Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Egon Von Greyerz: “Lorsque les bulles d’endettement éclateront, l’or pourrait facilement atteindre 175 millions $, d’euros ou de yens.”
 

L’épée de Damoclès suspendue au-dessus de l’économie mondiale est tenue par un fil susceptible de casser à tout moment. Face à un tel danger, le problème pourrait être résolu facilement, soit en utilisant une chaîne en or, soit en enlevant l’épée. Mais les élites et les banquiers centraux ont d’autres projets.

Le système financier était sur le point de s’effondrer il y a dix ans. Les banques centrales du monde entier, sous la direction de la Fed, ont injecté environ 25 000 milliards $ sous forme de prêts et garanties. Des banques comme Citigroup, Morgan Stanley, Merrill Lynch et Bank of America ont obtenu plusieurs milliers de milliards. (voir tableau ci-dessous).

Plus de dix ans après le début de la Grande Crise financière, le problème de la dette est devenu incontrôlable. La dette mondiale a doublé depuis 2006 et, avec les produits dérivés et les passifs non capitalisés, le risque a augmenté de façon exponentielle. Le gonflement de la dette et du passif n’a pas permis au monde d’acquérir une stabilité durable, mais a affaibli les fondations sur lesquelles repose l’économie mondiale, à un point tel que la prochaine tentative de sauvetage échouera totalement.

Nouveau gouvernement de l’ordre mondial

L’épée de Damoclès tombera inévitablement et causera des dommages irréparables. On peut se demander si les banquiers centraux sont inconscients des risques ou s’ils ont des intentions cachées. Il y a des théories selon lesquelles les élites orchestreraient un effondrement du dollar et du système financier afin de provoquer une panique mondiale. L’objectif serait de transférer le pouvoir politique et économique vers une autorité centralisée, la BRI (Banque des règlements internationaux), avec le FMI jouant un rôle central. Le but ultime serait un gouvernement et une monnaie du Nouvel Ordre Mondial (NWO).

Egon Von Greyerz: “L’effondrement mondial est sur le point de s’accélérer” Bernard Monot alerte sur les risques d’une nouvelle crise financière et sur le pire krach de tous les temps à venir

Le temps nous dira s’il s’agit simplement d’une théorie conspirationniste. Pour la plupart des gens, tout cela semble farfelu et improbable. Cela dit, il est certain que lorsque la super bulle économique actuelle éclatera, des changements dramatiques auront lieu dans l’économie mondiale et le système politique. Si les gouvernements et les banques centrales perdent le contrôle du système financier et politique, le vide laissé pourrait être extrêmement dangereux. Si la loi et l’ordre ne peuvent être maintenus, alors tout le tissu social se désintégrera. Cela entraînerait l’effondrement des frontières nationales ainsi qu’une migration de masse, à une échelle beaucoup plus importante que ce que nous avons vu jusqu’à présent.

Un monde différent

Quel que soit le déroulement exact des événements, il faut s’attendre à des changements majeurs au cours des prochaines années. Nos enfants et petits-enfants vivront dans un monde différent de celui que l’Occident a connu depuis la Seconde Guerre mondiale. L’humanité s’est toujours adaptée tout au long de l’histoire et le fera cette fois encore. Mais une grande partie de la population se retrouvera en difficulté. L’explosion de la population mondiale de 1 milliard à 7,5 milliards d’habitants depuis 1850 est susceptible de s’inverser à cause des guerres, des troubles civils ou des famines.

E.V Greyerz: nous sommes maintenant à quelques mois de la pire crise mondiale de toute l’histoire Jeremy Grantham prédit un crash boursier qui pourrait engendrer la pire crise depuis la Grande Dépression de 1929

Toute prédiction est, par définition, erronée, car seuls les historiens de demain auront raison. Ce qui se profile à court terme est plus facile à prévoir. Lorsque l’épée de Damoclès tombera au cours des trois prochaines années, les dommages infligés au système financier seront d’une telle ampleur que les banques centrales imprimeront désespérément des milliers de milliards ou des quadrillions de dollars pour sauver le système. Mais cette fois, l’argent imprimé n’aura aucun effet. Au contraire, il détruira la valeur de la monnaie et créera la plus grande période hyperinflationniste de l’histoire.

