Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Pouvoir d’achat: « L’INSEE dit que les prix n’ont pas augmenté en février, c’est aberrant »
 

L’INSEE multiplie les bonnes nouvelles pour le pouvoir d’achat des Français. Ce dernier devrait ainsi augmenter de 1,8% lors du premier semestre 2019. Tout ça après que l’organisme ait annoncé une stagnation des prix en février. L’économiste Philippe Herlin conteste ces annonces et nous explique pourquoi. Entretien.L’INSEE va-t-il faire rentrer les Gilets jaunes chez eux? Nous n’en sommes pas encore là, mais l’organisme lâche bonne nouvelle sur bonne nouvelle sur le front du pouvoir d’achat. L’année dernière, le fournisseur officiel de statistiques assure que le pouvoir d’achat des Français a augmenté de 1,2%. 2019 sera même un meilleur cru à en croire l’INSEE. Dans une note de conjoncture, il table sur 1,8% de croissance du pouvoir d’achat pour le 1er semestre.

«Le pouvoir d’achat, déjà stimulé fin 2018 par les réductions de la taxe d’habitation et de cotisations salariales, bénéficierait ensuite des mesures d’urgence annoncées en décembre», analyse l’organisme.Pour Philippe Herlin, docteur en économie et auteur du livre «Pouvoir d’achat: le grand mensonge», l’INSEE minore l’inflation, ce qui a pour effet d’optique d’augmenter le pouvoir d’achat. Une hausse qui serait «factice». Interview.Sputnik France: L’indice des prix à la consommation (IPC) pour le mois de février est de 0,0%. Selon l’INSEE, les prix n’ont donc pas augmenté. Pour vous, l’organisme «affabule». Que voulez-vous dire ?Philippe Herlin: «Tout le monde se souvient des nombreux articles publiés dans les médias afin de noter une très forte hausse des prix alimentaires suite à loi alimentation, dont un des volets est entré en application le 1er février. L’augmentation était brutale et très localisée dans le temps. De plus, les prix des carburants ont aussi augmenté en février. On a un peu de mal à comprendre comment, dans ce cadre-là, avec ces deux postes de dépense importants pour les ménages, l’INSEE arrive à 0% d’inflation. C’est aberrant.»

Sputnik France: Concernant l’alimentaire, vous vous êtes notamment basé sur une étude de l’institut Nielsen qui ne colle pas vraiment avec les chiffres de l’INSEE…

Philippe Herlin: «Les relevés de prix fait par les journalistes n’ont pas de valeur formelle, car ils sont ponctuels. Je me suis donc effectivement basé sur une étude de l’institut Nielsen qui produit des études de marché et des relevés de prix tout à fait sérieux. Ils ont noté une augmentation de 4,2% des prix dans les hypermarchés en 15 jours avec l’entrée en vigueur de la loi alimentation. L’INSEE nous sort +0,2% sur l’alimentation en février.»

Egon Von Greyerz: “Matières premières, dollar et taux d’intérêt – En route vers l’hyperinflation !” Philippe Herlin: “L’état a intérêt à ce que l’inflation soit minorée et l’Insee aussi !” – Pouvoir d’achat, le grand mensonge !

Lire la suite sur or-argent.eu

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Soxax
Soxax
1 année plus tôt

Fructifier n’est pas le mot, vous voulez surement parler de maintenir son pouvoir d’achat, voir d’éviter de trop le foire baisser.
Si vous dépenser votre épargne vous diminuer votre épargne, vous ne faites pas d’investissement susceptible de faire fructifier votre épargne.

Francois Mauduit
1 année plus tôt

Le facteur qualité et le panier de L’INSEE sous évalue l’inflation depuis 30 ans

GRIMAUD GENEVIEVE
1 année plus tôt

C’est faux bien sûr…

Stéphane Muret
1 année plus tôt

Comment peut on encore croire ces menteurs !