Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La courbe des taux n’a jamais été aussi plate depuis 10 ans. Beaucoup s’inquiètent d’une récession imminente !

A chaque fois que nous avons vu la courbe des taux s’inverser, cela s’est presque toujours terminé par une récession, et c’est pourquoi de nombreux analystes s’inquiètent énormément du fait que la courbe des taux n’a jamais été aussi plate depuis une décennie.

En clair, selon cet indicateur qui est l’un des plus fiables, nous n’avons jamais été aussi près d’une récession depuis la dernière crise financière. Et lorsque vous prenez en compte cet indicateur avec tous les autres signaux d’alerte qui clignotent actuellement en même temps, on peut être sûr qu’une nouvelle crise se profile. Espérons que cela s’avérera être une fausse alerte une fois de plus, mais il semble bien que d’énormes problèmes économiques se profilent en 2018.

A Wall Street, les professionnels prennent la courbe des taux très, très au sérieux, et le fait qu’elle soit si plate en inquiète beaucoup. Ce qui suit provient du site Business Insider

Par le passé, et même avant la Grande Récession de 2007-2009, une inversion de la courbe des taux, où les taux courts deviennent supérieurs aux taux longs, a toujours été une manière fiable d’annoncer une récession. On en est pas encore là sur le marché obligataire, mais cet aplatissement récent de la courbe des taux renforce la vigilance et l’inquiétude.

La courbe des taux américains n’a jamais été aussi plate depuis environ 10 ans – en d’autres termes, depuis qu’une crise majeure du crédit a commencé à prendre de l’ampleur. L’écart entre le rendement d’une obligation souveraine américaine (bon du Trésor) à 2 ans et à 10 ans s‘est réduit à 63,2 points de base, le plus serré depuis novembre 2007.

Si la courbe des taux continue de s’aplatir davantage, cela déclenchera une vaste vente à Wall Street, et si elle venait réellement à s’inverser, alors cela déclenchera une énorme panique.

Chaque jour qui passe, de plus en plus d’experts avertissent d’un problème imminent sur les marchés. Par exemple, prenons en compte ce qu’Art Cashin a expliqué sur CNBC l’autre jour

Les investisseurs pourraient vouloir se mettre à couvert bientôt.

Art Cashin, Directeur financier des opérations de base d’UBS, à la Bourse de New York, explique que cette confiance qui se manifeste actuellement sur le marché boursier, pourrait finir par impacter Wall Street voire la frapper à tout moment.

« Nous venons d’atteindre de nouveaux sommets historiques, or cela s’est souvent traduit ensuite de manière négative, a déclaré jeudi Art Cashin dans l’émission « Futures Now » sur CNBC.

Lorsque les marchés financiers vont finir par s’effondrer, ce ne sera vraiment pas une surprise.

En fait, nous aurions déjà dû assister à une catastrophe financière.

Depuis la dernière crise financière, l’Amérique s’est endettée comme jamais de toute son histoire. La dette publique américaine est passée de 10.000 milliards à plus de 20.500 milliards de dollars, la dette des entreprises a doublé et la dette des ménages américains tutoie dorénavant le seuil des 13.0000 milliards de dollars.

Même si ce que nous empruntons aux générations futures dans le but d’assouvir nos envies présentes augmente l’activité économique à court terme, cela se fait finalement au détriment de notre avenir.

L’Amérique ne peut plus continuer ainsi en s’endettant beaucoup plus vite que ne croit son Pib. Tous les américains avec qui j’échange savent que cette dette est aujourd’hui insoutenable.

Si les Etats-Unis ont pu s’endetter autant, c’est uniquement dû à la politique monétaire de la réserve fédérale qui a mis en place des taux d’intérêt historiquement bas. Si le taux d’intérêt moyen de la dette publique américaine retournait simplement à sa moyenne à long terme à savoir 5%, les Etats-Unis se retrouveraient très rapidement à devoir dépenser plus de 1.000 milliards de dollars par an juste pour payer les intérêts de la dette, et croyez mois que ce jour là,, ce sera GAME OVER. Une intervention sans précédent de la Réserve fédérale et des principales autres banques centrales de la planète ont poussé les taux d’intérêt à un niveau nettement inférieur que ne l’est celui de l’inflation réelle, ce qui nous a permis de gagner un peu de temps…

Mais maintenant, l’ensemble des banques centrales commencent à faire machine arrière, et cela pourrait provoquer un effondrement des marchés.

Pour que la prochaine financière n’éclate pas, nous devrons toujours nous endetter davantage et les principales banques centrales de la planète devront continuer à soutenir artificiellement les marchés financiers en injectant des tombereaux de liquidités.

Bien entendu, si nous continuons d’emprunter cette voie, les problèmes éventuelles ne seront que plus graves, mais voilà la situation à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui.

Pour la 2nde fois en 100 ans, cet indice dépasse le niveau qu’il avait atteint avant le Krach de 1929 David Stockman: « Tous les sept à huit ans, il y a une correction des marchés de l’ordre de 40 à 70% »

La plupart des gens ne comprennent tout simplement pas à quel point la situation est grave. Rien n’a été résolu depuis la dernière crise financière, RIEN ! Au contraire, le monde s’est endetté comme jamais de toute l’histoire de l’humanité, et les banques centrales ont commencé à faire tourner la planche à billets en créant des milliers de milliards de dollars à partir de rien et ont injecté de manière irresponsable toutes ces liquidités dans le système financier.

