer avec la nouvelle Loi de finance obligation davoir une caisse anti-fraude valeur entre 1500 e 2000 euro, fini le black ça sera un salaire de misère avec tout les emmerdes qui vont avec

poujade51
poujade51
3 années plus tôt

Et oui la voracité du capitalisme est telle que le MEDEF mondial ayant réussi à précarisé et à jeter dans la misère autant de salariés à fini par scier la branche sur laquelle ils étaient : la masse de gens , de la classe moyenne s’est tellement rapetissie qu’elle n’est plus en mesure de faire tourner le système tel qu’il existe : RAPPELEZ VOUS BOSSUET : dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent les causes!

MORIN
MORIN
3 années plus tôt
Reply to  poujade51

Un commerçant qui ruine ses clients se ruine lui même .
L’état, par ses impots et taxes de toutes sortes en perpétuelle augmentation a subtilisé notre pouvoir d’achat.
Ces impots et taxes servent en majorité à payer des gens qui ne font rien ,plus des investissements de prestige qui ne servent à rien .
L’argent mal employé est un argent gaspillé pour plusieurs générations .

17
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x