Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
USA : Cataclysme sur le commerce de détail. “SEARS” en faillite annoncée, et “PAYLESS” bientôt en “dépôt de bilan”
 

Plus de 3500 commerces de détail vont fermer à travers toute l’Amérique durant les prochains mois. Nous assistons au pire ralentissement économique de toute l’histoire des Etats-Unis dans le secteur du commerce de détail.

Un peu plus tôt cette semaine, la grande chaîne de distribution américaine “Sears” en a étonné plus d’un lorsqu’elle a annoncé qu’elle ne pouvait promettre de continuer ses activités aux Etats-Unis, en parlant d’un «doute substantiel». En d’autres termes, le géant du commerce de détail “Sears” admet maintenant que sa survie aux Etats-Unis ne tient plus qu’à un fil. Parallèlement, “Payless” a stupéfait le secteur du commerce de détail en ayant annoncé qu’elle se préparait à déposer le bilan. L’effondrement du commerce de détail aux Etats-Unis dont j’ai parlé dans un précédent article s’accélère de plus en plus, et beaucoup pensent que c’est l’un des premiers signaux avertissant que l’effondrement économique qui fait des ravages dans d’autres régions du monde touchera bientôt l’Amérique.

J’ai averti mes lecteurs à plusieurs reprises que “Sears” finirait par disparaître, et maintenant “Sears” annonce officiellement que cela pourrait se produire. Lorsque vous déposez des documents officiels auprès du gouvernement en expliquant qu’il y a un «doute substantiel» sur la survie de l’entreprise, cela signifie que la fin est proche

L’enseigne, qui fut un temps le plus grand distributeur américain, ne génère plus assez de liquidités.

Entre rumeurs de rachat, fermetures de magasins et ventes reculant trimestre après trimestre, le déclin des grands magasins américains semble n’avoir pas de fin. Mercredi, une icône de la distribution a pour la première fois jeté le doute sur sa propre survie.

La chaîne de magasins Sears, symbole de la société de consommation dans l’après-guerre avec ses célèbres catalogues, a admis ne pas être certaine de pouvoir poursuivre son activité.

« Nos résultats opérationnels historiques font ressortir qu’un doute substantiel existe quant à la capacité du groupe à poursuivre son existence en tant qu’entreprise », écrit le groupe dans son rapport annuel publié mardi soir.

La sanction de la Bourse a été immédiate : mercredi matin, le cours de Bourse de l’entreprise, qui fut un temps le numéro un de la distribution aux Etats-Unis, plongeait de plus de 16 %. Il avait déjà perdu près de 40 % sur un an.

Personnellement, j’appréciais cette entreprise et elle va beaucoup me manquer. Mais elle ne peut tout simplement plus continuer à poursuivre ses activités.

Pour le 4èmetrimestre qui s’est achevé le 28 Janvier 2017, Sears a perdu cet énorme montant de 607 millions de dollars

Sears a creusé sa perte nette au quatrième trimestre clos fin janvier, à 607 millions de dollars contre 580 millions un an plus tôt, soit -5,67 dollars par action. Hors éléments exceptionnels, et notamment 381 millions de dollars de dépréciation de la marque Sears, la perte par action du distributeur est ressortie à 1,28 dollar contre -1,70 dollar un an plus tôt. Les ventes trimestrielles de Sears ont, pour leur part, baissé de 7,3 à 6,1 milliards de dollars. seuls 2 des 24 derniers trimestres n’ont pas enregistré de pertes.

Comment un détaillant peut arriver à perdre une telle somme d’argent en seulement trois mois ?

Comme je l’ai déjà expliqué, on arriverait même pas à avoir autant de pertes si l’ensemble des salariés de Sears se mettaient à jeter des liasses de billets dans les toilettes 24h/24.

Cette semaine, nous avons également appris que Payless s’apprêtait à faire faillite. Selon Bloomberg, Le détaillant américain de chaussures à prix discount “Payless” s’apprête à fermer au moins 400 magasins…

Payless Inc, la chaîne de chaussures à prix discount, s’apprête à faire faillite dès la semaine prochaine, selon des sources proches du dossier.

Dans son processus de réorganisation, la société prévoit la fermeture de 400 à 500 magasins, selon ce qu’ont déclaré certaines sources qui souhaitent rester anonymes étant donné que l’information n’est toujours pas dévoilée. Payless avait initialement chercher à fermer jusqu’à 1 000 commerces, mais ce nombre pourrait encore évoluer, selon l’une de ces sources.

Bien entendu, ce ne sont que deux exemples d’un phénomène bien plus important.

De tout l’histoire des Etats-Unis, on a jamais assisté à une telle vague de fermetures de magasins. Selon Business Insider, plus de 3 500 points de vente «devraient fermer au cours des prochains mois»…

Des milliers de magasins basés dans les centres commerciaux sont fermés dans ce qui devient l’une des plus grandes vagues de fermetures de commerces depuis des décennies.

Plus de 3 500 magasins devraient fermer au cours des prochains mois.

Un peu partout aux Etats-Unis, les centres commerciaux ressemblent littéralement à des «villes fantômes», et cela fait des années que beaucoup d’entre eux sont restés fermés et vides.

Mars 2015: De plus en plus désertés, les centres commerciaux américans tombent à l’abandon


Et comme je l’ai expliqué dans l’un de mes précédents articles, vous pourriez être tenté de croire que les termes « Available Space » signifient la dernière grande chaîne américaine de ventes au détail.