L’Or révèle l’effondrement des monnaies

Il n’y a pas de meilleure mesure de l’hyperinflation que l’or. L’or révèle la mauvaise gestion de l’économie et la dépréciation de la monnaie, omniprésente dans la plupart des pays au cours des 100 dernières années. Si nous prenons le dollar, il a baissé de 97% par rapport à l’or depuis 1970 et de 80% depuis 1999.

Hyperinflation au Venezuela

Mais ce déclin n’est rien comparé aux pays déjà touchés par l’hyperinflation.

D’ici la fin de l’année, l’inflation au Venezuela devrait atteindre 1 000 000 % !

À ce niveau, le Venezuela se trouve maintenant dans la stratosphère de Weimar. En janvier, le FMI a estimé que l’inflation vénézuélienne serait de 2 400% en 2018. Seul le FMI peut faire une erreur aussi grotesque. Elle atteindra plutôt 1 000 000 %. Cela démontre que lorsque l’hyperinflation s’installe, elle monte de façon incontrôlable. Un café coûtait 2 300 bolivars il y a un an et vaut maintenant 2 millions de bolivars. À partir du mois d’août, le Venezuela supprimera cinq zéros de sa monnaie. Nous verrons combien de temps il faudra avant que l’hyperinflation ne les ajoute à nouveau.

Comme l’a dit Margret Thatcher, “Le problème avec le socialisme, c’est que, tôt ou tard vous êtes à court de l’argent des autres”. C’est le cas du Venezuela, une économie pourtant riche en pétrole et autrefois prospère.

L’effet sur l’économie est totalement désastreux. Le PIB a chuté de plus de 40% au cours des trois dernières années. Seulement en 2018, le PIB devrait être en baisse de 18%.

Les difficultés économiques sont si graves que beaucoup de personnes n’ont ni argent ni nourriture. La pauvreté atteignait 87% en 2017 et 4 millions de Vénézuéliens ont quitté le pays depuis 2016.

Il n’y a pas de meilleur instrument que l’or pour mesurer les effets de l’impression de morceaux de papier sans valeur que l’on appelle “monnaie”. L’or révèle la vérité que les gouvernements tentent de cacher au peuple. Un Vénézuélien qui avait acheté 6 oz d’or pour 900 bolivars (1 800 $) en 1998 serait aujourd’hui milliardaire en bolivars. Et c’est au taux de change officiel. Le taux du marché noir est beaucoup plus élevé. Comme le montre le graphique, la hausse exponentielle de l’or en bolivars et la montée en flèche de l’hyperinflation ont commencé en 2018.

Beaucoup de pays sont sur la même voie. Il suffit de regarder l’Argentine et la Turquie, où le taux d’inflation est respectivement de 12 000 % et 10 000 %, mesuré en or.

Le graphique de l’or en bolivars vénézuéliens ci-dessus est typique d’un scénario hyperinflationniste. Cela commence relativement lentement avant d’exploser totalement, comme au Venezuela en 2018. Ainsi, cette année, l’inflation sera de 1 000 000 % au lieu des 2 400 % prévus.

Lorsque les bulles d’endettement éclateront, il y aura une hyperinflation mondiale

Avec des bulles d’endettement aux États-Unis, en Europe, en Chine, au Japon et sur les marchés émergents, le monde risque de se noyer dans l’argent imprimé au cours des prochaines années. A ce moment-là, l’or pourrait facilement atteindre 175 millions $, d’euros ou de yens. Ce prix n’a évidemment aucun sens en termes réels. Mais l’or maintiendra le pouvoir d’achat et, plus important encore, protégera les investisseurs contre la destruction totale de la richesse que subissent actuellement les pauvres Vénézuéliens.

