Charles Gave: « le drame de la France, c’est de penser que ceux qui ont fait les meilleures études sont les plus intelligents ! »

Charles Gave: « Le drame de la France, c’est de faire 2 erreurs logiques absolument incroyables. La première, c’est de penser que ceux qui ont fait les meilleures études sont les plus intelligents. Ce n’est pas vrai du tout et c’est très difficile à faire admettre ! Quand j’étais étudiant dans mon université aux Etats-Unis, j’avais un professeur que j’aimais beaucoup et qui nous avait posé la question suivante: « Pourquoi croyez-vous qu’on essaie de vous embaucher ? » et on avait tous dit mais il est idiot ce gars là… Eh bien c’est évident, on cherche à nous embaucher parce qu’on est les meilleurs. Or mon professeur a répondu: « pas du tout, vous avez suivi des études et cela montre que vous n’avez aucun caractère ! Si vous aviez eu le moindre caractère, y a longtemps que vous auriez créé votre entreprise… Vous avez montré quoi ? Que vous étiez capable de répéter ce que disaient les professeurs, or cela n’a rien à voir avec l’intelligence. 1ère erreur: intelligence = études, ce n’est pas vrai ! Deuxième erreur, c’est de penser que parce que vous avez fait les meilleurs études, vous êtes le plus à me^me de prendre les bonnes décisions. Y a aucun rapport entre les deux. A partir de ces 2 erreurs, on a bâti un système d’éducation qui fait monter les gars qui ont une mémoire de cheval et qui n’ont aucun caractère. Ce sont les deux caractéristiques des élites françaises…

Charles Gave: « Les peuples se révoltent enfin face à leurs élites corrompues » Charles Gave: « Les banquiers centraux vont finir pendus sur la place publique ! »

Bruno Le Maire nul en mathématiques ?

Bruno Lemaire, ex-Ministre de l’Agriculture, ne sait pas répondre à la question basique en agriculture posée par Ariane Massenet au Grand Journal sur Canal + le 22 février 2011:

A.M: Un hectare, c’est quoi ?

B.L.M: Ben, c’est un hectare…

François Asselineau: « Mr Macron est INCOMPÉTENT et n’a pas la carrure ! » Arrogance, manque d’expérience et lacunes: la Première ministre polonaise dézingue Emmanuel Macron

19 commentaires

  1. Ce graphique, c’est du Brunet ou du Perri tout craché.
    Il n’a aucune signification si on n’y accole pas le taux d’emploi à temps plein et le taux de pauvreté dans le pays.
    M’est idée que si on le faisait, les courbes moyennes seraient toute autres.
    En Germanie, les emplois précaires sont légion et le taux de pauvreté grimpe à tout va.
    C’est même le pays d’Europe où les chances de basculer dans la pauvreté à cause du chômage est le plus élevé.
    Tiens en Germanie, le « géant du transport aérien » Lufthansa est en grève 😆
    A entendre nos « spécialistes », il paraît qu’il n’y a qu’en France qu’il y a des grèves.
    Allez ! Un peu plus d’impartialité et de justesse dans les propos ne sauraient nuire 😉

  2. Nous pourrions ajouter également, que l’instruit parle trop pour exposer son savoir ; tandis que l’intelligent cherche à exploiter le savoir des autres pour enrichir le sien ; donc si l’un développe sa langue, l’autre affine son regard et son ouï, et profite du temps de parole du premier pour réfléchir.

  3. Il ne faut pas oublier que quelqu’un de trop intelligent, peut devenir dangereux, et réfléchir avant d’exécuter un ordre. Les puissants préfèrent avoir sous leur main, des gens bêtes et surtout disciplinés.
    La différence entre quelqu’un d’instruit, et d’intelligent, c’est que l’intelligent prend le temps de la réflexion, c’est ce que l’on pourrait qualifier de la sagesse ; car l’intelligence dépourvue de sagesse peut devenir diabolique.
    Mais être instruit et intelligent n’est pas du tout incompatible, et si en plus il y a la sagesse, que peut-on demander de plus.

