En Grèce, la casse du Code du travail jette les chômeurs à la rue. 1 Grec sur 3 a basculé dans la misère.

A l’heure des ordonnances qui réforment le droit du travail en France, où en sont nos voisins ? La Grèce paie cher l’aide octroyée par l’Union européenne contre des réformes radicales. Depuis que le filet de sécurité de protection sociale a été supprimé, un Grec sur trois a basculé dans la misère. Extrait du magazine « Avenue de l’Europe ».

Avec la crise grecque, les salaires des mineurs de Ptolémaïda ont été réduit de 30 à 70% Grèce: Au pays de l’ultra-crise

Source: francetvinfo

56 commentaires

  1. les vieux en France sont pire… Ils sont passés de Mitterrand à Chirac puis à Sarko ensuite Hollande et maintenant Macron… mais ne vous inquiétez pas meme tondu et humilié ils en redemanderont à cette foutue raie-publique. Ils ont gobés toutes les conneries de la société libérale libertaire une conclusion s’impose ils sont irrécupérables.

  2. Arrêtez de mettre dans le même titre : code du travail et pauvreté. Comme si la réglementation avait un effet sur la création de richesse. C’est faux, on le sait.
    Le code du travail, c’est, au mieux, un encadrement de la répartition de richesse : contrat, rupture, salaires… MAIS s’il n’y a pas de travail ou pas de richesse à partager, il n’y a pas de travailleurs. En Grèce, la richesse nationale diminue drastiquement depuis la crise, donc moins d’emplois, et moins de salaires. C’est la vraie raison de la pauvreté. quand il n’y a pas de richesse à partager, le code du travail ne sert à rien.

  3. Ils sont marrant les gens tant qu’ils ont un sac plastique avec un peu de bouffe ils continuent à faire le tapin pour le système …Quand je dis « tapin » je veux dire pas de révolte …une résignation sourde accompagnée de gémissements… et c’est exactement ce que réclame le système…vous devez mourrir mais MOURRIR EN SILENCE!

    1. yep comme avec les réfugiés (ou l’Austalie avec les rohingyas).

      Soyez passif face à la mort… rester chez vous pour faire découper avec vos gosses loin des regards plutôt que de vous noyez près de ne côtes en tantant de fuir (aussi appellé lutte contre l’appel d’air).

    1. ce que vous dites est juste ! quand on est acculé à l’adversité , on passe à la phase suivante : celle-ci s’appelle la guerre civile et elle permet de régler ses comptes avec l’élite qui les a conduit là où ils sont par exemple : le mieux étant la guillotine en place publique!

  4. C’est ce qu’ils veulent pour toute l’Europe afin de mieux satisfaire leur besoin d’esclaves … les migrants ne sont ils pas là pour diminuer le QI des nations afin que l’oligarchie puisse mieux les exploiter !!! Regardez le Grèce et vous verrez la future Europe.

  5. j’ai l’habitude d’aller en Grèce et je peux vous dire que je vois ce pays se dégrader et la misère augmenter au fil du temps, les quartiers autrefois si préservés aujourd’hui réduis en véritables ghettos

  6. Oui… mais… mais… le chômage baisse et la croissance va revenir… la période de décroissance est fini !

    Ah bon  ? comment ça le reste ça compte aussi ?

  7. En vous lisant, je constate que vous utilisez le mot néolibéral à toutes les sauces, et sur ce ton agréable qui n’appartient qu’à vous…
    Révisez s’il vous plait la signification de ce terme, analysez ses caractéristiques et son évolution, et seulement après passez aux travaux comparatifs et pratiques.
    Et vous verrez que vous aviez bien besoin d’une grande cure de subtilité.
    Parce que vous m’excuserez mais vous mélangez tout et son contraire, et vos réflexions, c’est de la merde à 80 % venant d’un surexcité !!!