Tout comme la plupart des Vénézuéliens regrettent de ne pas avoir acheté un peu d’or il y a quelque temps, il en sera de même pour certains habitants de l’Ouest et de l’Est.

Il est désormais essentiel de posséder une assurance et de ne pas être l’un de ceux qui disent “J’aurais dû…”.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservés


Je vous conseille vivement d’écouter ci-dessous la mise en garde d’Egon Von Greyerz sur la situation actuelle et sur l’énorme crise qui se profile.

Fabrice Drouin Ristori: Egon, pouvez-vous nous dire comment vous voyez la situation évoluer à l’avenir ?

Egon Von Greyerz: “Il n’y a pas de solution à ce problème. Le problème est trop grave, comme je l’ai dit; les gouvernements sont en faillite, les dettes augmentent maintenant à un rythme exponentiel, et il n’y a aucune possibilité de réduire les dettes. Tout gouvernement qui essaie de lancer des plans d’austérité se fait immédiatement renvoyer, et même s’il pouvait instaurer ces mesures d’austérité, il est aujourd’hui trop tard. Alors la prochaine étape que je vois, et je crois que cela commencera très bientôt, est que les déficits vont s’accélérer, et donc l’impression monétaire va s’accélérer, et on sera en route vers une dépression hyperinflationniste.

La dette mondiale vient d’atteindre un nouveau sommet historique à 233.000 milliards de dollars Egon Von Greyerz: d’ici peu, les banques centrales vont paniquer et commencer à imprimer plus de monnaie que jamais

Bien sûr, cela pourrait prendre des années, mais je crois que cela va aller plus vite que prévu, parce que le système est très fragile… alors l’impression monétaire, comme je l’ai dit, détruira les monnaies, qui sont toutes à la baisse depuis cent ans; elles ont perdu 97 à 99% par rapport à l’or ces cent dernières années, et elles ont perdu 80% par rapport à l’or ces douze dernières années. Il ne reste plus beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre 100%, ce qui arrivera, et alors l’impression monétaire aura entièrement détruit la valeur des monnaies papier, et c’est ce qui créera de l’hyperinflation.

Egon Von Greyerz: « L’état réel de l’économie mondiale est inquiétant ! » 1971: 100$ permettaient d’acheter un lingot d’Or de 100g – 2016: ces 100$ permettent d’acheter 3g de ce même lingot

Fabrice Drouin Ristori: Dans ce contexte, peut-on dire que l’Or est dans une bulle ?

Egon Von Greyerz: L’or n’est pas dans une bulle. Tout ce que fait l’or, c’est refléter la destruction des monnaies papier. Vous devez regarder la courbe à l’envers : alors, au lieu de voir l’or monter, vous verrez les monnaies se déprécier. Ce n’est pas l’or qui monte, c’est le dollar, l’euro et la livre sterling qui baissent. Et cela va continuer.

Face à l’Or, le dollar a perdu plus de 98 % de sa valeur d’origine Egon Von Greyerz: « L’Amérique doit se réveiller – le dollar va vers zéro ! »

Seulement 1% des actifs mondiaux sont alloués à l’or aujourd’hui, presque personne ne possède de l’or en réalité, et l’or a quand même monté ces douze dernières années, il a quintuplé, sextuplé, selon la monnaie. Et, comme je l’ai dit, à peine 1% des investisseurs possèdent de l’or. Cela va changer dans les années à venir, ce qui signifiera que la demande d’or va augmenter et, vu qu’il n’y a pas assez d’offre, cette offre additionnelle ne peut se manifester qu’avec des prix plus élevés. Et c’est ce qui va arriver.

Réveillez-vous !!!!