Nous vivons les derniers instants de la plus grande bulle financière de toute l’histoire de l’humanité, et aucune porte de sortie n’existe.

Il ne reste que 2 issues. Soit cette énorme crise financière éclate maintenant, soit nous l’aurons un peu plus tard.

D’habitude, on préfère repousser ce genre d’événement, et c’est la raison pour laquelle nos dirigeants ont décidé de s’endetter autant et que les banques centrales mondiales ont crée des tombereaux de liquidités.

Mais un jour ou l’autre, toutes les mauvaises décisions finissent par vous rattraper, et lorsque cela arrivera, croyez moi que les conséquences seront sans précédent.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

Living A Life That Really Matters (Broché)


De: Michael Snyder

Neuf à partir de: EUR 14,08 En stock
D’occasion à partir de: EUR 41,39 En stock

Get Prepared Now!: Why A Great Crisis Is Coming & How You Can Survive It (Broché)


De: Michael Snyder, Barbara Fix

Neuf à partir de: EUR 14,12 En stock
D’occasion à partir de: EUR 21,75 En stock

The Rapture Verdict (Broché)


De: Michael Snyder

Neuf à partir de: EUR 16,93 En stock
D’occasion à partir de: EUR 40,15 En stock

The Beginning Of The End by Michael Snyder (2013-05-15) (Broché)


De: Michael Snyder

Prix: EUR 48,16
Neuf à partir de: EUR 48,16 En stock
D’occasion à partir de: EUR 48,16 En stock


Egon von Greyerz: « Les raisons d’investir dans l’or et l’argent physique »

Acheter de l'or et de l'argent en ligne - Goldbroker.com

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix: EUR 24,00
Neuf à partir de: EUR 24,00 En stock
D’occasion à partir de: EUR 16,78 En stock

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix: EUR 20,00
Neuf à partir de: EUR 899,99 En stock
D’occasion à partir de: EUR 32,99 En stock

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix: EUR 22,00
Neuf à partir de: EUR 22,00 En stock
D’occasion à partir de: EUR 17,11 En stock

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix: EUR 26,35
Neuf à partir de: EUR 26,35 En stock
D’occasion à partir de: EUR 11,33 En stock

2008-2015 : pourquoi l’or va battre la performance des actions et des obligations et comment vous pouvez en profiter (Broché)


Prix: EUR 29,90
Neuf à partir de: EUR 899,99 En stock
D’occasion à partir de: EUR 92,97 En stock

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
josepha
Invité
josepha

avant que le krach n’arrive les américains déclareront une guerre pour faire diversion ! foutre la pagaille et éviter qu’on ne s’en prenne à l’élite qui nous gouverne !

Chen Yung
Membre

Peut-être pas, car à ce niveau financier et économique catastrophique, seule une guerre nucléaire pourrait faire diversion. Ou alors une guerre contre un gros pays (Russie, Chine), et là les USA pourrait bien prendre la raclée de leur vie, y compris dans un conflit conventionnel.

josepha
Invité
josepha

c’est à croire qu’une guerre nucléaire ne leur fait pas peur ! quand je vois tout ce qu’ils font en Ukraine, en syrie en corée du nord et maintenant en israêl… on peut penser qu’ils la cherchent la guerre

Bublestars
Invité
Bublestars
La réalité : la production industrielle est en nette baisse, l’argent déversé par les banques en Occident a servi à importer des marchandises (principalement la Chine) et donc les entreprises occidentales ne sont certainement pas prêtes de prendre le relais et ne le pourront d’ailleurs jamais. Observez tout ce que vous achetez, il est écrit « made in China » sur presque tous les articles, les entreprises européennes se contentent de reconditionner et de revendre jusqu’à 10 fois plus cher voire davantage. Comme les gens ne savent pas quoi faire de leur argent, ils investissent dans de l’immobilier (= coquille vide, sans… Read more »
Garofula
Invité
Garofula

Le prix de vente final est conditionné par les taxes. Si le prix est 10 fois plus cher une fois importé, c’est parce que l’Etat se gave sur notre dos.

Marc Chivrac
Membre

je partage Beverly. NOUS SOMMES à LA FIN

beverly
Invité
beverly

Tous les signaux sont vraiment au rouge et désormais chaque jour peut être le jour fatidique, il n’y a plus à se demander si ça va arriver on constate que ça se déroule déjà sous nos yeux il ne reste que la touche finale pour que le chateau de cartes s’ecroule completement.

Babar
Invité
Babar

On évoque une crise en 2018, mais il faut d’abord finir 2017, par exemple une panique à la suite d’une « bavure » lors d’une des nombreuses manœuvres militaires actuelles.

Toto
Invité
Toto

A quelle heure la vraie crise là ? Ça commence à devenir long là !!!

bises naissent
Invité
bises naissent

quand les banquiers centraux le decideront. demain ou dans 2 ans; va falloir commencer a vivre autrement.

Zeitgeist
Invité
Zeitgeist

Psssst…

Le Tigre …

Il manque « été » dans le titre

wink