Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
La Fed craint les déséquilibres des marchés financiers et la possibilité d’une correction significative

Les responsables de la Federal Reserve ont exprimé des avis largement optimistes concernant la croissance économique durant leur dernière réunion, mais également des craintes concernant les valorisations des marchés financiers qui déraillent et qui posent un danger pour l’économie.

Le compte rendu de la réunion du comité de la FED du 31 octobre et du 1er novembre fait état d’une vision quasi unanimement positive concernant la croissance, notamment concernant le marché du travail, la consommation et la production industrielle, qui ont enregistré des progrès solides. Les seuls désaccords concernent l’inflation ou encore l’approche à utiliser concernant la stabilité des prix. Mais malgré cela, le sentiment était largement positif.

De plus, le comité estime que la situation pourrait être encore plus positive si le Congrès baisse la fiscalité des entreprises dans le cadre de la réforme fiscale qui va passer devant le Sénat. (…)

Cependant, en ce qui concerne l’évaluation des marchés, les discussions se sont faites sur un ton plus prudent.

Les marchés actions sont tout feu tout flamme en 2017, ayant battu record sur record et s’étant appréciés de plusieurs trillions. Cela s’explique par un contexte de meilleurs résultats et d’espoirs de concrétisation d’une réforme fiscale qui devrait abaisser l’impôt sur les bénéfices de 35 à 20 %.

Mais certains membres du comité craignent des conséquences d’une baisse subite des marchés.

« Au vu de la valorisation élevée des actifs et de la basse volatilité des marchés financiers, certains participants ont exprimé des craintes concernant la formation potentielle de déséquilibres financiers », indique le compte rendu. « Ils craignent qu’une correction importante puisse infliger des dégâts à l’économie. »

Greyerz: « Je m’attends à une chute du marché boursier d’au moins 90%, comme après 1929 » David Stockman: « Tous les sept à huit ans, il y a une correction des marchés de l’ordre de 40 à 70% »

Lire la suite sur or-argent.eu

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
poujade51
poujade51
2 années plus tôt

Les banques centrales savent de quoi elles parlent puisque ce sont elles qui sont à l’origine de ce problème !

Garofula
Garofula
2 années plus tôt

La Fed ne craint rien. C’est simplement un message d’alerte : protégez-vous les amis, la fête est finie, c’est pour bientôt. L’économie, qui n’a pas vu la couleur des injections monétaires, ou seulement à la marge pour les actifs dont la valeur dépend essentiellement des injections monétaires (immo de luxe, obligations d’Etat ou corporate type Altice, actions type Tesla, bitcoin…), restera globalement indifférente à la chute des marchés. Au contraire, en éliminant les mauvais investissements, cette chute redonnera de la marge aux bons, après peut-être une phase de récession. Régulièrement, les marchés doivent purger leurs mauvaises humeurs. Par ailleurs, puisque… Read more »

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x