A l’intention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservés

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jean P
Jean P
2 années plus tôt

Cher investisseur Sure Money, Le prix de l’or a chuté à son plus bas depuis 18 mois lundi. Avec la chute de l’or qui a attiré l’attention des médias ces derniers temps, vous vous demandez probablement si l’or a atteint son plus bas niveau ou s’il continuera à baisser. Heureusement, si vous avez suivi mes conseils tout au long de l’année dernière, vous avez été du bon côté du marché de l’or. Voici quelques-unes de mes prévisions d’or au cours de l’année écoulée, dans lesquelles j’avais averti mes lecteurs de se méfier de la baisse probable de l’or depuis février:… Read more »

Prince Harrold
Prince Harrold
2 années plus tôt

Egon est très cohérent dans ses analyses. La seule donnée qu’il ne prend pas en compte, c’est le fait que l’ensemble des marchés sont pipés, y compris le marché de l’or et je m’en explique. La guerre conventionnelle coûte très chère à la fois en moyens financiers et en moyens humains,alors que vous obtenez exactement le même résultat par la manière douce en faisant baisser artificiellement une monnaie et de par ce fait une économie. (Venezuele et Turquie). La guerre a commencé et nous ne l’avons même pas compris. Pour l’Or, vous pensez réellement que les services de l’intelligence américaine… Read more »

David Claude Duflos
2 années plus tôt

Un mouvement haussiers de l’argent est imminent, la pénurie est inévitable. Lbma comex jpmorgan hsbc et coffre privé organisent par des achat très supérieur a la production une explosion du cours 🙂

Tarte aux pions
Tarte aux pions
2 années plus tôt

« Un Vénézuélien qui avait acheté 6 oz d’or pour 900 bolivars (1 800 $) en 1998 serait aujourd’hui milliardaire en bolivars»

Milliardaire de bolivas qui ne valent rien, tout de même.

yes
yes
2 années plus tôt

Il est chaud chaud chaud pour le moment notre Egon… 1 article par jour, et de plus en plus long, quésako !?!

Esprit de contradiction
Esprit de contradiction
2 années plus tôt

Si ma tante en avait, ce serait mon oncle.
Ils ont maintenu le système en lévitation jusqu’à présent ; s’ils le décident ils pourraient continuer.

Fabien
Fabien
2 années plus tôt

Si j’avais su. … Si j’avais su. Le problème, c’est qu’on ne sait jamais.

Philippe Claudel

belle
belle
2 années plus tôt

dire qu’une once vaudra 175 millions de billets de merde est inutile
ce qui est révélateur c’est que des gouvernement et pas des moindres rappatrient leur or ou en achétent beaucoup depuis quelques mois et ils ont une bonne raison de le faire.
Egon connait également la situation , c’est un marchant d’or il rabache, il radote, il agace mais il a raison

Emon
Emon
2 années plus tôt

Je cite EVG : “Lorsque les bulles d’endettement éclateront, l’or pourrait facilement atteindre 175 millions $, d’euros ou de yens”.

Sauf que lorsque les bulles d’endettement éclateront il ne restera plus que l’argent liquide en circulation (les pièces et les billets) soit quasi plus grand chose par rapport à ce qu’il y avait dans la masse monétaire AVANT l’éclatement de la bulle du crédit (l’argent-dette) alors qu’il m’explique où les investisseurs iront chercher cet argent pour que le cours de l’or monte à ce point?????

yes
yes
2 années plus tôt
Reply to  Emon

Cela dépend dans quel sens elles éclatent !

bigmac29
bigmac29
2 années plus tôt

Cette cotation de l’or est une véritable blague : 15 dollars pour l’argent et 1200 pour l’or !!!
Il faudra tout de même que dans la manipulation, la joie et l’allégresse, ils fassent attention de ne pas descendre la valeur de ces métaux précieux en dessous de leur coût de production ! Ça ferait désordre…
On peut en effet se foutre de la gueule du monde, mais en tentant que cela ne se voit pas trop quand même !

Merci de nouveau Egon pour vos analyses très pertinentes.

14
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x