    Les systèmes économiques et leur impact, c’est un exercice de haute voltige et non pas des réflexions à l’emporte-pièce devant un petit rouge au bistrot du coin…

    Comme le silence est aussi d’or, comme vos placements, vous devriez l’adopter…

    1. C’est vrai qu’il y’a des raccourcis mais tout n’est pas à jeter.
      Dire que l’Europe c’est devenu une compétition entre chaque membre est vrai dans ce sens là c’est une guerre économique … L’ultralibéralisme a pris le pas, on cherche de plus en plus à tirer profit de la masse pour une élite de multinationales et celà sans limites… De moins en moins de droits pour le travailleur et la concurrence des systèmes economiques se fait toujours vers le bas…
      A part ça les preuves de l’implication americaines ne sont plus à faire, il suffit de se renseigner sur Jean Monnet par exemple et on apprend que c’était un agent américain..etc.. Après les buts cachés c’est une autre histoire, mais le constat est bien réel.
      De plus quand il parle de la disparition des espèces, il y’a une causalité avec notre système economique qui exploite sans limites que ce soit les hommes ou l’environnement… Tant que le profit est maximum..

      1. Jean Monnet était aussi un artisan des systèmes planifiés (on le connaît chez nous à travers le commissariat au plan qui était lié au conseil national du crédit au début).
        Avec son influence auprès de Roosevelt c’est aussi l’un des artisan du Victory program qui à permis au États Unis de sortir de la grande dépression là ou les programmes d’armement classiques ruines les économies…
        Lorsqu’on pense à la crise des prix du lait en France, on a du mal à imaginer qu’un encadrement général de tout les prix à Été mis en place au pendant le seconde guerre mondiale
        null
        https://en.wikipedia.org/wiki/Office_of_Price_Administration

        Bref, l’opposé des systèmes libéraux et de la dérèglementation qui naquira dans les années 80…

    1. Le bon gros commentaire de réac’ à la con qui pense tout connaître avoir tout vécu et qui va nous apprendre à nous les jeunes ce que c’est que la vie !! Hein papy ? Parce que les jeunes d’aujourd’hui se plaignent forcément sans raison et puis ne remettons pas en cause le fait que l’écart entre les classes « moyennes » et les plus précaires augmente, Que les milliardaires sont eux aussi plus nombreux siphonnant toutes les richesses, que l’automatisation met à la porte des millions de travailleurs, et que le reste est en grande majorité dans une grande précarité… C’est un peu le problème quand on essaye d’analyser la situation d’aujourd’hui en pensant que rien n’as changé depuis les années 60…

  8. L’émission « avenue de l’europe » est un programme de France 3, la TV d’extrême gauche entièrement financée sur fonds publics. Qu’ils racontent les mensonges qu’ils veulent, mais pas avec nos sous. Privatisation sans délai exigée !

    1. Un bon fils à papa est un fils à papa qui ira à l’assistante sociale…

      Je bosse pour ça, c’est le sens de ma vie, pourrir la leur.

    2. Ayant travaillé dans une petite rédaction, je peut te dire que l’idée selon laquelle les subventions sont conditionnel au contenu relève purement du complotisme…

      En revanche comment t’y prendrais‑tu pour faire un flash info à la radio ? Je veux dire ou es‑ce que tu irai chercher les information en dehors des agences de presse ?
      Bah, tu ferais comme tout le monde : tu prendraiꜱ l’info en lisant le journal et en regardant ʙꜰᴍ ᴛᴠ (oui oui le journaliste obligé de faire les articles en lisant le journal)
      La raison est que tu peux conduire des interwiews que localement. Ce qui en fait très peu… C’est à dire pas assez pour avoir forger son propre point de vue

      Il est alors aisé de comprendre comment une information ou même interpretation peut donner lieu à tapage médiatique.

      Ainsi, les subventions remplissent au contraire leur rôle : promouvoir la diversité et éviter la pression des régies publicitaires et des hommes d’affaires qui elle est réelle

      1. ils leur reste AUBE DOREE,non? Quand on a plus rien a perdre autant entrainer dans le gouffre avec soi les responsables de cette situation, non?

  9. les Grecs ont surtout tiré très fort sur la corde de l’endettement avec des faux budgets nationaux , une évasion fiscale massive et une corruption inégalée , rien à voir avec le code de travail ! c’est propagande anti européenne est stupide !

