Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Voici comment la Chine va secouer les contrats à terme du pétrole
 

La Chine, le plus gros acheteur du monde de pétrole, est sur le point d’ouvrir un marché domestique pour la négociation des contrats à terme. Cette volonté existe depuis des années, mais le projet a souvent été reporté.

Le Shanghai International Energy Exchange, une division du Shanghai Futures Exchange, va se faire connaître sous l’acronyme INE. Il permettra aux acheteurs chinois d’acheter à terme du pétrole à un prix défini tout en payant en monnaie locale. Les investisseurs étrangers auront également la possibilité d’investir dans ces contrats, une première sur le marché chinois des matières premières, car la bourse est enregistrée dans la zone de libre-échange de Shanghai. Il y aura des conséquences pour le dollar américain, dont le rôle est bien établi sur le marché mondial du pétrole.

1. Quand les contrats seront-ils échangés ?

D’après le portail d’actualité Jiemian basé à Shanghai, qui cite une personne anonyme travaillant pour une société spécialisée dans les futures, les premiers échanges devraient démarrer le 18 janvier. De nombreux tests ont déjà été conclus, tous les préparatifs sont finalisés. Le conseil d’État chinois aurait donné son approbation en décembre, il s’agissait de l’une des dernières barrières légales. Cette volonté d’offrir des contrats à terme sur le pétrole a gagné en traction 2017 lorsque la Chine a supplanté les États-Unis en tant que plus gros importateur de pétrole du monde.

A y est ! Le Venezuela a commencé à publier les prix de vente de son pétrole brut en yuan La Chine et le Pakistan utiliseront le yuan pour commercer, une menace pour le dollar ?

2. Pourquoi est-ce important pour la Chine ?

Ces contrats à terme devraient permettre à la Chine de peser sur les grands cours internationaux de référence, qui sont libellés en dollars. Ces contrats libellés en yuan permettront de promouvoir l’utilisation de la devise chinoise dans le commerce international, l’un des objectifs clés du pays à long terme. La Chine tirera également profit de ces contrats de référence qui se basent sur la qualité de pétrole utilisé par les raffineries locales, qui diffèrent des contrats occidentaux.

La Chine va « imposer » à l’Arabie saoudite de vendre son pétrole en yuans, selon Weinberg L’économie russe a tendance à «se dédollariser»

3. Comment cela marche ?

Les contrats à terme permettent d’acheter du pétrole à une date future à un prix fixé dans le présent. Les consommateurs les utilisent pour se protéger contre une hausse éventuelle des prix ; les spéculateurs les utilisent pour faire des paris sur la direction des prix. En 2017, les contrats à terme sur le pétrole de New York et Londres ont surpassé les échanges physiques par un facteur de 23. Le brut est l’une des matières premières les plus échangées du monde. Deux grands standards existent : le West Texas Intermediate, ou WTI, qui s’échange au New York Mercantile Exchange, et le baril de Brent crude, qui s’échange à Londres via ICE Futures Europe.

Le temps est compté: Que se passera-t-il le jour où le dollar s’effondrera ? E.V Greyerz: « Chine & Russie jouent l’effondrement du dollar alors que la guerre financière mondiale s’intensifie »

Lire la suite sur or-argent.eu

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des