Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La dernière fois que ces 3 inquiétants signaux sont apparus simultanément, c’était juste avant la dernière crise financière.

On n’avait pas vu apparaître simultanément les 3 signaux suivants: “retournement de tendance”, “présage d’Hindenburg” et “syndrome du Titanic” depuis la veille de la dernière crise financière.

Cela signifie-t-il de l’imminence d’un krach boursier ? Pas nécessairement, mais comme je l’ai expliqué récemment, les marchés sont certainement au bord d’un nouvel effondrement financier. Mercredi 15 Novembre 2017, le Dow Jones a perdu 138 points supplémentaires, ce qui représente la plus importante baisse depuis septembre dernier. Plus important encore, la tendance baissière qui s’est développée depuis une semaine semble s’accélérer. Sommes-nous au bord d’un mouvement baissier majeur ? (Le Dow Jones s’est repris depuis… Mais en ayant ouvert 2 Gaps à la hausse)

John Hussman semble le croire. Il a souligné que nous n’avons pas vu ce triple signal de vente depuis la dernière crise financière. Ce qui suit provient de Business Insider

Mardi, un certain nombre de sociétés cotées à la Bourse de New York ont atteint un un plus bas de 52 semaines juste après avoir enregistré des plus hauts, ce qui indique un «retournement de tendance» selon Hussman, mettant en évidence la détérioration des conditions de marché. les actions ont également confirmé deux autres signaux baissiers que l’on connait sous le nom de “présage d’Hindenburg” et de “syndrome du Titanic”.

Hussman explique que ces 3 signaux ne sont jamais apparus simultanément depuis 2007, juste avant que la dernière crise financière n’éclate. On a également vu cela en 1999, juste avant l’éclatement de la bulle internet.

En réalité, à chaque fois que nous avons vu ces trois signaux apparaître simultanément, un krach boursier s’était ensuite déclenché.

Les choses seront-elles différentes cette fois-ci ?

Nous verrons bien…

Si vous n’êtes pas familier avec le “présage d’Hindenburg” ou le “syndrome du Titanic”, lisez les définitions suivantes

  • Le présage d’Hindenburg: Pour assister au déclenchement de ce signal, il faut qu‘il y ait au moins 2,8% du marché qui atteigne des nouveaux plus hauts de 52 semaines et des nouveaux plus bas de 52 semaines le même jour à la Bourse de New York, ce qui s‘est produit Mardi avec plus de 3%.
  • Le syndrome du Titanic: C’est un signal de vente qui se déclenche lorsque les creux de 52 semaines à la bourse de New York deviennent plus nombreux que les plus hauts de 52 semaines dans les sept jours qui suivent un sommet historique sur les marchés actions. Les marchés actions avaient atteint un sommet historique le 8 novembre dernier.

Vous pouvez observer sur ce graphique les moments où ces trois signaux sont apparus simultanément au cours des dernières décennies.

Encore une fois, ce n’est pas parce que ça s’est déjà produit par le passé que cela va arriver à nouveau, mais si le marché venait à s’effondrer, cela ne devrait étonner personne.

Egon Von Greyerz: « Croyez moi ou pas, mais un krach gigantesque est imminent. » E.V Greyerz: « Je m’attends à une chute du marché boursier d’au moins 90%, comme après 1929 »

Il y a 10 jours, j’ai publié un article intitulé “La Réserve Fédérale américaine vient d’envoyer le plus important signal de vente de toute l’histoire moderne”. J’avais fait remarquer que cette bulle boursière était principalement due à l’intervention sans précédent de réserve fédérale américaine, et maintenant les principales banques centrales qui sont à l’origine de cette gigantesque bulle font machine arrière à l’unisson. Les indices ne pourront pas se maintenir à de tels niveaux de survalorisation sans le soutien des banques centrales, et si ces dernières se retirent du jeu, alors un effondrement des marchés actions semble quasiment inévitable.

Parallèlement, nous assistons également à un aplatissement très inquiétant de la courbe des taux

Hogan a déclaré que l’aplatissement de la courbe des taux aux Etats-Unis, où l’écart de rendement entre les emprunts à 2 ans et ceux à 10 ans inquiète les marchés. La courbe a chuté à 68 points de base mardi, ce qui équivaut à un plus bas de 10 ans. Hogan a déclaré que le seuil des 70 points de base est devenu une limite à ne pas franchir à la baisse, et que lorsque la courbe passe en dessous, les traders deviennent nerveux.

L’aplatissement de la courbe des taux peut déboucher sur une inversion de la courbe, ce qui historiquement signifie une récession à venir.

Si la courbe des taux venait à s’inverser, alors ce serait un signal d’alerte majeur.

Mais les experts nous garantissent qu’il n’y a rien à craindre.

Par exemple, il suffit de lire ce que Karyn Cavanaugh de Voya Financial vient d’expliquer

“Maintenant que la saison des résultats est terminée, les marchés dépendront davantage des résultats macroéconomiques. La faiblesse des cours du pétrole et le scepticisme à l’égard de l’adoption de la loi fiscale pèsent également sur le moral des investisseurs”, a déclaré Karyn Cavanaugh, stratégiste chez Voya Financial.

Mais malgré cette journée de baisse, les principaux indices demeurent à moins de 1,5 % des sommets.