  4. Pour mieux comprendre rien ne vaut les exemples. Prenons le cas d’Alain Minc (conseiller de Sarko), on ne peut pas dire qu’il n’a pas eu une instruction importante, pourtant pour ce qui est de l’intelligence, il a du arriver trop tard, car il ne devait pas y en avoir assez pour tout le monde ; des exemples de la sorte il y en a légion, il suffit de regarder les donneurs de leçons et les décideurs qui squattent en permanence les médias.

    1. J’ai bac+5 mais mes études ne sont pas bien vues. J’ai eu plusieurs idées à plusieurs milliards de dollars (qui sont finalement en développement par d’autres puisqu’ici on ecoute les fils à papa) et je vois ce dont tu parles. J’ai fait des boulots de merde dans lesquels certains collègues non formés me détestaient parce que j’avais étudié (pas tous), j’ai eu des patrons qui étaient jaloux de mon niveau, j’ai eu des collègues qui se sentaient menacés par mon niveau… Au final que des connards qui te bloquent et j’ai servi du pinard à des con inefficaces et mais plus chanceux que moi.

    2. Je pense qu’on est nombreux à avoir plein d’idées super. La formation aide souvent mais c’est surtout la galère et la frustration le moteur de l’innovation. Et finalement dans les directions des boites on a des connasses à lunette 1ère de la classe ou des gens qui sont là parce qu’ils sont sympathiques… Ça bosse à mi-régime, sans passion… Et ça produit de la conformité rien d’autre

    3. Je suggère donc une meilleure repartition du pouvoir de création d’activité et puis une aide de mise en route pour les nouveaux. Je donne un exemple bête, même si tu fais un emprunt, si tu développe un concept de production de richesse nouveau mais que ton service commercial est à chier par rapport aux geants en place, ton projet va couler. Il y a donc un ralentissement de la machine économique lié au poids de ceux qui la possèdent (leur capital, leur réseau mais finalement même le poids de leur simple présence)

  5. Dit-il ce Monsieur qui a fait ses bagages dans un prestigieuse école américaine, ce qui prouve déjà, que vu son age, il a du grandir dans un milieu sacrément blindé… Faire une haute école américaine dans les années 60-70,faut pas être un fils de plombier pour prétendre à ça…

    La FAC c’est pour les fils de prolos, les bonnes écoles et les bons stages c’est pour les fils à Papounets, comme toi Charlie…

    J’ai côtoyé des fils à Papa, qui ont reprit la boiboite à papounet…
    De purs guignols, incultes, stupides, suffisants, une arrogance à la mesure de leur QI de moule, une sale race qui malheureusement fout en l’air le fruit de l’ingéniosité de leurs aieux…

    Un bon fils à papa est un fils à papa qui finit à l’assistante sociale.

  6. Il est juste…. EXCELLENT ce Charles Gave 🙂
    « Vous avez montré quoi ? Que vous étiez capable de répéter ce que disaient les professeurs, or cela n’a rien à voir avec l’intelligence. 1ère erreur: intelligence = études, ce n’est pas vrai ! Deuxième erreur, c’est de penser que parce que vous avez fait les meilleurs études, vous êtes le plus à même de prendre les bonnes décisions« .

  7. Pour être brillant il faut étudier. Mais il faut aussi souffrir. Et les grandes écoles donnent accès au succès sans souffrance. Du coup elles forment mécaniquement des abrutis

  8. Oui, mais ne pas avoir fait d’étude ne prouve pas qu’il y ait deux grammes d’intelligence et en plus il n’y a pas de connaissance. Après, pour prendre les bonnes décision, il suffit de lire l’avenir dans une boule de cristal….

  9. I ave a dream.
    Je rêve d’un Bac -4 à la tête de l’état, qui n’aura pas les postures de roquet d’un ENArque juste bon à conduire le monde vers une « bonne » guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page