La disparition de Sears sera un cauchemar absolu pour de nombreux propriétaires de centres commerciaux. Lorsque de grandes enseignes comme “Sears” commencent à fermer, ce n’est généralement qu’une question de temps avant que le trafic des clients ne diminue et que les petits magasins ne commencent eux aussi à quitter les centres commerciaux

Lorsqu’une grande enseigne de magasins comme “Sears” ou “Macy’s” ferme, cela déclenche souvent une chute brutale des performances des centres commerciaux.

Non seulement les centres commerciaux perdent des revenus et le trafic des acheteurs lié aux activités de ce type de grandes enseignes, mais la fermeture déclenche souvent une clause de voisinage (co-tenancy, en anglais) qui permet de rompre le contrat si le voisin promis se désiste ou de renégocier les conditions, généralement avec une période plus faible en termes de loyers, Jusqu’à ce qu’un autre détaillant remplace la grande enseigne qui est partie.

Il y a quelques années, dans l’un de mes livres, j’avais expliqué le moment où nous verrions une multitude de magasins baisser leurs rideaux à travers toute l’Amérique, et c’est exactement ce à quoi nous sommes en train d’assister actuellement.

Janvier 2017: Olivier Delamarche: Si tout va si bien aux Etats-Unis, alors pourquoi les distributeurs annoncent des résultats en baisse ? Pourquoi les distributeurs licencient et ferment des magasins ? Pourquoi le Fret interne aux Etats-Unis(Ferroviaire, camion, etc…) est au plus bas historique ? POURQUOI ? POURQUOI ????

Au lieu de se demander qui sera le prochain détaillant à fermer ses portes, nous devrions peut-être nous demander, quels sont ceux qui survivront à cet effondrement en cours du commerce de détail…

Par le passé, on pouvait toujours compter sur les consommateurs américains de la classe moyenne pour sauver la journée de ces commerces, mais aujourd’hui, la classe moyenne se rétrécit constamment et les consommateurs américains sont de plus en plus fauchés.

Par exemple, il suffit de regarder ce qui se passe sur le taux de défaillances des prêts automobiles à risque (subprime)

Les emprunts automobiles ainsi que les leasing ont diminué au second semestre de 2016, selon le dernier rapport de l’agence Fitch Ratings, qui indique qu’ils vont continuer de baisser.

“Le taux de défaillance sur les prêts automobiles à risque dit “subprime” (risque de défaillance haut) augmente plus rapidement que ceux des prêts automobiles dit “prime”, et cette tendance devrait se poursuivre en raison de normes de souscription moins strictes et plus souples de la part des prêteurs ces dernières années”, a déclaré Michael Taiano, directeur chez Fitch Ratings.

La dernière fois que de nombreux Américains avaient rencontré des difficultés à rembourser leurs prêts automobiles, c’était lors de la dernière crise financière.

On peut constater qu’il y a énormément de similitudes avec ce qui s’était passé juste avant la dernière récession, et pourtant la plupart des Américains semblent toujours croire que l’économie américaine se portera très bien en 2017.

Malheureusement, les signaux d’avertissement se multiplient et on s’aperçoit qu’un paquet de mauvais chiffres surgissent aussi bien dans l’économie que sur les marchés financiers.

L’économie Américaine s’effondre. 11 Citations de Donald TRUMP !

La Fed va mettre l’Amérique à genoux. Une nouvelle crise immobilière et un krach boursier se profilent

La dernière récession aurait probablement dû commencer à la fin de l’année 2015, mais grâce à la manipulation de la Fed et à une frénésie d’endettement sans précédent de la part de l’administration Obama, la croissance officielle du PIB des États-Unis a pu se maintenir juste au dessus de zéro depuis un an et demi.

Mais ce n’est pas parce qu’on retarde un événement qu’on l’empêche de se produire.

Depuis longtemps maintenant, la situation économique des Etats-Unis n’arrête pas de se détériorer, et il va y avoir un moment où elle aura rendez-vous avec son destin et cet instant se rapproche à grands pas.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

Get Prepared Now!: Why A Great Crisis Is Coming & How You Can Survive It (Broché)


By (author):  Michael Snyder, Barbara Fix

Neuf: EUR 14,12 EUR En stock
Used from: EUR 14,12 En stock
buy now

The Rapture Verdict (Broché)


By (author):  Michael Snyder

Prix habituel EUR 16,93
Neuf: EUR 16,93 EUR En stock
Used from: EUR 16,93 En stock
buy now

The Beginning Of The End (English Edition) (Format Kindle)


By (author):  Michael Snyder

Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: Non disponible
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
6 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
NelsonGuillaume AstierSam Samsarabigmac29armando Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Nelson
Invité
Nelson

La cie Sears est en faillite au canada.
Fermeture de tous les magasins le 18 janvier 2018.

bigmac29
Invité
bigmac29

L’impact économique est complètement différent quant à l’accroissement de la vente en ligne : Peu d’emplois crées, automatisation des tâches très aisée, centres villes commerciaux vidés et remplacés par d’énormes hangars à la périphérie des grandes villes, etc… Quelque peu deshumanisant !!!
La production industrielle nous échappe déjà de plus en plus. Maintenant ce seront les plateformes de vente (Partie tertiaire) qui seront délocalisées avec simplement dans le pays concerné une logistique d’importation, de stockage et de distribution réduite à sa plus simple expression !!!…
Nous vivons en France (Et dans tous le pays dits développés d’ailleurs) un appauvrissement sournois…

armando
Invité
armando

olivier avait donné un chiffre sur la vente en ligne est ca n’était pas grand chose. Suffit aussi de voir la production en Chine en baiise, la demande en or noir aussi en baisse etc

Sam Samsara
Invité
Guillaume Astier
Invité

Et les marchés sont au plus haut ever !!!!