Tout repli à ce stade devrait être considéré comme une opportunité d’achat. Les perspectives de gains sur les actions américaines, en particulier avec la croissance de l’économie mondiale, restent bonnes”, a déclaré Cavanaugh.

Et les ménages américains continuent de s’endetter davantage comme s’il n’y avait pas de lendemain. Cette semaine, nous avons appris que la dette des ménages américains tutoie le seuil des 13.000 milliards de dollars

Le niveau d’endettement des Américains a augmenté au cours du troisième trimestre 2017, en raison d’une augmentation des prêts hypothécaires, selon un rapport publié mardi par la Réserve Fédérale de New York.

La dette totale des ménages américains vient d’atteindre 12.960 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre 2017, en hausse de 116 milliards de dollars par rapport au trimestre précédent. Le niveau d’endettement a progressé de 605 milliards de dollars par rapport au troisième trimestre 2016.

Vous voyez bien à quel point l’optimisme actuel est totalement irrationnel au regard des fondamentaux.

Ce que les fondamentaux nous disent, c’est qu’en l’absence d’un soutien de la réserve fédérale américaine, nous devrions voir les marchés commencer à baisser et qu’il est fort probable qu’une sévère récession se profile.

Lorsque la prochaine crise éclatera, les médias mainstream réagiront avec stupéfaction et horreur. Mais la seule véritable surprise, c’est que cette gigantesque bulle ait pu durer aussi longtemps.

En vérité, nous aurions du assister à un krach depuis un long moment déjà. Si les banques centrales n’avaient pas injecté des milliers de milliards de dollars dans le système financier mondial, les marchés n’auraient jamais pu atteindre de tels niveaux de survalorisation, et maintenant que les banques centrales suppriment ce soutien artificiel, nous allons voir comment les marchés vont dorénavant se comporter…

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder


Egon Von Greyerz: “Les raisons d’investir dans l’or et l’argent physique”

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physiqueUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
9 Comment threads
5 Thread replies
3 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
8 Comment authors
Chien de la casseGuylaineMarcopoujade51Jean Pierre Burel Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Chien de la casse
Invité
Chien de la casse

Dans ton Q les pouces

Guylaine
Invité
Guylaine

Mais tais toi donc ! DEFINITIVEMENT…

Marco
Invité
Marco

Je viens de me lancer dans un calcul délirant !
41’000 milliards / population américaine (320 millions) = 127 millions de dette par habitant (du bébé au vieillard aux USA)
Soit en rapportant au PIB américain par an = 57’500 dollars (source banque mondiale) il faudrait plus de 2200 années de salaire de toute la population USA pour rembourser cette dette.
Conclusion : inflation ou pas, le remboursement de cette dette est totalement impossible et inimaginable !
Cela ne peut que mal se terminer…

bises
Invité
bises

je pense qu il faudrait plutot diviser la dette par les richesses produites sur une annee que par le salaire moyen

bises
Invité
bises

cependant la conclusion reste la meme

Jean Pierre Burel
Invité

La vérité c’est que la cavalerie est sur le point de faire une sérieuse halte…

Dominique Cognis
Invité

Tous ces analystes financiers sont pleins de mots mais que font ils vraiment pour changer les choses? Pas grand chose ils s’adaptent à chaque situation pour faire des déclarations zt se faire payer pour les donner. Donc juteux créneau pour se gaver sur le dos des gogos qui veulent bien les croire. Manipulation donc

poujade51
Invité
poujade51

et oui en un mot, tu découvres que les conteurs de bonnes aventures ne sont jamais les payeurs des pots cassés ! quelle découverte!

Marc Chivrac
Membre

les plus grandes fins sont imprévisibles, la croissance est à bout de souffle, les actifs moins nombreux que les retraités ,un président qui par son sourire hypocrite impose des réformes dictatoriales sous le mode KING JONG 2 mais en plus souple. LA FRANCE NE RESSEMBLE PLUS à UN PAYS ET LE MONDE NON PLUS

beverly
Invité
beverly

Les signaux s’accumulent de plus en plus, j’étais un peu étonnée de voir ce “calme” dans ces 2 mois : octobre, novembre qui sont souvent propices à de gros bouleversements. Même si on peut parfois devenir sceptique sur cet effondrement qui est sans cesse repoussé il y a beaucoup de signes qui nous indiquent bien qu’il arrive et est inévitable. Restons patients, profitons de ces moments de répits même si notre impatience grandit car ça fait tellement longtemps que tout aurait du s’ecrouler mais surveillons chaque mouvement car chaque jour gagné nous rapproche aussi de la chute finale. je reste… Read more »

bises
Invité
bises

ca fait 10 ans que le monde tourne a l envers mais il tourne encore..
les banksters au controle n ont pas d interet a detruire la poule aux oeufs d or

poujade51
Invité
poujade51

Calme toi beverly. Visiblement sur les site depuis un moment, il semble qu’à titre personnel tu te soit bien préparé : Maintenant au diable ceux qui n’ont pas voulu écouter et vis un peu pour toi!

mjiix
Invité
mjiix

cela sent clairement la fin de la monnaie papier et de la monnaie en générale ! sinon le dow jones franchira 100.000 points dans 1an ! ( soit hyperinflation soit régime sec =) c’est la banqueroute au final ! )

bises
Invité
bises

bye bte big money et finit la musique