    1. On se demande pourquoi GS a trafiqué les bilans (impunément bien sur) avec la bénédiction de l’UE pour permettre a la Grece d’intégrer ce foutoir

    2. Les budgets grecs ont été maquillés par Goldman Sachs dont le patron était à l’époque Draghi (patron de la BCE). L’évasion fiscale est due principalement aux très riches (armateurs notamment) et la corruption vient des politiques vendus aux forces de l’argent. Cette propagande européiste est stupide !

    3. La manip faite par Goldman Sachs a été faite à la demande de la Grèce et uniquement de la Grèce pour rentrer dans l’euro car elle ne remplissait pas les critères , le donneur d’ordre c’est évidemment le gouvernement Grec ( l’écriture comptable a consister a planquer le capital des emprunts à la banque et à ne faire apparaître que les intérêts dans les comptes publics tout le monde le savait mais Chirac a fait le forcing pour qu’ils rentrent quand même ) on a les élus qu’on mérite , l’évasion fiscale vient plutôt des riches mais pas que : tous les hôteliers et restaurateurs avaient une double comptabilité et refusaient les chèques et les cartes visa ), tous les grecs pratiquaient le fraude fiscale comme tous les pays latins contrairement aux pays luthériens ! le clientélisme était la règle : si tu votes pour moi je crée un poste à la mairie pour ton fils ! les retraites étaient complètement irréalistes : retraite à partir de 15 ans d’ancienneté ! le gros secteurs du commerce maritime était pourri par la CGT locale : ils faisaient traîner le temps de déchargement avec des débrayages à répétition et d’attente pour faire payer un max les bateaux qui avaient fini par fuir la Grèce , maintenait les dockers bossent pour les chinois et vont bosser tous les jours ! à force de tirer sur la ficelle elle finit par casser ! toujours ce complotisme de merde qui ment aux électeurs !

    4. Jean Pierre Chevrier Les pays luthériens ne pratiquent pas la fraude fiscale ? Ni l’évasion fiscale ? Oui, c’est cela, on y croit !

      C’est pour cela que les USA ont 20 000 milliards de dette et l’Allemagne a ses grosses banques comme la Deutsche Bank faillite !

    5. Les pays luthériens ne sont pas obligés de maquiller leurs comptes publics ni d’être sous perfusion du FMI ! ils n’ont pas de chômage ou très peu et ont une croissance de 3% par an ( 3,5% pour la Suède ) . Voilà 20 ans les Suisses avalent le même niveau de vie que les Français maintenant les Suisses ont un niveau double que les Français et chaque matin des dizaines de travailleurs traversent la frontière pour aller travailler tous les jours en Suisses personne dans l’autre sens ! le code du travail Suisse fait 30 pages et le français 334 pages ! Alors votre bourrage de crâne on en a rien à cirer seuls les chiffres comptent !

    6. Jean Pierre Chevrier 334 pages en raison des multiples réformes depuis 20 ans, la France est un des pays où le code du travail à été le plus réformé. D’autre part ni la Suède ni la Suisse n’ont l’euro et ils s’en portent très bien effectivement. Cet euro est une aberration, car une côte mal taillée entre des économies différentes. Nous ne sommes pas des allemands et nous ne le seront jamais. Les allemands ont toujours privilégié leur monnaie car ils n’ont que ça pour exister dans le monde, c’est leur marque de fabrique et on peut les comprendre. Nous, nous avons bien d’autres atouts pour rayonner dans le monde comme notre jeunesse, notre langue, nous avons un siège permanent à l’ONU et un droit de véto ce qui par ailleurs nous assure une égalité avec les USA, la Chine, la Russie, un réseau diplomatique (le 2è), une zone exclusive maritime (la 2è) nous n’avons pas besoin d’une monnaie forte pour exister. Cette folie à vouloir faire de tous les pays européens des clones de l’allemagne nous conduits à la catastrophe, inéluctablement.

      1. Macron, il n’a jamais menti, la couleur était annoncé.
        Je n’ai strictement rien contre ce gars, par contre contre les abrutis qui ont veauté pour lui, c’est tout autre chose…

    1. Les cons c’est pour être pris pour des cons, rien de nouveau sous le soleil.

      Après, que ceux qui se pose 2 où 3 questions s’en sortent, c’est tout mon souhait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page