Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Les taxovaures attaquent. Augmentation de la taxe abri de jardin

Les taxovaures ne reculent devant rien, et tout est bon pour tenter de rassasier l’appétit redoutable de ces monstres.

Vous aviez sans doute entendu parler de la taxe « abri de jardin » qui s’applique sur tous les abris supérieurs à 5 m², eh bien elle vient encore d’augmenter. Vous savez qu’une taxe ne baisse jamais, elle augmente chaque année.

Personne ne sait fonctionner en diminution, il faut toujours des augmentations…

Alors on augmente encore et encore les taxes, en se cachant les yeux pour ne pas voir qu’en moyenne, les salaires des taxés, c’est-à-dire des contribuables, eux, n’augmentent pas du tout en proportion. Alors évidemment, au bout du compte se trouvent des Gilets jaunes.

Taxe sur les plus-values de la résidence principale !! Une idée folle de plus… Philippe Béchade en OFF… Petits propriétaires, attention à la menace Macron !

On peut les traiter de tous les noms. De fascistes à antisémites. La réalité, c’est qu’en taxant toujours plus avec des salaires qui ne suivent pas et des niveaux de précarité qui eux sont en hausse, il ne peut rien sortir de bon d’une telle logique.

La « taxe abri de jardin ».

« Elle concerne toutes les constructions de plus de 5 mètres carrés : abris de jardin, vérandas, garages, combles, caravane, mobile-home… Même un abri de jardin démontable est taxable.
D’après un arrêté publié au Journal officiel le 28 décembre, en pleine période de fêtes (et seulement communiqué sur le site Internet de l’administration française la semaine dernière), la valeur forfaitaire qui sert de base de calcul à la « taxe d’aménagement », instaurée en 2012, va augmenter.

Pour 2019, cette valeur forfaitaire s’élève désormais à 753 euros le mètre carré hors d’Île-de-France (contre 726 en 2018 et 705 en 2017) et à 854 euros pour les Franciliens (contre 823 en 2018 et 799 en 2017). »

La liste des taxes en France… Regardez-la. Lisez-la. Voilà notre problème ! Taxes et impôts: voici de combien nos revenus ont été ponctionnés depuis 8 ans…

Voilà mes amis, vous continuerez donc à payer, à raquer, à leur donner votre flouze et vos pépètes !

Ils sont devenus fous, ce sont des monstres, des taxovaures, et ils sont voraces.

Charles SANNAT

Source: insolantiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
zebgg
zebgg
1 année plus tôt

N’oublions pas une autre taxe qui s’est presque généralisée : la taxe de séjour. Même les petites communes rurales l’applisuent maintenant, probablement afin de compenser la diminution de la T.H. Son calcul est changé depuis le 1er janvier et permet aux communes de multiplier par 2,88 les revenus de cette taxe sur les locations saisonnières et de vacances pour les biens non classés.

leboncon.fr
1 année plus tôt
2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x